Le fleuron de cette dispersion est une édition originale du premier tirage (trois tomes en un volume) de l'ouvrage somptueux d'Erik Dahlberg,  Suecia antiqua et hodierna (Stockholm, 1691-1714). Considéré comme le plus marquant des livres illustrés (351 planches gravées en taille douce) qui aient jamais été publiés en Scandinavie, le livre est né d'un projet initié par le roi Charles X Gustave en 1660 qui accorda un privilège à l'auteur (1625-1703) pour éditer une topographie du royaume de Suède et de ses provinces, à l'égale de la Topographia Galliæ publiée en 1655. Aidé par quelques artistes, Dahlberg réalise les dessins qui sollicitent des graveurs célèbres, en France, en Suède et aux Pays-Bas, le texte français-latin, dont la rédaction avait été confiée à des professeurs de l'Université d'Uppsala, n'étant toutefois jamais terminé. 25 000/35 000 € sont demandés de cet exemplaire de présent en maroquin rouge aux armes de la maison royale de Suède, établi pour un dignitaire local ou étranger. L'autre enchère à cinq chiffres – 8 000/10 000 € – pourrait accueillir une édition originale pour la seule traduction française de L'Histoire entière des poissons de Guillaume Rondelet (Lyon, 1558), ouvrage fondamental tant pour son texte que pour ses illustrations. On citera encore une réunion des deux seuls ouvrages de Spinoza publiés de son vivant Tractatus theologico-politicus ( Amsterdam, 1670, 4 000/5 000 €), un exemplaire des Souffrances de notre seigneur Jésus-Christ (Lyon, 1760) ayant appartenu à madame de Sade, l'épouse du divin marquis (3 000/4 000 €). Un chapitre sur l'occultisme précède celui des livres XIX e .
407 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué