Gazette Drouot logo print

Ventes à venir

Notre calendrier des enchères recense les ventes à venir en France et à l'étranger, triées par date, lieu de vente, maison de ventes et/ou spécialité. Vous pourrez y retrouver les catalogues et accéder directement à la vente grace au bouton "Enchérir". A consulter également à partir de cette page les articles publiés par le magazine en lien avec chaque vente.

293 ventes
mercredi 17 avril 2024
De somptueuses pièces anciennes d'arts décoratifs ouvriront le bal, à l'image d'une exceptionnelle lanterne de style Louis XVI, fabriquée à la fin du XIX e siècle ou au début du suivant : en bronze doré et argent à décor au repoussé et ciselé, il s'agit sans doute d'une commande auprès d'une grande maison de décoration de la capitale ; elle sera décrochée à 8 000/12 000 €. Pour rester dans la lumière, on se tournera aussi vers une rare lampe de sanctuaire en cristal de roche, issue de l'atelier des Miseroni à Milan dans la période 1560-1600 (6 000/8 000 €). Puis la peinture de la Renaissance prendra le relais avec une œuvre de l'école flamande des environs de 1530, réalisée dans l'entourage du Maître du Saint-Sang : représentant une Descente de croix sur panneau, elle sera à vous pour 5 000/7 000 €. Plus moderne, une Jeune femme à la voilette, peinte sur toile par Giuseppe De Nittis vers 1870, devrait être désirée à 4 000/6 000 €. Pour le même prix, on pourra lui préférer Europe sur Jupiter en taureau, un bronze à patines brune et dorée de l'école française de la première moitié du XVIII e siècle. Articles avant-vente
Une présence divine dans l’atelier des Miseroni
En Italie, la Renaissance vit renaître l’emploi desLire la suite
Tableaux anciens, objets d'art et d'ameublement, objets de vitrine, Haute Époque, armes, militaria, souvenirs historiques, instruments scientifiques et de marine, horlogerie

Mobilier, sculptures et objets d'art

mercredi 17 avril - 10:30 (CEST) - Live en cours
164 bis, avenue Charles-De-Gaulle - 92200 Neuilly-sur-Seine
Aguttes
Classique, à l’image d’une commode arbalète en noyer du XVIII e siècle (1 000/1 500 €), cette vente proposera un ensemble de sculptures en pierre. Parmi elles, un satyre mordant des raisins, probablement taillé dans le calcaire dans l’Italie du XVII e siècle, et reprenant l’image du petit faune figuré par Michel Ange derrière son Bacchus conservé au musée du Bargello, à Florence, côtoiera une grimaçante tête dionysiaque encadrée de pampres, inscrite dans le cercle repercé d’une dalle du XVI e siècle (autour de 4 000 € chacun). Les fleurs s’épanouiront dans le verre pour composer une trentaine de presse-papiers, notamment attribués à Baccarat, Clichy et Saint-Louis (entre 50 et 3 500 €). Inattendue, une chaise « à lambris » anglaise du tournant du XVII e siècle – wainscot chair –, montre un fantasque mascaron d’homme barbu sculpté sur son dossier de chêne (1 500/2 000 €). Articles avant-vente
Crépine Renaissance : beau autant qu’utile !
Percée de trous comme la résille portant le même nom et qui retenait la chevelure des femmes à la même...Lire la suite
Mobilier, sculptures et objets d'art

Livres anciens et modernes, livres illustrés, photographies

mercredi 17 avril - 11:00 (CEST) - Live en cours
5, rue Cruche-d'Or - 87000 Limoges
Pastaud
En tête de la première session dévolue aux livres anciens se détachera le mercredi un célèbre livre de fêtes : Le Sacre de Louis XV, roy de France et de Navarre, dans l'église de Reims, le dimanche XXV octobre MDCCXXII (Paris, Imprimerie royale, 1723), un in-plano en maroquin rouge comprenant 74 planches (16 000/18 000 €). À 9 000/10 000 €, ce seront les Monumens érigés en France à la gloire de Louis XV... par Pierre Patte (Paris, Desaint & Saillant, 1765), grand in-folio également en maroquin rouge contenant 57 planches, qui attireront les regards. Puis Dom Martin Bouquet sera présent à travers son Recueil des historiens des Gaules et de la France (Paris, l738), 12 volumes en format in-folio à riche reliure d'époque (7 000/8000 €). Plusieurs ouvrages verniens dans la célèbre édition d'Hetzel auront le mot de la fin, dont  Sans dessus dessous & Le Chemin de France (vers 1901), à saisir à 6 000/8 000 €.

Mobilier et objets d'art

mercredi 17 avril - 11:00 (CEST) - Live en cours
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Coutau-Bégarie
La séance du matin est consacrée aux tableaux et bronzes sur le thème de la chasse. Soit 135 numéros dont un important ensemble d'œuvres de Georges Frédéric Rötig. Celle de l'après-midi pourrait voir quelques belles batailles d'enchères autour d'un collier formé de camées et d'intailles gravés de profils d'hommes et de femmes, d'époque romaine au XVIII e (15 000/20 000 €), d'une paire de colonnes monumentales en marbre Povonazzetto (ou phrygien antique) surmontées de chapiteaux corinthiens en bronze ciselé doré dont on retrouve le modèle dans les grandes collections de la fin du XVIII e (50 000/60 000 €), d'un Portrait en Judith, présumé de la marquise de Montespan , daté 1688, par Gabriel Revel (40 000/60 000 €). 30 000/40 000 € sont demandés d'une représentation en bronze de la comtesse Mathilde de Canossa, issue d'une commande du pape Urbain VIII au Bernin (voir Gazette n° 14, page 20), tandis que 50 000/60 000 € seront attendus d'un mobilier de salon à châssis (quatre fauteuils à la reine et un canapé) en bois sculpté doré, d'époque Louis XV, estampillé Jean-Baptiste II Tilliard. Assortis d'estimations plus modestes, on surveillera toutefois un amusant tableau en ivoire de Dieppe (?), à rapprocher de l'œuvre du sculpteur dieppois David Le Marchand (1674-1726) figurant une scène en bas-relief d'opération chirurgicale (3 000/5 000 €), et une pendule d'époque Empire, figurant la tête d'Athéna, en bronze doré et patiné noir (4 000/6 000 €). Articles avant-vente
La déesse veille
Si les pendules représentant Athéna ont rencontré un vif succès au début du XIX e   siècle, la nôtre...Lire la suite
Judith et Holopherne revisités par Gabriel Revel
Exécuté en 1688 et inédit, ce portrait présumé deLire la suite
Un rarissime bronze du Bernin pour le pape Urbain VIII
Incarnation de la fidélité au Saint-Siège, MathildeLire la suite
Mobilier et objets d'art

Arts d'Asie

mercredi 17 avril - 11:00 (CEST) - Live en cours
39B, avenue des Casernes - 1040 Bruxelles, Belgique
Millon Belgique
Cette sélection asiatique comprend un grand vase Hu en porcelaine de la Chine du XIX e siècle à décor en émaux bleu blanc de phénix et de fleurs (12 000/15 000 €). Le second de la vente est une paire de coupes en porcelaine à décor « Birthday » en émaux doucai portant la marque à six caractères de l'époque Yongzheng (6 000/8 000 €). Pour le même prix, citons une paire de verseuses en bronze et émaux cloisonnés finement décorés de chauves-souris et de symboles bouddhiques de l'époque Qianlong. Pour des estimations plus abordables, on citera une paire de chiens en porcelaine polychrome de l'époque Qianlong à 3 000/5 000 €, dont une paire similaire s'est vendue chez Christie's l'an passé pour 21 420 $. Enfin, une suite de quatre panneaux en bois comprenant douze plaques en porcelaine à décor en émaux cherche acquéreur à 1 200/1 500 €. Articles avant-vente
Happy Birthday sur porcelaine chinoise
Cette paire de coupes en porcelaine, à guetter lors de la vente d’arts d’Asie chez Millon , à Bruxelles...Lire la suite
Arts d'Asie

Tableaux anciens, mobilier et objets d'art

mercredi 17 avril - 14:00 (CEST) - Live en cours
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Delon - Hoebanx
Fabriquée au début du règne de Louis XVI et référencée en 1777 dans la vente du marchand mercier Claude-François Julliot, une paire de cabinets d’entre-deux en marqueterie Boulle, estampillée par Joseph Baumhauer, pourrait faire sensation entre 200 000 et 300 000 € (voir Gazette n° 14, page 6). Ancien travail de style Louis XVI, un meuble à hauteur d’appui, marqueté en contrepartie de laiton et d’écaille brune, leur donnera la réplique autour de 40 000 €. En applique de bronze doré, l’effigie de Bacchus orne le ressaut de sa façade. Les cimaises auront leurs grands noms : Théodore Géricault, qui signe Trois chevaux à l’écurie , vraisemblablement peints à la fin de sa vie, en 1823 (30 000/40 000 €), et Jean-François Millet, avec un sujet exécuté dans sa trentaine, un Couple de paysans contemplant la mer (80 000/120 000 €). D’époque Empire, un encrier de bureau, dissimulé sous la réplique de la colonne Vendôme, sera remarqué autour de 2 500 €. Articles avant-vente
Horizon dégagé pour Jean-François Millet
Peint alors que l’artiste n’est pas encore célèbre,Lire la suite
La marqueterie Boulle revisitée à l’époque Louis XVI par Julliot et Joseph
Claude-François Julliot serait le commanditaire deLire la suite
Tableaux anciens, mobilier et objets d'art

Arts d'Asie

mercredi 17 avril - 14:00 (CEST) - Live en cours
37, rue des Mathurins - 75008 Paris
Tajan
Cette vente apporte l’Asie sur un plateau : un modèle japonais de l’ère Meiji, en laque à décor en hira et takamaki-e, or et argent, sur fond or et nashiji, rehaussé d’incrustations d'os, de nacre et de corail. Il figure la déesse du soleil Amaterasu, sortant de la grotte où elle s'était enfermée, grâce à l'intervention des autres dieux inquiets de son absence (3 000/5 000 €). La Chine traditionnelle sera évoquée par un godet à eau dont le jade néphrite a été sculpté en forme de pêche au XX e siècle (2 500/4 500 €). Avec sa glaçure monochrome couleur citron, un vase « danping », d’époque Daoguang, correspondant au second quart du XIX e siècle, sera admiré pour sa modernité (2 000/4 000 €). Trois peintures verticales, à l’encre et polychromie sur soie, feront voyager en Corée, à la fin de ce même siècle, en montrant des scènes de chasse dans un paysage montagneux (2 000/4 000 €).

Tableaux modernes et contemporains

mercredi 17 avril - 15:00 (CEST) - Live
10-12, quai Antoine 1er - 98000 Monte-Carlo, Monaco
Hôtel des ventes de Monte-Carlo
Le mercredi 17 avril, Maurice Vlaminck signe le lot phare de ce premier jour des ventes avec Le Matin d'été , une huile sur toile estimée entre 30 000 et 40 000 €. Il est suivi du peintre et décorateur de théâtre Yves Brayer (1907-1990) et son huile représentant une vue des Baux-de-Provence (20 000/30 000 €). Un bronze signé Armand, non daté, Pied de table violoncelle, pourrait changer de main à 15 000/20 000 €. Un autre bronze du même artiste, Accumulation (de tenaille) de 1978, attend les offres autour de 15 000/2 0000 €. Citons encore Damien Hirst (né en 1965) et son impression numérotée 533/817 aux éditions Heni, à Londres, pour 8 000/12 000 €. Enfin, un travail au marqueur représentant un panneau de signalisation et attribué à Keith Haring ne devrait pas requérir plus de 6 000/8 000 €. Articles avant-vente
Les tempêtes de Vlaminck, dernière période
Proche des tableaux exécutés par Maurice Vlaminck (1876-1958) dans l’immédiat après-guerre, ce Matin...Lire la suite
Tableaux modernes et contemporains

Dessins, tableaux anciens et mobilier objets d'art

mercredi 17 avril - 15:00 (CEST) - Live
118, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris
Piasa
Les grands classiques sont au programme. Moyennant 20 000 à 30 000 €, vous aurez le choix entre le faste d’une paire de meubles d’appui en marqueterie Boulle, fabriqués au milieu du XIX e en réemployant des panneaux marquetés d’époque Régence, et le classicisme des lignes d’une armoire en chêne laqué noir, créée vers 1950 par André Arbus. Garnis d’une monture en bronze présentant des anses en forme de salamandre et reposant sur des têtes d’éléphants, une paire de hauts vases cylindriques en bambou à décor en hiramaki-e de laque or et argent, figurant des personnages tissant dans des pavillons, est attribuée à Ferdinand Barbedienne et Édouard Lièvre (15 000/20 000 €). Leur exotisme ira de pair avec le costume dessiné par Léon Bakst pour Shaariar, le roi des Indes et de Chine dans le ballet Shéhérazade produit en 1910 (même estimation). Articles avant-vente
Le Japon revisité par Édouard Lièvre et Ferdinand Barbedienne
Cette paire de vases cylindriques en bambou (57 x 37 cm) au riche décor en laque hiramaki-e or et argent,...Lire la suite
Dessins, tableaux anciens et mobilier objets d'art

Design First, Vol I

mercredi 17 avril - 16:00 (CEST)
Via Luigi Rolando 4G. Piazza Maria Teresa - 10123 Torino, Italie
Incanto Casa D'asté
jeudi 18 avril 2024

Arts d'Asie et arts lointains

jeudi 18 avril - 09:30 (CEST) - Live
1 ter, boulevard de la République - 92210 Saint-Cloud
Le Floc'h
Les animaux s’en donneront à cœur joie : un loir grimpe sur les vignes d’une potiche Kangxi en émaux wucai (12 000/15 000 €), tandis qu’un lion et son petit chemineront près d’un daim et d’une qilin, dessinés en rouge de cuivre sur un vase du XVIII e siècle (5 000/6 000 €). Ce dernier animal se retrouve à califourchon sur une tuile faîtière en grès émaillé turquoise de l’époque Ming (600/800 €). Une couleur similaire habille une paire de perroquets de porcelaine posés sur des rochers percés à l’époque Kangxi (même estimation). Une grenouille et une coccinelle ont été sculptées sur une feuille de lotus en corail rouge, au XX e siècle (2 000/3 000 €). Un petit cabinet à gradin japonais du XIX e siècle séduira par sa délicatesse. En laque noir et or à décor d’oiseaux, insectes et personnages parmi les arbres, il ouvre à deux vantaux découvrant de multiples rangements, et deux abattant inférieurs dévoilant des compartiments à couture (400/600 €). Articles avant-vente
Bestiaire chinois sur une potiche Kangxi
Naturalistes ou fantastiques, les animaux chinoisLire la suite
Arts d'Asie et arts lointains

Tableaux anciens et modernes, dessins, estampes, vins et alcools

jeudi 18 avril - 10:00 (CEST)
2-4, rue Guy-Ragnaud - 16000 Angoulême
R. Juge & V. Gérard-Tasset

Bijoux, montres

jeudi 18 avril - 10:30 (CEST) - Live
10-12, quai Antoine 1er - 98000 Monte-Carlo, Monaco
Hôtel des ventes de Monte-Carlo
Le deuxième jour des ventes, le jeudi 18 avril, place aux belles gemmes ! Pour 50 000/60 000 €, il sera possible d'acquérir le lot phare de ce catalogue, une bague turban en or jaune 18 ct, sertie d'une émeraude cabochon d'environ 9 ct et d'origine colombienne. La pièce est signée Van Cleef & Arpels. Pour 45 000/50 000 €, il sera possible de repartir avec une bague Nœud , signée Boucheron, en platine serti d'un rubis d'environ 6 ct de Birmanie. Les amateurs de pièces « tutti frutti » dénicheront un bracelet en or gris centré de fleurs d'émeraudes, soulignées de diamants (15 000/20 000 €). Enfin, une broche papillon attribuée à Chaumet en or jaune et argent, aux ailes articulées et ponctuées de saphirs, pavées de diamants de taille rose, un travail du XX e siècle, ne devrait pas s’envoler en deçà de 8 000/10 000 €.
Le deuxième chapitre sera notamment consacré le mardi aux ouvrages savants, comme cette Physique sacrée ou Histoire naturelle de la Bible , rédigée par Johann Jacob Scheuchzer (Amsterdam, 1732-1737), en 8 volumes in-folio, et première édition française, complète des 760 planches gravées (4 000/5 000 €). Pour le même tarif, on voyagera en Asie avec un livre d'Isidore Stanislas Helman : Faits mémorables des empereurs de la Chine, tirés des annales chinoises. (Paris, 1788) un in-4° entièrement gravé. Fameux, le recueil des Roses peintes par P. J. Redouté [...] décrites par C. A. Thorry (Paris, 1824), soit 2 volumes grand in-8°, fera sensation autour de 3 500/4 000 €, alors qu'un ensemble de vingt articles scientifiques de Pierre et Marie Curie en éditions originales (1898-1903) partira à 3 000/4 000 €.
Le Paris de la Belle Époque revivra lors de cette vente au travers de deux œuvres : Boulevard Bonne-Nouvelle à la tombée du jour , sous le pinceau d'Édouard Cortès (12 000/15 000 €), et l'aquarelle Marché aux fleurs, la Conciergerie à Paris d'Eugène Galien-Laloue (5 000/8 000 €). On se rendra ensuite en Italie en compagnie du peintre Lapira, dont deux gouaches seront proposées à 5 500/6 500 € chacune. Leurs sujets ? Le Golfe de Salerne et les Ruines de Pesto (Paestum) . Quant à la section des objets d'art, elle sera riche notamemnt d'une coupe en argent du prix agricole de 1870 réalisée par Charles Christofle, Eugène Capy et Pierre Rouillard, et provenant par descendance du récipiendaire du prix, le comte de Léobardy (5 000/6 000 €). L'accompagnera un bronze à patine médaille d'Antoniucci Volti, Les Trois Grâces , fondu par Godard et numéroté 9/11 (3 000/4 000 €). Articles avant-vente
La Belle Époque de Cortès
Comme à son habitude, Édouard Cortès (1882-1969) décrit le Paris de la Belle Époque d’une touche légère...Lire la suite
Collections et successions niçoises : tableaux, sculptures, objets d'art

Bijoux, montres

jeudi 18 avril - 13:30 (CEST) - Live
31, boulevard d'Alsace - 06400 Cannes
Pichon & Noudel-Deniau (Azur Enchères)
Le jeudi à Cannes, place aux bijoux et aux montres. À la tête de ce défilé scintillera un diamant taillé en émeraude de 3,97 ct, de couleur K et pureté Si1, estimé 15 000/18 000 €. Se fera également remarquer un charmant collier art nouveau par Walker & Tolhurst, à arborer pour 1 500/2 000 €. Concuons sur une Rolex datée vers 1954, montre acquise au Brésil et accompagnée de ses papiers d’origine, attendue à 2 000/3 000 €.

Monnaies

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST)
80, rue de la Chaussée Romaine - 02100 Saint-Quentin
Saint-Quentin Enchères

Tableaux, mobilier et objets d'art, mode (robes de mariées) et bijoux

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Lasseron & Associés

Timbres, livres de bibliophilie et manuscrits

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
1 ter, boulevard de la République - 92210 Saint-Cloud
Le Floc'h
À 14 h, la section timbres fera voyager en Chine, avec des lettres de 1904 affranchies avec le 2 coupé (1 200/2 000 €), et de nombreux entiers avec coupon réponse de Chine impériale à 1 cent Dragon (1 000/1 500 €). Les historiens étudieront 45 documents d’archive de Charles de Mesny, agent du roi de Prusse, éclairant ses relations avec la France de Louis XV et évoquant l’émigration française en Allemagne durant la Révolution (1 000/1 500 €). Les bibliophiles remarqueront ensuite un « giant Joyce », ainsi surnommé en raison de sa taille bien supérieure aux autres papiers, l’un des 150 exemplaires sur vélin d’Arches du roman Ulysse de James Joyce, paru en 1922 (4 000/6 000 €). Honoré Daumier et Jean-Jacques Grandville ont été révélés par leurs illustrations de La Caricature politique, morale, religieuse, littéraire et scénique de Charles Philippon, publiée en 1830-1833 (1 500/2 000 €).

Argenterie, verreries, tableaux, mobilier et objets d'art, armes, militaria, souvenirs historiques, design

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST)
17, rue Pétrus-Maussier - 42000 Saint-Étienne
Palais SVV
Argenterie, verreries, tableaux, mobilier et objets d'art, armes, militaria, souvenirs historiques, design
Les cimaises attireront d'emblée les regards. Y seront accrochées une gouache et aquarelle de Jacques Majorelle, Le Souk à Marrakech , datée vers 1950-1955 (35 000/40 000 €), ainsi que plusieurs œuvres de l'artiste contemporain Didier Chamizo, célèbre pour son parcours unique puisqu'il resta dix-sept années en prison, où il débuta sa carrière de peintre. 22 000/25 000 € sont attendus pour 22 têtes de liberté, de 1987, et 12 000/15 000 € pour chacune des deux toiles intitulées Personnages . À la section militaria, ou brandira un sabre d'officier supérieur du premier Empire modèle « à la Marengo », en bronze doré (10 000/12 000 €). Les arts du feu seront illustrés par une lampe de table Pagode d'Émile Gallé en verre multicouche, à décor japonisant de papillons et fleurs (8 000/9 000 €), et l'horlogerie par une montre Patek en or gris de la collection « Ellipse » (réf. 3370/1), au cadran coussin à fond argenté rayonnant (2 500/3 000 €). Articles avant-vente
Didier Chamizo, la Liberté en ligne de mire
Cet artiste à part forgea sa manière derrière lesLire la suite
Argenterie, verreries, tableaux, mobilier et objets d'art, armes, militaria, souvenirs historiques, design

Art russe

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
17, rue de Provence - 75009 Paris
Paris Enchères - Collin du Bocage
Si l'artiste est russe, le sujet représenté est inspiré de la mythologie grecque. C'est entre 60 000 et 90 000 € qu'est espéré un panneau de Nicolas Kalmakoff (1873-1955) mettant en scène dans l'embrasement d'un automne crépusculaire, sous un portique, La Mort d'Adonis , accompagnée de ses servantes. Une enchère à hauteur de 20 000/30 000 € pourrait couronner tant une toile d'Anne Gerebtzoff L'Asphyxie, 1910 , exposée au Salon de la Société des artistes indépendants à Paris l'année suivante qu'un camée rond en jaspe de Kolyvan figurant le tsar Alexandre I er sous les traits de la divinité Rodomsyl portant armure et bouclier, travail saint-pétersbourgeois de la première moitié du XIX e . Imposant par ses dimensions (h. 65 cm) et par son décor de bouquets de fleurs, cornes d'abondance et oiseaux, un vase en porcelaine polychrome et or muni d'anses formées de fruits, feuilles d'acanthe et mascarons, attribué à la manufacture de Saint-Pétersbourg (vers 1830), est attendu entre 10 000 et 20 000 €. 7 000/9 000 € enfin sont avancés sur un Nu féminin (sanguine et craie noire sur papier) d'Alexandre Iacovleff.

Bijoux, mode

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 12 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Arcane Enchères

Tableaux, bijoux et argenterie, mode, mobilier et objets d'art

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
21, rue de Paris - 94220 Charenton-le-Pont
Crait + Müller Charenton
Plus de 400 lots sont en lice à prix doux. La séduisante image de Vénus et l’Amour, peinte sur une toile ovale vers 1740, sera à assortir avec une commode sauteuse à deux tiroirs d’époque Louis XV, plaquée de bois de rose, bois de violette et satiné, et portant un dessus de marbre rouge des Flandres (600/800 €). On pourra y poser un vase chinois piriforme en porcelaine à décor en bleu sous couverte d’oiseaux parmi les pivoines, de rochers, de lettrés examinant un rouleau, et de nœuds bouddhistes (2 000/3 000 €). Parmi les bijoux, vous retiendrez un bracelet en or jaune fabriqué par l’atelier Sinice Debacq vers 1870, articulé de plaques ciselées et ajourées de vagues, reliées par des montants en relief (1 200/1 500 €).

Jeune peinture des annes années 50

jeudi 18 avril - 14:00 (CEST) - Live
17, rue Grange Batelière - 75009 Paris
Ader
Comptez quelques dizaines à 5 000/6 000 € pour repartir de cette vente avec des tableaux, abstraits ou figuratifs, d'Emilio Grau-Sala, Jean-Gabriel Domergue, Paul Aizpiri, Max Papart, Bernard Lorjou, Claude Venard, Maurice-Louis Savin, Gaston Sébire, James Coignard, Monique Journod, Daniel Ravel, Henry de Waroquier, Jacques Eitel, Suzanne Duchamp, etc.
On dispersera notamment le contenu du chalet à Megève de Monsieur et Madame M. S'y distinguera un ensemble d’environ 1 500 pièces des années 1910-1930 en bakélite, finement travaillées et décorées dans la boutique de leur aïeul Pascal Morabito (à ne pas confondre avec son célèbre homonyme) : des peignes, barrettes, pommeaux de canne ou encore montures de lunettes à l’imitation de l’écaille de tortue. Ce joaillier et bijoutier avait pignon sur rue à Nice de 1888 à sa mort, en 1947, et sa boutique fut reprise par son fils. Le couple de collectionneurs affectionne bien évidemment l’école de Nice – dont ils ont côtoyé les membres – et se sont fait offrir notamment une encre par Arman (600/800 €) et un collage par César (800/1200 €). Ils ont un penchant pour l'art contemporain chinois, acheté au gré de leurs coups de cœur dans les galeries : deux livres avec photo de Liu Bolin, une photo grand format de Chen Man (2 000/4 000 €), des huiles hyperréalistes de Li Riu, Zhao Jihua, et deux huiles de Yang Cheng, dont un exceptionnel quadriptyque de plus de trois mètres de largeur (20 000/25 000 €). Ils ont également acquis une rare couronne précolombienne en or de la culture mochica et ont, en son honneur, fait concevoir un écrin sur mesure en dinanderie, par le sculpteur Hervé Wahlen. Cet ensemble unique sera proposé à 18 000/2 0000 €. Articles avant-vente
L’école de Nice à l’honneur
Lors de la vente du jeudi 18 avril à Villefranche-sur-Mer , sera dispersé le contenu du chalet à Megève...Lire la suite
Design, livres illustrés, arts premiers, tableaux contemporains, photographies : Collection M. et Mme M. - Contenu d'un chalet à Megève

Tableaux anciens et modernes, dessins, objets de vitrine, sculptures, bronzes, bijoux, bagages et accessoires de mode, instruments de musique, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublemen...

jeudi 18 avril - 14:30 (CEST)
280, avenue Thiers - 33100 Bordeaux
Jean Dit Cazaux et Associés
Tableaux anciens et modernes, dessins, objets de vitrine, sculptures, bronzes, bijoux, bagages et accessoires de mode, instruments de musique, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement
Le jeune Claude Monet, qui se faisait alors appeler Oscar, se fera remarquer avec un Portrait caricatural au crayon, à envisager à 30 000/40 000 €. Mais la plus haute estimation reviendra ici à une commode Louis XVI, estampillée Jean Henri Riesener et provenant de l'ancienne collection de la baronne S. de Gunzburg : un rare modèle en placage de citronnier agrémenté de plaques de porcelaine de Sèvres, à motif de paniers fleuris traités en polychromie. Déjà présentée le jeudi 23 novembre 2023 (voir Gazette n° 41, page 230), elle repassera sur la scène des enchères avec une estimation de 60 000/80 000 €. Dans ce riche programme, nous mettrons encore en avant une bague en or gris serti d'un brillant de 3,43 ct, épaulé de diamants taper (15 000/20 000 €), une toile signée Charles Camoin, La Citadelle de Saint-Tropez (5 000/6 000 €), et une table ronde Tulipe d'Eero Saarinen, à pied en fonte recouverte de Rislan blanc et plateau de marbre blanc veiné de gris, éditée par Knoll International (2 500/3 000 €).  Articles avant-vente
Le coup de crayon prometteur de Monet
Lorsqu’il signait encore Oscar, le jeune Monet étaitLire la suite
Tableaux anciens et modernes, dessins, objets de vitrine, sculptures, bronzes, bijoux, bagages et accessoires de mode, instruments de musique, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement

Bijoux, montres

jeudi 18 avril - 14:30 (CEST) - Live
6 allée de l'aéropostale - 64200 Biarritz
Biarritz Enchères
Il faudra débourser 12 000/15 000 € pour une bague en or gris sertie d'un solitaire de taille brillant de 3,12 ct (couleur I et pureté VS2), et 5 000/8 000 € pour un bracelet « feuillages » articulé en or jaune ciselé, serti de quinze diamants de tailles différentes, issu d'un travail français vers 1960-1970 et au poinçon du maître joaillier René Frechou. On se laissera également séduire par un collier « Deux cœurs » de chez Fred, en or jaune et à maille gourmette (5 700/6 000 €), à moins d'opter pour une demi-parure Boucheron du maître joaillier Bournadet, composée d'un bracelet articulé à mailles « briques» et d'une bague Tank sertie de diamants ronds et de saphirs calibrés (4 000/6 000 €).

Sur le thème de ma montagne : tableaux

jeudi 18 avril - 14:30 (CEST) - Live
2, boulevard Montmartre - 75009 Paris
Blanchet & Associés
Spécialité de longue de cette maison de ventes, ce nouvel opus est ponctué de paysages de Charles-Henry Contencin, dont Aiguilles de Chamonix et Vallée des Contamines (1 000/1 500 et 4 000/6 000 €), d'un panorama de La Meije (huile sur carton), daté 1923 et signé de l'abbée Pierre Cales (2 000/3 000 €), d'un autre des Vieux Mazots et le Mont Blanc par Marcel Wibault (1 500/2 500 €). Articles avant-vente
Le temps suspendu par Charles-Henri Contencin
Prévoyez 4  000/6  000  € pour espérer décrocher cette vue de La Vallée des Contamines (46  x  55  cm),...Lire la suite
Sur le thème de ma montagne : tableaux

art de la table

jeudi 18 avril - 15:30 (CEST)
Viale della Repubblica (area Museo Pecci) - 59100 Prato, Italie
Farsettiarte

Gravures des maîtres anciens et modernes

jeudi 18 avril - 10:30 (EDT)
104, East 25th Street - NY-10010 New York, États-Unis
Swann Auction Galleries
Gravures des maîtres anciens et modernes
Les plus grands noms de la gravure sont au catalogue. L'une des eaux-fortes les plus recherchées de la série des Saltimbanques par Pablo Picasso, Le Repas frugal , pourrait s'adjuger à 70 000/100 000 $. Le Gargantua de Juan Miró, une aquatinte colorée de 1977, signé et numéroté 30 sur 50, pourrait bien atteindre 70 000/90 000 $. Parmi les estampes de maîtres anciens, citons Dürer avec une gravure sur bois représentant une Vierge à l’Enfant (4 000/6 000 $), Rembrandt avec un autoportrait à l’eau-forte (20 000/30 000 $), Piranesi avec Le Puit s de la série Les prisons imaginaires (3 000/5 000 $) et Goya qui signe Manière de voler de la série Les Caprices, une aquatinte de 1924 (7 000/10 000 $). Articles avant-vente
Les saltimbanques de Picasso
Le Repas frugal appartient à la première série deLire la suite
Gravures des maîtres anciens et modernes
vendredi 19 avril 2024

Médailles et militaria

vendredi 19 avril - 10:00 (CEST)
4, rue de la Bauve - 77100 Meaux
Hôtel des ventes de Meaux
Médailles et militaria
Parmi plus d'une centaine de lots, l'Empire ottoman se fera remarquer avec les sabres à lame courbe. Un "pala", dont la poignée en crosse est garnie de plaquettes de corne, tandis que la lame est gravée de bouquets feuillagés en cartouches et d'écritures niellées d'or (1 000/1 200 €), se mesurera à un « yatagan" à la monture en métal ciselé argenté, décoré de cabochons de corail et de verre de couleur, dont la poignée s’orne d'ivoire de morse et dont la lame est niellée d'argent (400/500 €). Il faudra prévoir entre 1 000 et 1 500 € pour un ensemble indo-persan en fer ciselé de fleurs et d'écritures, composé d'un casque "kulah-khud" surmonté d'une pointe à pans, à nasal réglable, deux porte-plumes et camail en cottes de mailles, et d'une rondache à quatre bossettes. Parmi les médailles, figure une étoile d'officier de la Légion d'honneur de la III e République (80/100 €). Articles avant-vente
Un équipement indo-persan
Rendez-vous à Meaux , vendredi 19 , à 10  h, pour une vente de militaria ( Hôtel des ventes de Meaux OVV...Lire la suite
Médailles et militaria

Bijoux, montres, bagages et accessoires de mode, tableaux, objets d'art, tapis

vendredi 19 avril - 10:30 (CEST) - Live
10-12, quai Antoine 1er - 98000 Monte-Carlo, Monaco
Hôtel des ventes de Monte-Carlo
Le troisième jour des ventes, le vendredi 19 avril, les lots arrivent en salle sans prix de réserve. Une parure composée d'une paire de puces d'oreilles, sertie d'un diamant de taille brillant (2,31 ct et 2,27 ct), d'un pendentif serti d'un diamant de taille brillant 1,51 ct et d'une bague sertie d'un diamant de taille brillant 3,01 ct, est la plus haute estimation de ce jour à 30 000/40 000 €. Elle est suivie d'une bague Boucheron en or gris, sertie de diamant de taille brillant 5,02 ct, couleur J, pureté P1, qui cherche un nouveau propriétaire pour 15 000/ 20 000 €. Toujours sans réserve, une montre Vacheron, modèle « Patrimony » , en or rose 18 ct, sertie de diamants au mouvement mécanique à remontage automatique, une pièce de 2016, trouvera acquéreur à 8 000/10 000 €. Enfin, une demi-parure, modèle « Happy Diamonds » , en or gris, composé d'un pendentif retenant trois petits diamants et d'une bague, ainsi que d'une paire de puces d'oreilles, signée Chopard, affiche une estimation de l’ordre de 1 500/2 500 €.

Tableaux, mobilier et objets d'art

vendredi 19 avril - 11:00 (CEST) - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Gros & Delettrez
Direction l'Asie pour les cent premiers coups de marteau (est. 150 à 3 500 €) de cette vacation, les porcelaines côtoyant les bronzes, les émaux cloisonnés, et le mobilier des XIX e et XX e siècles. En cimaises, une grande toile (114 x 144 cm), attribuée à Dirk de Vrie, Marché aux poissons à Anvers (6 000/8 000 €) voisine avec une toile attribuée à Sebastien Castro (actif à Anvers 1633-1656), Navires sur une mer agitée (5 000/6 000 €), des portraits de bateaux début XX e , au crayon et à l'aquarelle par Gustave Labat (100/200 €). Du pont de la Ville de Lyon , Roger Chapelet – peintre officiel de la marine – immortalise Ville de Metz (gouache, 2 000/3 000 €) sur une mer formée. Les amateurs de souvenirs historiques auront le choix entre des tableaux et des décorations, ceux d'orfèvrerie entre des pièces de forme, de service et des couverts XVIII e , XIX e et modernes (dont une ménagère de Christofle et Cardeilhac, en argent, modèle « Renaissance » , 6 790 g, 5 000/7 000 €). Les objets de décoration et le mobilier, classiques, précèdent des flacons, de Bourgogne et de Bordeaux, des deux couleurs, des années 1980 à 2000 (est. 50 à 500 €).
Le troisième chapitre s'attachera le mardi aux romans illustrés. L'occasion d'emporter le célèbre À rebours de Joris-Karl Huysmans, avec 220 gravures sur bois en couleurs d'Auguste Lepère (Paris, les Cent Bibliophiles, 1903), un grand in-8° relié en maroquin rouge, estimé 10 000/12 000 €. De Jean Paulhan, il y aura aussi De mauvais sujets (Bibliophiles de l'Union française, 1958), recelant dix eaux fortes originales en couleurs de Marc Chagall, à parcourir contre 9 000/10 000 €. Tourné vers l'Afrique, le livre réalisé par Guillaume Apollinaire et Paul Guillaume, Sculptures nègres , avec ses 24 photographies (Paris, 1917), emportera 8 000 à 10 000 €. Quant au duo Mathurin Méheut et Maurice Genevoix, il est à l'origine d'une mémorable édition de Raboliot , aux illustrations gravées sur bois par Georges Beltrand (Cercle parisien du Livre, 1927), à 7 500/8 000 €. Articles avant-vente
À rebours, livre décadent mais coloré
Paru en 1884, le roman de Joris-Karl Huysmans estLire la suite
Livres anciens et modernes, livres illustrés, photographies

Bijoux et orfèvrerie

vendredi 19 avril - 13:30 (CEST) - Live
20, rue Drouot - 75009 Paris
Métayer-Mermoz Maison de Ventes aux Enchères Paris

Vente en préparation : mobilier et objets d'art

vendredi 19 avril - 13:30 (CEST) - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Copages Auction Paris

Arts décoratifs du XXe, design, art nouveau, art déco, tableaux modernes et contemporains

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
8, rue Dominique-Larréa, Z.A. Layatz - 64500 Saint-Jean-de-Luz
Côte Basque Enchères Lelièvre - Cabarrouy
Charles Lacoste viendra en voisin lors de cette vente en Pays basque. En effet, ce peintre est né à Floirac d'un père bordelais et d'une mère créole. Il offrira une toile de 1927 décrivant Paris, la porte Marengo du Louvre de nuit, sous une lumière comme toujours poétique et inondant ce paysage urbain devenu presque irréel (5 000/8 000 €). On pousuivra aux cimaises avec un triptyque lithographique en couleurs de Francis Bacon, Autoportrait , de 1991 (12 000/15 000 €), ou encore avec une aquarelle signée Paul Signac, La Régate , datée vers 1920 (10 000/15 000 €). On se tournera ensuite vers des sculptures dont un bronze de Salvador Dalí, Le Cheval à la montre molle , de 1981, numéroté 40/350 et fondu par Fonderia Tesconi Pietrasanta (8 000/10 000 €), et Au but d'Alfred Boucher, dynamique groupe en bronze fondu par Siot à Paris (3 000/5 000 €).

Succession Paul Kallos et Raymonde Godin

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Ader
Raymonde Godin nous ayant quitté le 31 janvier, cette vente suite à succession proposera une dizaine d’œuvres de sa main et une soixantaine dues à son époux, Paul Kallos. Il s’agit d’une majorité de toiles – essentiellement à l’acrylique, mais aussi à l’huile –, assorties de quelques dessins, proposés dans une fourchette entre 200 et 5 000 €. Dès leur rencontre à Paris, la Québécoise et le Hongrois ne se sont plus quittés, menant de concert leur carrière de peintres abstraits. Articles avant-vente
Succession Kallos-Godin
Espérée entre 2  000 et 3  000  €, cette composition à l’acrylique sur toile (146  x  97  cm), signée...Lire la suite
Succession Paul Kallos et Raymonde Godin

Histoire naturelle

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Millon
La nature a joliment fait les choses, d’une valve de bénitier fossile (1 000/1 500 €) à une gogotte de Fontainebleau (4 000/ 6 000 €), en passant par un rare caméléon de Ceylan (1 000/1 500 €), une sculpturale dent de narval (12 000/15 000 €) et des ours dressés sur leurs pattes arrière (entre 12 000 et 15 000 €). Plusieurs collections sont au programme, en commençant par une vingtaine d’animaux naturalisés conservés par la famille d’Yvan Delqué, connu pour le musée de la Nature de Castres (de 80 à 1 200 €). Les meilleurs spécimens de papillons ont été sélectionnés pendant près de quarante ans par un entomologiste parisien, à l’image de sept rares Agrias amydon d’Amérique centrale et de Colombie (900/1 000 €). Jacques Bouillault s’est entouré d’animaux dans son domaine familial du Tertre Rouge, devenu le zoo de La Flèche. Environ 3 500 € seront à débourser pour son crocodile du Nil naturalisé. Articles avant-vente
Niloticus
Si ce crocodile du Nil mesure 3,66  m, certains de ses congénères peuvent être deux fois plus longs...Lire la suite
Histoire naturelle

Importants bijoux et montres

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 3 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Drouot Estimations
Si les bijoux sont classiques, toutefois emmenés par deux bagues en platine, ornées de diamants, l'un demi-taille en serti griffe (12,76 ct) épaulé de deux petits diamants baguette sertis rail, l'autre taille brillant en serti griffe (4,24 ct) épaulé de deux diamants taper en serti clos, estimées respectivement 60 000/80 000 € et 80 000/100 000 €, les montres devraient voir l'une d'entre elles grimper sur la plus haute marche du podium. La vedette ? Une "Tourbillon classical billionnaire" (vers 2020) de la maison Corum, à cadran squelette, ornée de diamants et de saphirs, pour laquelle pas moins de 150 000/200 000 € sont espérés. Articles avant-vente
Corum Tourbillon, astre du temps
Time is money selon un certain Benjamin Franklin.…Lire la suite
Importants bijoux et montres

Bonheur de collectionneur : jouets

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST)
4, rue de la Bauve - 77100 Meaux
Hôtel des ventes de Meaux
Bonheur de collectionneur : jouets
Diverses médailles et monnaies de la Monnaie de Paris sont au programme. À l'effigie de Charles de Gaulle, une médaille commémorative en or est attendue autour de 600 €. Provenant du monde entier, des billets de banque ont été réunis dans des classeurs composant deux lots proposés entre 300 et 350 €. D'autres collections sont au programme : des Dinky Toys à la console de jeux vidéo Vectrex en passant par des vinyles des Beatles.

Bijoux

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Eric Caudron

Collection Nanos, Partie 1 : art contemporain

vendredi 19 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Audap & Associés
Monique Nanos, décédée il y a quelques mois, fonctionnaire internationale en poste à Rome, à New York et à Paris, était curieuse et voyageuse. Comme en témoigne sa collection dont ses héritiers se séparent aujourd'hui, en deux vacations, la première en salle 6 ce vendredi 19, la seconde online, du 15 au 22 avril. Au menu, sous le marteau, des œuvres (gravées, sur toile et sur papier) d'André Marfaing, un crayon, pastel et mine de plomb de Roberto Matta, Tôt ou tard, 1989 (4 000/6 000 €), une technique mixte (encre et gouache), non titrée, datée 1964, de Jean-Paul Riopelle (8 000/12 000 €), des aquarelles de Pierre Tal Coat, des œuvres sur papier d'Arpad Szenes, Paysage enneigé (vers 1979, 5 000/8 000 €), et Les Sables, 1979 (10 000/15 000 €), un acrylique sur montage de tissu, de 2008, de Claude Viallat, Sans titre, n° 386 (4 000/6 000 €). Quelques céramiques modernes (Claude Champy, Jean Girel) précèdent du mobilier danois, des arts africains (est. 200 à 600/800 €), des terres cuites et des pierres sculptées précolombiennes (150 à 1 500 €). Articles avant-vente
Collection Monique Nanos, de l'art précolombien à Árpád Szenes
Gravures de Geneviève Asse et Olivier Debré, tableauxLire la suite
Collection Nanos, Partie 1 : art contemporain

Tableaux modernes et contemporains, arts décoratifs du XXe, design, art nouveau, art déco

vendredi 19 avril - 14:15 (CEST)
54-56, avenue de Verdun - 72200 La Flèche
Cyril Duval Enchères
Les regards devraient être nombreux à se tourner vers une toile du peintre surréaliste Georges Papazoff, Sans titre, abstraction cosmique , annoncée à 2 000/4 000 €. Retour à la figuration avec un Nu féminin étendu de l'artiste angevin Jean Adrien Mercier, prisé 400/600 €. Avec son verre d'un blanc laiteux et rose, un lustre de Murano à neuf bras de lumière et décor de tiges florales séduira les amateurs : compter 800/1 200 € pour son acquisition. On annonce encore plusieurs lots de la maison Lalique dont une partie de service à orangeade en cristal du modèle « Jaffa », comprenant un pichet et neuf verres, le tout bien frais pour 400/600 €.  Articles avant-vente
Papazoff et la géométrie
Le peintre Georges Papazoff (1894-1972) se fera remarquer lors de la vente organisée à La Flèche le...Lire la suite
Tableaux modernes et contemporains, arts décoratifs du XXe, design, art nouveau, art déco

Cartes postales, affiches

vendredi 19 avril - 14:30 (CEST) - Live
1, rue d'Estienne d'Orves - 56100 Lorient
Thierry - Lannon & Associés
Un album de l'époque art nouveau, comprenant 186 cartes postales signées des illustrateurs Boutez, Villa, Bottaro, Tousaint ou encore Bompard (2 400/3 700 €), partagera l'affiche avec une carte postale publicitaire d'Alfons Mucha pour Cinos, « Waverley Cycles - Harry Reynaud, Directeur général pour la France » (2 000/3 000 €). Un album de 197 cartes de l'époque art déco, avec les signatures de Zecchin, Chiostri ou Wegener, pourrait partir quant à lui à 1 400/2 200 €.

Mobilier et objets d'art, sculptures

vendredi 19 avril - 15:30 (CEST)
Viale della Repubblica (area Museo Pecci) - 59100 Prato, Italie
Farsettiarte

E-LIVE AUCTION 35

vendredi 19 avril - 16:00 (CEST)
https://nomisma.bidinside.com - ,
Nomisma Spa
samedi 20 avril 2024

Jouets

samedi 20 avril - 09:30 (CEST)
7 bis, rue Collin d'Harleville - 28000 Chartres
Ivoire - Galerie de Chartres - Maîtres Gody-Baubau, Maiche, Rivière
Jeux de société, jouets mécaniques ou en bois, modélisme, réseaux ferroviaires et toutes sortes de véhicules miniatures seront dispersés en deux vacations, les 20 et 21 avril. En vedette, de fabrication allemande, un paquebot mécanique à deux cheminées et deux mâts, en tôle peinte noire et rouge, avec six chaloupes, dotée d’une clé et son ber, est estimé 6 000/8 000 € tout comme un modèle d'Alfa Roméo P2 n° 2 en tôle peinte blanc cassé, mécanique, roues à rayons avec pneus losangés, avec clé (et complète de ses trois bouchons), et de ses deux lanières. De marque C.I.J, on s'étonne devant une grue flottante sur barge – pièces vertes et rouges - évaluée 200/300 € ou encore à un jouet mécanique de marque Lehmann, "Mikado" ou « Les porteurs chinois », jouet n° 723, à volant d'inertie, attendu autour de 1 000/1 500 €. Dans la vacation dominicale, principalement consacrée aux trains, on peut espérer prendre un autorail triple Nord bleu et crème de marque Jeep, pour quelque 2 500/4 000 €.