Gazette Drouot logo print

Ventes à venir

Notre calendrier des enchères recense les ventes à venir en France et à l'étranger, triées par date, lieu de vente, maison de ventes et/ou spécialité. Vous pourrez y retrouver les catalogues et accéder directement à la vente grace au bouton "Enchérir". A consulter également à partir de cette page les articles publiés par le magazine en lien avec chaque vente.

313 ventes
vendredi 12 avril 2024

Vins et alcools

vendredi 12 avril - 10:00 (CEST) - Live en pause
592, boulevard Albert-Camus - 69400 Villefranche-sur-Saône
Richard Maison de ventes
La première de ces deux vacations consacrées aux vins et alcools sera dominée par une bouteille de romanée-conti 1998 du domaine de la Romanée-Conti. Elle pourrait atteindre les 10 000/12 000 €. Le domaine Georges Roumier sera également bien présent avec par exemple une bouteille de chambolle-musigny "Les Amoureuses" de 2012 cotée 1 800/2 000 €. Les amateurs de Bordeaux se tourneront vers une caisse de primeurs 2003 comprenant six bouteilles des châteaux lafite rotschild, mouton rothschild, latour, margaux, haut-brion et pétrus, dont on attend 4 000/4 500 €. A remarquer encore plusieurs flacons de chartreuse, dont certains espagnols mais aussi un jaune Tarragone "El Licor Cumbre" de la période 1951-1959 estimé 1 400/1 600 €.  

Vente classiqe : manettes, livres, dessins et tableaux, mobilier et objets d'art

vendredi 12 avril - 13:30 (CEST) - Live en cours
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Thierry de Maigret

Tableaux anciens, objets d'art et de bel ameublement

vendredi 12 avril - 13:30 (CEST) - Live en cours
Salle 5 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Beaussant Lefèvre & Associés
Anciennement attribuée à Carle Van Loo, une huile sur cuivre de l'école flamande du XVII e , Diane et Endymion, portant l'étiquette de la famille des comtes Greiffenclau à Wurtzbourg, est annoncée à 7 000/8 000 €, tandis qu’une illustration de La Tentation de saint Antoine par Jean Joseph Xavier Bidault est prisée 3 000/4 000 €. Dans un genre plus souriant, on tentera en revanche sa chance sur un ensemble de portraits et de paysages d'Albert Besnard (1849-1934) et de ses proches, dont l'Australienne Bessie Ellen Davidson, provenant directement de la famille du premier. On poursuit avec deux assiettes en cuivre émaillé en grisaille, l'une attribuée à Léonard Limosin orné d'un profil de Junon, le revers à profil d'homme et angelots (vers 1570, 4 000/6 000 €), l'autre signée Pierre Courteys (1520-1602), à décor d'allégorie du mois d'avril avec un couple galant, le revers de masques satiriques dans des cuirs découpés (6 000/8 000 €). Une somme identique sera nécessaire pour emporter un service de table « Rousseau » (modèle créé en 1866) en faïence d'Eugène Rousseau et Félix Bracquemond, à motifs japonisants comprenant (env.) 174 pièces. Après un ensemble de mobilier Charles X en bois clair marqueté, place au contenu de la succession de l'architecte Bernard Fonquernie (1934-2023). Au menu : de l'archéologie égyptienne, de l'art amérindien, d'Afrique et d'Asie, du mobilier et des objets de décoration (100 à 600/800 €). Articles avant-vente
La collection d'un architecte voyageur
Spécialisé dans la conservation et la restauration de monuments historiques, en France mais aussi au...Lire la suite
Albert Besnard, ou l’amour de l’art… en famille
Entré à 17  ans aux Beaux-Arts, il fut vite reconnuLire la suite
Tableaux anciens, objets d'art et de bel ameublement

Collections et successions : tableaux, mobilier et objets d'art

vendredi 12 avril - 13:30 (CEST) - Live en cours
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Millon
Vous prendrez bien une tasse de chocolat ? Le Portrait de Claude Le Blanc , par François de Troy (30 000/ 40 000 €), donne le ton de cette vente consacrée aux arts classiques, de la Haute Époque au XIX e siècle. Pour rester dans l’ambiance, les amateurs de beaux objets remarqueront une paire de vasques couvertes en marbre rouge du Languedoc, ornées de masques grimaçants aux extrémités de sa forme navette (15 000/20 000 €). De son ciseau habile, Louis Noël a sculpté un Nu féminin assis digne de Vénus, à la fin du XIX e siècle (12 000/15 000 €). Avec sa couverte d’un blanc laiteux appelée « nigoshide », faisant ressortir des émaux à la palette claire dessinant un décor de phénix affrontés, de dragons enroulés, d’oiseaux, de branches de prunus et de rochers percés, un grand bol octogonal de style kakiemon est emblématique des œuvres produites entre 1670 et 1700 (5 000/8 000 €). Articles avant-vente
Quand les élites boivent du chocolat par François de Troy
Ce portrait de Claude Le Blanc rend compte des usagesLire la suite
Collections et successions : tableaux, mobilier et objets d'art

Art nouveau, tableaux modernes

vendredi 12 avril - 13:30 (CEST) - Live en cours
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Oger - Blanchet
Albert Lebourg, Gaston Balande et Ladislas Kijno sont parmi les noms prononcés ici. Le premier pour une vue de Rouen au crépuscule , datée 1894 (4 000/6 000 €), le deuxième pour une grande (150 x 190 cm) composition exécutée en 1920, Le Goûter au bord de l'eau (25 000/30 000 €), le dernier pour une huile et acrylique de la série des Écritures blanches . Hommage à Vladimir Maïakovski, 1960 , estimée 30 000/50 000 €. Consacrée aux arts décoratifs du XX e , la seconde partie de séance verra notamment défiler un portrait de Sarah Bernhardt en bronze à patine mordorée de Louise Abbéma (4 000/6 000 €), un vase en bronze à patine vert antique, rouge et doré de Jeanne Jozon (fonte de Léon Virlet), Danse antique exposé au Salon de la société des Artistes français à Paris en 1903 (10 000/12 000 €), un ensemble de plaques en cuivre émaillé de Léon Jouhaud des années 1930 (est. 1 000/3 000 €), un vase en dinanderie de cuivre à décor de chardon, d'époque art nouveau, d'Eugène Feuillâtre (3 000/4 000 €), de la céramique art déco. Resté dans la famille de l'artiste, un ensemble de meubles d’Éric Bagge (1 000/3 000 €) précède une collection de paniers en bambou japonais (est. 200 à 700 €). Articles avant-vente
Panier en bambou du Japon
Au Japon, il existe plus de 600  espèces de bambou, certaines étant endémiques à l’archipel.  Plante...Lire la suite
L’art déco à Sèvres avec Félix Aubert et Anne-Marie Fontaine
Deux artistes ont décoré ce vase au milieu des annéesLire la suite
Art nouveau, tableaux modernes

Bagages et accessoires de mode, mode (sur le thème de la), vintage

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST)
Hôtel Mercure Château Chartrons, 81, cours Saint-Louis - 33300 Bordeaux
Baratoux-Dubourg Enchères
Bagages et accessoires de mode, mode (sur le thème de la), vintage
Les adeptes de la mode ne manqueront pas ce rendez-vous. Ils pourront emporter plusieurs sacs d'Hermès Paris, en particulier le « Birkin »… Celui « retourné » en cuir veau grainé bleu, à intérieur et dessous ivoire avec accastillage argent, récoltera 6 000/9 000 €, tout comme un exemplaire en six couleurs, bleu ciel, mauve, étoupe, gris, bleu marine, et gold à l'intérieur. Un troisième, en cuir veau grainé rose et numéroté « 33 », attirera quant à lui 6 000/8 000 €. Toujours de chez Hermès, le sac « Constance Élan » en cuir étoupe, à garniture en métal plaqué argent et bandoulière, partira à 4 000/6 000 €. La maison Louis Vuitton, en collaboration avec l'artiste Richard Prince, ne sera pas oubliée avec le sac fourre-tout du modèle collector « Heartbreak Jokes »,  en toile monogrammé et vieillie (800/1 000 €).

Armes, militaria, souvenirs historiques

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST)
21, avenue Pierre-Larousse - 89000 Auxerre
Auxerre Enchères
Armes, militaria, souvenirs historiques

Tableaux et dessins du XIXe et XXe siècle

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST) - Live en cours
20, rue Drouot - 75009 Paris
Chayette & Cheval
Environs de Moulineux, le repos sous les arbres , une huile sur toile de 1903 par Maximilien Luce, sera le lot phare de la vente (20 000/30 000 €). Les amateurs de beaux livres se tourneront vers une édition de 1962 chez Les Bibliophiles comtois de La Tentation de l’Occident d’André Malraux. Estimé 3 000/4 000 €, l’ouvrage est illustré de dix lithographies originales en couleur de Zao Wou-ki, et numéroté 33/170. Pour un peu moins, soit 2 000/3 000 €, on pourra faire sienne une huile sur toile de Maurice Asselin, Femme à la lecture au balcon , vers 1912-1918. Plus officiel, l’huile sur toile de Léon Comerre ayant servi pour le projet retenu pour la salle des mariages de la mairie du XV e arrondissement de Paris, dira oui en échange de 1 000/1 500 €.

Instruments de musique à vent et à cordes pincées

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST)
16, avenue de Lyon - 03200 Vichy
Vichy Enchères
Instruments de musique à vent et à cordes pincées
368 lots composeront cette première vacation consacrée aux instruments à vent et à cordes pincées, mais aussi aux livres de musique, partitions et autographes. Les estimations iront de 10 à 700 €. Parmi les lots les mieux cotés figureront un ensemble de douze programmes produits entre 1930 et 1942 des Ballets russes de Monte-Carlo (500/700 €) et un basson en érable à huit clefs en laiton, estampillé « Gallander à Paris » (500/600 €). On aura encore le choix entre une trompe de chasse en ré , de François Perinet (300/400 €), et seize volumes de biographies et documents musicaux de 1862 à 1935 sur les grands compositeurs, édités par la revue Le Ménestrel (même estimation).

Mobilier et objet d'art

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST) - Live
7 rue Drouot - 75009 Paris
Rossini
Le couple Lalanne domine cette vacation, François-Xavier avec une lampe de table « Pigeon » en cuivre brossé et bronze à patine noire, édition Artcurial numérotée 521/900 (35 000/50 000 €) et Claude avec un grand vase éventail en bronze, édition Artcurial 24/35 (20 000/30 000 €). Une poupée à la tête en biscuit et bouche fermée de la maison Roullet Decamps, figurant une jongleuse de foire orientale en costume riche, requerra 7 000/10 000 €. Pour les mélomanes, un violon de 1856 signé Georges Deroux se laissera jouer contre 7 000/8 000 €, estimation qui accompagne un autre spécimen vers 1870-1880 de Nicolas Caussin, à Neuchâtel.

Tableaux contemporains

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Maison R&C, Commissaires-Priseurs Associés
Les coups de marteau récompenseront de l'art d'après-guerre et contemporain, parmi lesquels une gouache et huile sur papier de Bernard Réquichot, Un élément de la guerre des nerfs pour laquelle il faudra batailler à hauteur de 50 000/80 000 €, une Composition de Dado datée 1970 (80 000/100 000 €), une édition (posthume) de La Victoire de Samothrace en plâtre et pigment IKB d'Yves Klein (175/175, 40 000/60 000 €), une toile de Tom Christopher, Orange Glow over Manhattan (5 000/7 000 €), des techniques mixtes de Bernard Aubertin (est. 500/5 000 €), une technique mixte du graffeur Mr Brainwash, Life is Beautiful (12 000/15 000 €), un ensemble de toiles hautes en couleur de Gully, graffeur passé au travail en atelier depuis 2008, inspirées de la peinture du pop art (5 000 à 35 000 €). Articles avant-vente
Bernard Réquichot et Dado à l'affiche
Les deux artistes sont les figures les plus en vueLire la suite
Tableaux contemporains

Art et littérature du XXe siècle, photographies

vendredi 12 avril - 14:00 (CEST) - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Giquello
Une page manuscrite de Guillaume Apollinaire de son poème La Mésange adressée du front à Lou, la femme aimée (8 000/10 000 €), des photographies d'Édouard Boubat et de Robert Doisneau, une lettre (intransigeante) de Louis-Ferdinand Céline à Robert Denoël à propos de la couverture du Voyage (en juillet 1932, 10 000/15 000 €), des dessins à l'encre de Gaston Chaissac sur une affiche déchirée de 1950 (5 000/7 000 €), une maquette réalisée par le peintre espagnol Julian Sanz Martinez en 1942 rassemblant des documents, pour la plupart inédits de ou relatifs à Marcel Duchamp (8 000/10 000 €) figurent en bonne place dans cette dispersion. Articles avant-vente
Un ensemble signé Louis-Ferdinand Céline
10  000/15  000  € sont demandés de cet ensemble de Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), comprenant une...Lire la suite
Art et littérature du XXe siècle, photographies

Vins et alcools

vendredi 12 avril - 14:30 (CEST) - Live
Hôtel des ventes des Graves, 31, avenue du 8-Mai-1945 - 33640 Portets
Hôtel des Ventes des Graves - J. Barra
304 lots de grands vins de Bordeaux prendront le chemin des enchères, avec des estimations variant entre 25 et 5 000 €. Un magnum de mouton-rothschild 2000 se négociera à 4 500/5 000 € et une bouteille de petrus 1997, à 2 000/2 600 €. Ce vin de Pomerol sera représenté par d'autres flacons dont l'un millésime 1993, coté 2 000/2 400 €. Signalons enfin la présence d'un autre mouton-rothschild 2000, celui-ci avec le célèbre bélier d'Augsbourg en étiquette (1 400/1 700 €), et une caisse de douze bouteilles de château-la-gaffelière 2005 (1 200/1 500 €).

Livres anciens et modernes

vendredi 12 avril - 14:30 (CEST) - Live
70, rue Vendôme - 69006 Lyon
De Baecque et Associés
Attention, vente à ne pas manquer, car réalisée au profit de la recherche contre les maladies dégénératives du cerveau ! En première place parmi ces œuvres contemporaines, un tableau, L'Incrédulité de saint Thomas d'après Le Caravage, repris par Alexandre Gosse, pourrait décrocher 4 000/5 000 €. Du même artiste, Saint-Céneri : sur le chemin de la Pierre Bécue , à la belle ambiance postimpressionniste, est attendu à 3 000/4 000 €. Un adepte de l'abstraction lyrique suivra : Karls, avec une toile Sans titre de 2023, estimée 3 900/4 000 €. De la peintre Ninu Art, fascinée par les visages, celui féminin à l'acrylique baptisé Tizziri séduira à 3 600/4 000 €. Venu du street art, La Boukle est quant à lui l'auteur d'un Diptyque n° 1 , à l'acrylique sur toile, mettant en scène tout un univers dynamique (3 600/3 700 €). Articles avant-vente
Karls pour la bonne cause
À Alençon, le vendredi 12 avril , aura lieu au Rotary Club une vente caritative au profit de la recherche...Lire la suite
Sculptures, dessins et tableaux contemporains au profit de la recherche contre Alzheimer et Parkinson....
samedi 13 avril 2024

Photographies, appareils photo, collections spécialisées, cinéma (sur le thème du)

samedi 13 avril - 09:30 (CEST)
7 bis, rue Collin d'Harleville - 28000 Chartres
Ivoire - Galerie de Chartres - Maîtres Gody-Baubau, Maiche, Rivière
Photographies, appareils photo, collections spécialisées, cinéma (sur le thème du)
Suite et fin d'un programme sur deux jours consacré à la photographie, privilégiant cette fois-ci les appareils. Témoin cet Hasselblad « XPAN II » en boîte d'origine, avec son objectif 4/45 mm et son étui, à saisir contre 1 000/1 500 €. À 800/1 200 €, on hésitera entre un Schmid fabriqué en Suisse du modèle  « Biflex 35 », vers 1950, en métal givré brun, avec deux boîtes de cache, et « Le Papillon » de Molenat en 1908, appareil stéréo en bois et métal. Au même tarif, on pourrait aussi tester l'étonnant Ansco « Photo-Vanity », consistant en une mallette pour dame contenant poudrier, miroir, rouge à lèvres, peigne… et un compartiment photographie. Pour 700/1 000 €, place ensuite à l'« Autodiorama Petit théâtre » en bois gainé de papier, avec cinq bandes dans leur boîte d'origine, jouant par exemple Marius au désert de Benjamin Rabier.

Vins et alcools

samedi 13 avril - 10:00 (CEST) - Live
592, boulevard Albert-Camus - 69400 Villefranche-sur-Saône
Richard Maison de ventes
Débutée la veille, cette vente se poursuivra avec de belles bouteilles de Bourgogne. 4 000/4 500 € devront être déboursés pour un la tâche 2020, du domaine de la Romanée-Conti, et 2 500/2 800 € pour un richebourg, de mêmes millésime et domaine. Il faudra encore envisager 2 300/2 500 € pour une romanée-saint-vivant 2020, toujours du domaine de la Romanée-Conti. Côté bordeaux, relevons la présence d'une bouteille de château le-pin 1993, un pomerol évalué à 1 200/1 400 €, et côté chartreuses une bouteille de tarragone de la période 1973-1985 des pères chartreux, non millésimée et estimée 900/1 000 €.
Pour commencer, honneur à l'art du XX e siècle grâce à une gouache sur papier de Georges Valmier : elle représente à sa façon cubiste Les Bœufs dans la montagne , et date de 1927 (6 000/8 000 €). À 5 000/6 000 € brillera un pastel signé de Jean-Michel Atlan, Sans titre [Graffiti] , de 1946, tandis qu'une Composition très lyrique de Louis Loustalot en 1993 pourrait partir à 3 000/4 000 €. Quant à la peinture ancienne, elle pourrait se faire remarquer grâce à un Paysage animé de personnages sur toile attribué à Jan Wijnants, toile annoncée à 4 000/6 000 €. À moins que l'ensemble inédit d'une cinquantaine de dessins du peintre du XIX e Dominique Papety (entre 300 et 3 000 € pièce. Voir Gazette n°14, page 24) ne suscite la surprise ? La céramique sera l'autre grand versant de la vente, où l'on choisira un pichet en terre vernissée transparente de Prévelles, par Louis Thuyland, à panse et bouchon figurant des animaux en relief (5 000/6 000 €), ou une plus sophistiquée assiette en porcelaine de Sèvres, provenant du service des « Liliacées » et datée de 1823, à décor polychrome et or (4 000/5 000 €. Voir Gazette n°14, page 114). Articles avant-vente
Liliacées sur porcelaine de Sèvres
Né sous l’Empire de la volonté d’Alexandre Brongniart,Lire la suite
Dominique Papety, un artiste académique qui maîtrise la ligne
Le peintre a parfaitement assimilé les leçons ingresques.Lire la suite
Tableaux anciens et modernes, bijoux, argenterie, sculptures, bronzes, céramiques, objets d'art et d'ameublement, meubles anciens et de style, dessins : atelier Dominique Papety

Automobiles

samedi 13 avril - 10:30 (CEST)
4, rue Demangel - 25000 Besançon
Ivoire - Hôtel des ventes de Besançon Maître Renoud-Grappin
Automobiles
Sur la ligne de départ voisineront une rare et très convoitée Austin Healey 100-6 BN4 cabriolet de 1957, de couleur bleu-gris, à moteur six cylindres et boîte de vitesses manuelle (33 000/38 000 €), et un autre cabriolet britannique, un TVR S de 1988 avec 14 200 km au compteur (14 000/18 000 €). Changement de style avec une Jeep Wrangler 2,5i de couleur bleue, de 1991 (12 000/15 000 €), ou une Audi RS3 Sportback 2,5 TFSI 400 Quattro S-Tronic, de 2019, vendue à la requête de l'Agrasc (20 000/25 000 €). Articles avant-vente
Austin Healey, une sportive so british
Lors de la vente de voitures de collection du samedi 13 avril à Besançon , se distinguera cette Austin...Lire la suite
Automobiles
5 000/6 000 € sont annoncés pour chacune des deux figures de Vierge à l'Enfant dites « poupées de Malines », en noyer sculpté en semi ronde-bosse polychromé et doré, de la fin du XV e ou du début du XVI e siècle. On restera dans la Haute Époque avec une huile sur panneaux de chêne assemblés de l'école anversoise vers 1600, La Nativité : conservée en mains privées à Saint-Lô, cette œuvre est attendue à 2 000/3 000 €. On avancera dans le temps avec un buste d'homme en plâtre de la famille Le Brettevillois, signé « L. Duraud » et daté de 1823 (800/1 000 €), ainsi qu'un bronze signé Nicolas Sokolnicki, figurant un Homme assis (2 000/3 000 €). Articles avant-vente
À la mode d’Anne de Bretagne
4  500/5  000  € sont annoncés pour chacune de ces Vierge à l’Enfant de la fin du XV e ou du début du...Lire la suite
Bijoux, argenterie, verreries, sculptures, bronzes, art populaire, art nouveau, art déco, Haute Époque, manuscrits, autographes, armes, militaria, souvenirs historiques, chasse (sur le thème de la), affiches

Tableaux anciens et modernes, mobilier et objets d'art, argenterie, verreries, céramiques, arts d'Asie, tapis

samedi 13 avril - 13:30 (CEST) - Live
22, boulevard du Grand-Cerf - 86000 Poitiers
Hôtel des Ventes de Poitiers Boissinot & Tailliez
Une Nature morte aux raisins , de la peintre francilienne Suzanne Estelle Beranger-Apoil (1825-1874), ménera les estimations à 3 500/4 500 € (Voir Gazette n°14, page 118). À ses côtés aux cimaises, on remarquera une Nature morte aux poissons et pichet , peinte en 1947 par Léopold Reigner (2 500/3 000 €), et une Adoration des Mages par un artiste de l'école hollandaise vers 1600 (1 800/2 000 €). Alentour figureront par exemple une Coccinelle de Volkswagen de 1968 type 11D1, avec 89 745 km au compteur (2 500/3 500 €), et une partie de service de verres du modèle « Gui » d'Edmond Lachenal pour Daum, en cristal translucide côtelé à décor émaillé vert, blanc et or des rameaux de la fleur (2 000/2 500 €). Articles avant-vente
Une nature morte aux raisins de Suzanne Estelle Béranger-Apoil
Le samedi 13 avril à Poitiers sera présentée avec une estimation à hauteur de 3  500/4  500  €, cette...Lire la suite
Tableaux anciens et modernes, mobilier et objets d'art, argenterie, verreries, céramiques, arts d'Asie, tapis
L'art contemporain sera en haut de l'affiche, entraîné par ce buste Odore di femmina, par Johan Creten pour Sèvres en 2006, soit un torse en porcelaine chamottée, à émail vert et rose, numérotée 1/2 et à admirer contre 15 000/20 000 €. Pour la même manufacture, Kristin McKirdy a créé Nature morte en 2010, une coupe émaillée en pâte nouvelle avec une cinquantaine d'éléments émaillés en grand feu et en biscuit de pâte tendre, prête à récolter 5 000/8 000 €. Pour Sèvres toujours, François-Xavier Lalanne a livré l' Œuf en 1964, un modèle de seau à glace en biscuit et métal brossé, monogrammé « FXL" (5 000/7 000 €). Du côté des meubles figureront notamment deux armoires : l'une alsacienne de style Renaissance, à sept colonnes annelées et datée 1669, composée en trois parties (6 500/8 000 €), et l'autre bressane, plaquée de noyer et ronce de noyer, à décor marqueté géométrique, composée d'éléments anciens (3 600/7 600 €). Articles avant-vente
Le renouveau de la céramique
15  000/20  000  € sont attendus le  samedi 13 avril à Strasbourg pour ce torse en porcelaine chamottée,...Lire la suite
Tableaux, mobilier et objets d'art, verreries, céramiques, argenterie, sculptures, bronzes, arts d'Asie, Extrême-Orient, arts de la table, tapisseries

Instruments de musique à vent et à cordes pincées

samedi 13 avril - 14:00 (CEST)
16, avenue de Lyon - 03200 Vichy
Vichy Enchères
Instruments de musique à vent et à cordes pincées
Ce second mouvement d'une vente sur deux jours verra la dispersion de la collection d'un important amateur européen (voir Gazette n° 13, page 24). Des instruments à cordes pincées d'une grande rareté seront proposés, en tête desquels une « pochette », minuscule violon pour maître à danser, fabriquée en 1681 par le luthier parisien Romain Chéron. Dans un trés bon état de conservation, l'instrument est en bois résineux, écaille de tortue et filets d'or et d'argent, à décor des armes de France ainsi que d'une tête de Méduse en argent. 70 000/80 000 € est annoncée à son endroit (voir Gazette n° 10, page 20). De même provenance figureront encore une guitare d'enfant de Joachim Tielke réalisée à Hambourg en 1684, la plus petite recensée à ce jour pour ce luthier parmi plus de 170 connues (40 000/60 000 €), et une guitare baroque attribuée à René Voboam, datée de 1668, richement réalisée en écaille de tortue, feuilles d'or, ébène, ivoire, nacre et parchemin (70 000/90 000 €). Alentour joueront un contrebasson en érable fabriqué vers 1958 par Heckel (20 000/25 000 €. Voir Gazette n°14, page 110), et une guitare électrique Solidbody de Fender, modèle Stratocaster de septembre 1966 (8 000/12 000 €). Articles avant-vente
Un contrebasson de tessiture allemande signé Heckel
Lors de cette vente vichyssoise, les instruments àLire la suite
Un violon "de poche" de Romain Chéron pour faire danser Louis XIV
Datée 1681, cette précieuse pochette aux armes deLire la suite
Une collection de précieux instruments de musique des XVIIe et XVIIIe siècle
Réunis par un collectionneur averti, les instrumentsLire la suite
Instruments de musique à vent et à cordes pincées

montres

samedi 13 avril - 14:00 (CEST)
1, rue Jean Redele - 76370 Martin-Église
Aplanos
montres
236 lots composeront ce menu riche en bijoux et montres. Les estimations iront de 20/40 € pour une broche feuillagée en argent, sertie d'une malachite fuseau souligné de marcassite, à 5 800/5 900 € pour une bague en or gris sertie d'un important saphir naturel ovale facetté « color change », de 11,03 ct, épaulé de diamants baguette. Les amateur de diamants se disputeront encore à 3 900/4 000 € une bague en or gris ornée d'une pierre de taille brillant de 1,02 ct (couleur F et pureté VS2), épaulée de diamants brillant en chute, et ceux d'émeraudes, à 2 200/2 400 €, un bracelet rivière en or de deux tons serti de gemmes ovales facettées alternées de petits diamants brillant. Citons enfin une montre de dame Omega en or gris, à lunette sertie d'un rang diamanté, à envisager à 2 100/2 300 €. 
Les amateurs de montres choisiront le samedi entre plusieurs modèles de la maison Cartier. Ils hésiteront par exemple entre une Tank en or jaune, à cadran blanc à chiffres romains et bracelet de cuir avec boucle déployante en or (3 000/5 000 €), et une « Panthère Medium » à bracelet et boîtier en or jaune, la lunette sertie d'une ligne de diamants (6 000/8 000 €). Nous remarquerons encore une bague marquise en platine, ornée d'un saphir ovale (environ 1,55 ct) entouré de douze diamants ronds de taille brillant moderne (1 500/2 000 €), et un seau rafraîchissoir de Jean Després, en métal argenté martelé, de forme tronconique sur talon, à deux anses en enroulements et double frise de perles (600/800 €).
Du XVII e au XX e siècle, ce programme offrira un large choix, notamment en matière picturale. Les collectionneurs admireront ainsi Le Mariage de la Vierge d'un peintre sévillan du XVII e siècle, Matías de Arteaga y Alfaro. Celui-ci combina l'influence des deux grands maîtres baroques de sa ville, Bartolomé Esteban Murillo et Juan de Valdés Leal, retenant de l'un la douceur du modelé et l'ordonnance de la composition en frise, et de l'autre le scintillement des matières ainsi que les traits des personnages. S'il faudra envisager 30 000/40 000 € pour cette œuvre, 20 000/30 000 € sont à prévoir pour la toile Apollon et Daphné, peinte vers 1685 par Louis de Boullogne (Voir Gazette n°14, page 115), ainsi que pour une technique mixte de Bernard Buffet, Fleurs bleues, de 1955. Dans la section des objets d'art, citons un service de table de 135 pièces de la manufacture Vieillard à Bordeaux du modèle « Grands Oiseau x », d'Eugène Millet (15 000/20 000 €), et un paravent chinois du XIX e à douze feuilles en laque de Coromandel, à décor d'un cortège traversant un jardin palatial et se dirigeant vers le pavillon principal, dans lequel Zhongkui est assis devant une table entouré d'officiers (10 000/15 000 €). Articles avant-vente
Un classicisme revigoré par Boullogne le Jeune
Cette toile au sujet mythologique a été peinte versLire la suite
Tableaux anciens, du XIXe et modernes, dessins, céramiques, sculptures, bronzes, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement, arts d'Asie
La sélection de bijoux sera riche de plusieurs montres de collection, dont l'une « manchette » créée par Piaget pour Mauboussin vers 1971, en or jaune et à cadran en œil de tigre, attendue à 8 000/12 000 €. La maison Piaget fut la première à habiller de pierres dures et semi-précieuses ses montres. Une Rolex « Submariner » datée vers 1979, en acier, se négociera encore à 6 000/8 000 €. On se tournera ensuite vers les meubles et objets d'art, en tête desquels un vase Daum, réalisé vers 1923, en verre double gris-vert marbré sur fond brun ambré à décor d'écailles gravé en camée à l'acide sur fond givré (6 000/8 000 €. Voir Gazette n°14, page 118). Une sculpture en bronze d'Henri Godet, Le Ravissement de Psyché , sera disputée à 2 500/3 000 €, et une Vierge à l'Enfant en pierre calcaire, issue d'un travail du XIV e siècle, à 2 000/3 000 €. On y ajoutera une pendule de Jacob-Petit, en porcelaine émaillée polychrome à décor de fleurs et de feuilles d'acanthe, indiquant 350/400 €. Articles avant-vente
Daum et le virage art déco
Lors de la vente organisée à Arles le samedi 13 avril se distinguera ce vase réalisé vers 1923 par la...Lire la suite
Bijoux, montres, sculptures, bronzes, tableaux, mobilier et objets d'art, arts d'Asie, verreries

Arts décoratifs du XXe, design

samedi 13 avril - 14:00 (CEST) - Live
16, rue Régemortes - 03000 Moulins
Richard Maison de ventes
Pour éclairer cette session consacrée aux arts décoratifs, la célèbre suspension de Poul Henningsen du modèle Artichoke de 1958, en acier laqué blanc et à structure en métal chromé, avec lamelles cuivrées, s'illuminera à 6 000/8 000 €. Plus art nouveau, une grande jardinière avec sellette en barbotine émaillée polychrome de tulipes perroquet, signée Delphin Massier et située « Vallauris », de 1900, partira à 1 500/2 500 €. Pour 1 200/ 1 400 €, des frères Achille et Pier Giacomo Castiglioni, brillera l'iconique lampadaire Arco , à base rectangulaire en marbre blanc et acier inoxydable satiné. Du côté des cimaises se fera enfin désirer une toile de Sébastien Gourevitch, Les Naïades , estimée 2 800/3 000 €.

Céramiques et Longwy

samedi 13 avril - 14:00 (CEST) - Live
ZA du Sous Lambelloup, 9 rue de la verrerie - 55000 Fains Veel
Alizenchères (Bar-le-Duc)
Des faïences asiatiques côtoieront ici des productions de Sarreguemines, Saint-Clément, Lunéville ou Moustiers, mais aussi des créations du XX e siècle de Jean-Pierre Farkass, Jean Lurçat, Mougin Frères ou encore Frédéric Gustave Asch.

Bijoux, argenterie, monnaies

samedi 13 avril - 14:15 (CEST) - Live
64, rue du Faubourg-Madeleine - 45000 Orléans
Hôtel des Ventes Orléans- Madeleine
L'or sera le fil rouge de cette vente. En or gris, une bague centrée d'un diamant rond de taille ancienne (1,60 à 1,90 ct) entre huit griffes pourrait atteindre les 4 800/5 000 €. Par ailleurs, douze pièces de 20 francs or de 1868 à 1914 attendront ensemble 3 480/3 500 €, tandis qu'une autre de 20 dollars américains, frappée en 1899, demandera 1 800/1 850 €. On admirera encore une montre-bracelet Piaget en or gris, à lunette sertie de brillants (1 300/1 800 €), mais c'est peut-être une croix à pierres dite « de Rouen » avec et son coulant, du maître-orfèvre rouennais Victor Topsent entre 1819 et 1838, qui attirera le plus l'attention. En or jaune ajouré d'un décor de volutes, partiellement ornées de pierres d'imitation, elle est annoncée à 800/1 200 €.

Sur le thème de voyage : tableaux, dessins et sculptures

samedi 13 avril - 14:30 (CEST) - Live
9, rue des Arcades - 78100 Saint-Germain-en-Laye
SGL Enchères - Frédéric Laurent de Rummel et Peggy Savidan
Cette vente invite à remonter le temps avec René Guillotin, dont l’aquarelle montre la vie des Tahitiens à La Pointe des cocotiers , en 1844 (15 000/18 000 €). Malgré la densité de la végétation, d’aucuns reconnaîtront Le Clocher de la mission, en Nouvelle-Calédonie, peint par Paul Mascart (6 000/8 000 €). La nature et les bêtes sauvages, mais aussi les vestiges de civilisations ancestrales, ont inspiré Paul Jouve, dont 182 illustrations – reproductions de planches lithographiques, de bois gravés et d'eaux-fortes – ont été réunies dans sa Biographie , par Charles Terrasse, publiée en 1948 avec un emboîtage imitant une peau de serpent. Proposé autour de 6 000 €, un exemplaire d’artiste est enrichi d’un dessin original au crayon de la panthère branchée. On la retrouve sur une rare lithographie sur japon nacré, une épreuve d’artiste autour de 2 250 €. L’orientaliste belge Édouard Verschaffelt s’invitera quant à lui à La Préparation du repas en Algérie (4 000/5 000 €). Articles avant-vente
René Guillotin, marin et artiste
En reporter, il s’inscrit dans la tradition des dessinsLire la suite
Sur le thème de voyage : tableaux, dessins et sculptures

Collection de céramiques Gambut

samedi 13 avril - 18:00 (CEST) - Live
21, rue Kléber - 75116 Paris
Pierre Bergé & Associés
Beaune compte – au moins – une famille d'artistes, les Gambut, qui pratiqua depuis la première moitié du XIX e siècle, l'art de la terre cuite vernissée, une technique à laquelle Bernard Palissy donna ses lettres de noblesse à la Renaissance. Dans la cité bourguignonne, les Gambut vont travailler dans plusieurs ateliers, le premier à s'installer étant Jean-Baptiste, dit l'Aîné, né en Saône-et-Loire en 1808, avant que des fils et des neveux ne reprennent les fours. Il ne reste de leur production semble-t-il que quelques dizaines de pièces, souvent des plats de grande taille, richement décorés de fruits, de poissons, d'escargots, de serpents, d'écrevisses, d'animaux imaginaires, de nymphes, grenouilles et coquillages… Trente-trois plats, tuiles à mascaron et vases prennent le chemin des enchères, dont les estimations oscillent de 250/300 à 600/900 €.

Vente de véhicules anciens et prestige

samedi 13 avril - 18:00 (CEST) - Live
1, rue Lucien Barrière - 14800 Deauville
ID Facto Enchères
Réalisée dans le cadre du salon Deauville Classic, cette vente verra défiler une soixantaine de véhicules anciens et de prestige. Honneur à Steve McQueen avec la moto Rickmann Métisse MK3, éditée à 300 exemplaires, réplique de celle conduite par l'acteur américaientre 1966 et 1967 (17 000/ 20 000 €), et à Lewis Hamilton avec une exceptionnelle MV Agusta F4 LH44 à l'état neuf, produite en collaboration avec le pilote de Formule 1 en une série confidentielle de 44 exemplaires (50 000/70 000 €). On passera aux voitures avec une sublime Porsche modèle 356 B Roadster de 1961 état concours, annoncée à 180 000 à 230 000 €, et plusieurs autres opportunités qui pourraient satisfaire les collectionneurs d’anglaises ou d’américaines pour des estimations entre 20 000 et 40 000 €. Sans oublier une Porsche 911 type 991 GT3 Touring de 2018, affichant 2 000 km, qui pourrait atteindre les 170 000/210 000 €. Aston Martin, Jaguar, MG, Ford, Ferrari et Maserati sont également bien représentées. Enfin, pour célébrer les 70 ans de la marque française Facel Vega, sera présenté le modèle HK2 F2 coupé de 1964, dans la même famille depuis trente-cinq ans : compter pas moins de 230 000/280 000 € (Voir Gazette n°14, page 114). Articles avant-vente
Coupé Facel Vega : 245 km/h en 7,5 secondes !
À l’occasion des 70 ans de la création de l’éphémèreLire la suite
Vente de véhicules anciens et prestige
dimanche 14 avril 2024

Tableaux anciens et modernes, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement

dimanche 14 avril - 10:00 (CEST)
4, rue Demangel - 25000 Besançon
Ivoire - Hôtel des ventes de Besançon Maître Renoud-Grappin
Tableaux anciens et modernes, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement
Les peintres francs-comtois prendront la relève le dimanche avec notamment un grand format d'Émile Isenbart, Les Bords du Doubs ( 9 000/11 000 €), mais aussi Jules Émile Zingg avec une toile montrant Baume-les-Messieurs, Jura (3 000/3 500 €). Aux cimaises, il seront entourés de l'impressionniste américain Johan Berthelsen, auteur de View of Trinity Church in Winter, Manhattan, New York (2 000/4 000 €), et du Néerlandais Hendrik Willem Mesdag, dont la marine Soleil couchant sur une plage de la mer du Nord pourrait partir à 15 000/17 000 €. Citons enfin une paire de candélabres de la seconde moitié du XIX e siècle en bronze doré et marbre, à décor de masques, têtes de bélier et couronnes de laurier (4 000/5 000 €). Articles avant-vente
Visite en mer du Nord avec Hendrik Willem Mesdag
Membre de l’école de La Haye, Hendrik Willem MesdagLire la suite
Tableaux anciens et modernes, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement

Art russe

dimanche 14 avril - 10:30 (CEST) - Live
13, avenue de Saint-Cloud - 78000 Versailles
Osenat
Face à la photographie du tsar Nicolas II et à un insigne du 3 e régiment de grenadiers de Pernov, en vermeil et émail (2 500/3 000 € chacun), les peintres illustreront la simplicité de la vie paysanne : Philippe Maliavine, avec le portrait de sa « baba » riant (30 000/50 000 €), et Nikolay Sergeev avec sa Fenaison de 1896 (12 000/18 000 €, voir Gazette n° 14, page 47)). Provenant de la famille d’Igor Erchov, des dessins originaux illustreront des contes populaires (1 500/2 000 €). Dans la section des peintres soviétiques non conformistes, Anatoly Slepychev a peint un Homme à cheval (1 500/2 000 €), tandis que Konstantin Latysev signe Cezan , un acrylique d’esprit pop art (2 500/4 000 €). Retour aux classiques avec un kovch en argent émaillé probablement fabriqué à Moscou par Konstantin Scvortsov, entre 1908 et 1917 (2 500/4 000 €). Articles avant-vente
Sergeev, peintre des campagnes
Proposée entre 12  000 et 18  000  € le dimanche 14 avril, à Versailles ( Osenat OVV . M.  Morin-Williams),...Lire la suite
Art russe

Joaillerie et maroquinerie

dimanche 14 avril - 11:00 (CEST) - Live
1, rue Lucien Barrière - 14800 Deauville
ID Facto Enchères
Une alliance en platine signée Tiffany & Co, entièrement sertie de diamants brillant pour 2,90 ct (couleur F à G et pureté VVS), mènera cette sélection de bijoux avec une estimation de 7 800/8 500 €. Nous mettrons encore en exergue un collier à maille gourmette de chez David Yurman à New York, rehaussé de motifs d'argent sertis de 74 diamants  brillant soutenant un pendentif en argent amovible, serti d'un cabochon d'onyx noir dans un double entourage de 101 diamants taille brillant (3 800/4 000 €). L'heure de fin sera donnée avec élégance par une montre « Class One » de Chaumet, en or et acier et à lunette entièrement sertie de diamants de taille brillant (4 200/4 500 €).

Bijoux, arts d'Asie, argenterie, tableaux anciens et modernes, tapis, vins et alcools, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement, sculptures, bronzes

dimanche 14 avril - 14:00 (CEST)
9, rue Bodin - 24000 Périgueux
Périgord Enchères - Périgord Estimations
Bijoux, arts d'Asie, argenterie, tableaux anciens et modernes, tapis, vins et alcools, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement, sculptures, bronzes
Deux créations phares du XX e siècle partageront la tête de cette affiche. La première est une Carpe d'or de François-Xavier Lalanne. Issu d'un modèle conçu en 1987 pour l'exposition « Les objets extraordinaires des Lalanne » à la galerie Artcurial à Paris en 1987, cet exemplaire en résine et feuille d'or sur assiette rouge est numéroté 76/250 et édité par la galerie. Provenant d'une succession en Dordogne, il a été acquis le 10 juin 1989 auprès de l'éditeur. Pas moins de 40 000/60 000 € sont demandés pour cet objet de l'un des sculpteurs du XX e les plus courus actuellement. À ses côtés et de même provenance se tiendra un vase-sculpture anthropomorphe de Niki de Saint Phalle, Nana Vase (dit parfois Beatnik Nana Vase ), d'un modèle conçu en 1984 et numéroté ici 57/150 : compter 20 000/30 000 € (Voir Gazette n°14, page 112). Articles avant-vente
Un Nana Vase de Niki de Saint Phalle, première série
Les très pop «Nanas» sont devenues de véritables icônesLire la suite
Bijoux, arts d'Asie, argenterie, tableaux anciens et modernes, tapis, vins et alcools, meubles anciens et de style, objets d'art et d'ameublement, sculptures, bronzes
Sculpteur de l'époque art déco et spécialiste de la taille directe, Gaston le Bourgeois se fera remarquer le dimanche avec un Pigeon voyageur , bronze à patine brun nuancé sur fond martelé, conçu vers 1925 et édité par la fonderie Colin à 20 exemplaires (Voir Gazette n°14, page 118). Il faudra envisager 10 000/12 000 € pour cette œuvre, un bureau Mazarin partiellement du XVIII e siècle, en placage de bois précieux, se négociera à 1 200/1 500 €. On s'intéressera encore à un important billot de boucher en platane, orné de deux têtes de bœuf drapées en fonte (3 000/5 000 €), ainsi qu'à un panneau d'un peintre de l'école flamande vers 1600, suiveur de Michel Coxie, évoquant une Allégorie des sciences (1 500/2 000 €). Concluons sur le XX e siècle avec une paire de chaises de Charlotte Perriand en frêne, du modèle n° 18 (dit « Bauche »), à dossier droit et assise et dossier en paille (600/800 €). Articles avant-vente
Prêt pour l’envol avec Gaston Étienne Le Bourgeois
Ce Pigeon voyageur de Gaston Étienne Le Bourgeois (1880-1956) a appartenu au collectionneur de Beaune...Lire la suite
Tableaux, mobilier et objets d'art, sculptures, bronzes, arts décoratifs du XXe, Haute Époque

Atmosphère classique #2 : tableaux, mobilier et objets d'art

dimanche 14 avril - 14:00 (CEST) - Live
21, rue Kléber - 75116 Paris
Pierre Bergé & Associés
Il devrait être bien difficile de ne pas remarquer cette armoire "aux fantassins" de Thomas Hache (vers 1695-1700). D'une part, en raison de ses dimensions (206 x 136 x 56 cm) et de son très riche décor marqueté – vases de fleurs, volatiles, chasseurs sonnant la trompe, lambrequins, fantassins –, d'autre part, en raison de son estimation : 100 000/150 000 €. Elle est présentée avec sa clé en fer d'origine. Nous voilà rassurés… Destinés à des amateurs – décidément – fortunés, un mobilier de salon (banquette et six fauteuils) à haut dossier droit, en hêtre et chêne moulé, sculpté et doré d'époque Régence, nécessitera 50 000/60 000 €, une table de milieu rectangulaire, de mêmes époque et facture, à dessus de marbre Sarancolin, requerra 40 000/60 000 €, alors qu’une console d'applique (vers 1725-1730), en bois sculpté doré, également, "aux femmes ailées", inspirée des dessins de Nicolas Pineau, se juchera à 30 000/40 000 €. Articles avant-vente
Une armoire de Thomas Hache à la gloire de l’art militaire et de la vénerie
Richement marquetée, cette armoire monumentale estLire la suite
Atmosphère classique #2 : tableaux, mobilier et objets d'art
lundi 15 avril 2024

1910 - 2010 : un siècle de Haute Couture, Partie 2

lundi 15 avril - 12:00 (CEST)
csc.bonhams.com - ,
Bonhams - Cornette de Saint Cyr maison de ventes
1910 - 2010 : un siècle de Haute Couture, Partie 2

Armes, militaria, souvenirs historiques

lundi 15 avril - 13:30 (CEST)
22, boulevard du Grand-Cerf - 86000 Poitiers
Hôtel des Ventes de Poitiers Boissinot & Tailliez
Armes, militaria, souvenirs historiques
On ne manquera pas ici le coffret d'acajou contenant une paire de pistolets de tir faits par Pascaud à Poitiers, à percussion, gravés de rinceaux feuillagés et à crosse en ronce sculptée d'une tête de lion, aux yeux en verre et à décor d'incrustations de feuillage (2 000/2 500 €). Il partagera ce sommaire dédié au militaria avec une rondache indo-persane, en fer forgé patiné, à quatre bossettes et décorée de fleurs et feuillages (300/400 €).

Livres anciens et modernes, livres illustrés

lundi 15 avril - 14:00 (CEST) - Live
13, route de Trouville - 14000 Caen
Caen Enchères
On hésitera ici entre livres et manuscrits, anciens et modernes… Le plus désiré, estimé 12 000/15 000 €, sera peut-être le livre d'heures de la fin du XV e siècle issu de l'atelier du Maître de l'Échevinage de Rouen, un volume in-8° – avec reliure du XVII e siècle – recelant six grandes miniatures, des bordures fleuries et des initiales en couleurs et dorée. En échange de 8 000/12 000 €, la géographie ne sera pas oubliée avec l'ouvrage de Sanson d'Abbeville : ses Cartes générales de toutes les parties du monde… Asie, Afrique, Europe, Amérique… (Paris, 1668), un in-folio plein veau de l'époque, complet des 80 cartes annoncées et à trois doubles planches de mappemondes. Sur le même thème, 2 000/3 000 € seront nécessaires pour feuilleter un Atlas composite comportant trente-neuf cartes de la France et de l'Europe d'après De l'Isle, Vaugondy, De Fer, Sanson..., soit un petit in-plano plein vélin, complet de toutes les cartes annoncées, certaines rehaussées d'aquarelle entre les années 1700 et 1797. Et pour 5 000 à 7 000 €, le fameux Guide Michelin – le premier, de 1900 – en reliure rouge sera aussi à vous.   Articles avant-vente
L’enluminure du XVe siècle à l’heure rouennaise
Complet, ce livre d’heures de la fin du XV e   siècleLire la suite
Livres anciens et modernes, livres illustrés

Instruments de musique

lundi 15 avril - 14:00 (CEST) - Live
32, place des Lices - 35000 Rennes
Rennes Enchères Bretagne
Piano, archets, violons, altos, violoncelles, tuba, guitares, accordéons ou  instruments de percussion partageront ce sommaire. Parmi les mieux cotés figureront le premier nommé, un piano à queue Yamaha C3ST noir (n° 6224010), dont on attend 12 000/15 000 €, et un archet de violon fait à Mirecourt par Émile Auguste Ouchard, annoncé à 4 000/5 000 €. Il faudra encore débourser 3 500/4 500 € pour un violon 4/4 de Paul Kaul, portant son étiquette originale manuscrite – au millésime de 1908 – n° 7 à Nantes. À moins d'opter pour une guitare électroacoustique à six cordes « Spécial Chorus » du luthier sicilien Antoine Di Mauro des années 1950 ? Celle-ci pourrait jouer à 1 500/2 000 €.
Provenant d'une propriété bourgeoise, des lots de toutes les époques se rangeront derrière une toile de l'école française vers 1640, Vénus et Adonis , à décrocher pour 3 000/4 000 €. Par un suiveur de Jacques Stella, Les Vendanges ou l'Automne , des environs de 1700, récolteront 1 000/1 500 €. Le même prix s'inscrira sur un paysage d'Auguste Étienne François Mayer, une Scène orientale de canotage sur un fleuve avec barques animées , datée 1834. Au rayon orfèvrerie, on se disputera pour 2 000/2 500 € une boîte ronde en or jaune guilloché et ondé, dans un entourage de frises feuillagées, un travail parisien daté 1798-1809 avec poinçon «M.O. JBL» (?). Une autre boîte en or jaune, de forme gousset et du début du XIX e siècle, changera de mains contre 1 000/1 500 €, une somme similaire étant prévue pour une charmante commode sauteuse d'époque Louis XV. En placage de palissandre, coiffée d'un marbre du Languedoc et garnie de bronzes ciselés, celle-ci est estampillée par André-Antoine Lardin.  

Caricatures et affiches

Jusqu'au lundi 15 avril - 18:00 (CEST) - Online
www.drouot.com
Varenne Enchères
mardi 16 avril 2024

Vins et alcools

mardi 16 avril - 09:30 (CEST) - Live
Espace Port de plaisance, 250, rue Alain-Colas - 29200 Brest
Thierry - Lannon & Associés

Vins et alcools

mardi 16 avril - 10:00 (CEST)
25, rue du Temple - 51100 Reims
Ivoire - Collet et Luneau

Arts classiques : tableaux, mobilier et objets d'art

mardi 16 avril - 11:00 (CEST) - Live
6, avenue Hoche - 75008 Paris
Bonhams - Cornette de Saint Cyr maison de ventes
Meubles, peintures, dessins de maîtres anciens et céramiques italiennes, provenant de collections privées de la Péninsule, mèneront la vente The Classics de Bonhams Cornette de Saint Cyr. D’une provenance romaine, une Sainte Famille avec Saint Jean Baptiste, de Niccolò Frangipane (1555-1600) est estimée 7 000/10 000 €. De la même collection, un cabinet italien en métal doré, ébène et écaille de tortue, décoré de peintures sur verre inversé datant du XVIIIe siècle, requerra 8 000/12 000 €. Mais la pièce majeure est sans conteste La Vierge présentant l'Enfant Jésus à Saint François d’Assise, peinte par Pierre de Cortone (22 000/30 000 €). Autre lot d’importance, une tasse et une soucoupe de la manufacture napolitaine Poulard Prad, vers 1822, et décorés par Raffaele Giovine, sont accompagnées d’un estimation de 3 000/5 000 €. Articles avant-vente
Saint François par Pierre de Cortone
Le maître baroque est l’auteur de ce modèle préparatoireLire la suite
Arts classiques : tableaux, mobilier et objets d'art

Collections et mobilier ancien

mardi 16 avril - 10:00 (BST)
Salisbury Salerooms, 51-61 Castle Street Salisbury - SP13SU Wiltshire, Royaume-Uni
Woolley & Wallis
La vedette du jour est le bureau plat d'époque Louis XVI de Napoléon III. Attribué à Claude-Charles Saunier (1735-1807), ce bureau en acajou et bois de rose est orné de bronze doré d'époque Louis XVI et a appartenu à Napoléon III. Le meuble est répertorié dans l'inventaire de la villa Eugénie à Biarritz, résidence secondaire du couple impérial. Très vraisemblablement de Claude-Charles Saunier, cette perle requiert au moins 80 000 à 100 000 $. Une remarquable commode en marqueterie de bois fruitier et placage d'huîtres William and Mary, travail du XVII e siècle, acquis en 2003 pour 30 000 £, est aujourd'hui proposé à hauteur de 10 000/15 000 £. On trouvera également un coffre "Alla certosina" de la Venise de la fin du XV e ou du début du XVI e siècle, en noyer incrusté d'ivoire et d'os (10 000/15 000 £). Beau mobilier encore avec une bibliothèque bureau en érable et noyer d'Europe du Nord, probablement suédoise, au plus tôt du XVIII e siècle (6 000/10 000 £). Articles avant-vente
Le bureau de Napoléon III
Bien que non estampillé, ce meuble ayant appartenuLire la suite
Collections et mobilier ancien