Plus que les bijoux, une collection de boîtes en or devraient susciter la convoitise et notamment une tabatière de Gabriel Raoul Morel, ornée d'une miniature de Quaglia représentant Joséphine pour laquelle pas moins de 60 000/80 000 € seront à envisager (voir Coup de cœur, Gazette n° 7, page 18). Beaucoup plus modestement estimée mais séduisante aussi, une vinaigrette en forme de tonneau (probablement Écosse, début XIX e ) en or, sertie de plaques de pierres dures de couleurs variées, est annoncée à 800/1 500 €. Sans transition, on passe à un bronze de Jean Lambert-Rucki, La Prière du berger (épreuve d'artiste, fonte de Landowski, modèle en plâtre réalisé en 1936, 15 000/25 000 €), à une toile du début des années 1960 de Léonard Foujita, Fillette au jardin (60 000/80 000 €). Le chapitre haute curiosité est emmené par un Christ en bronze à patine de fouille, travail rhénan de la seconde moitié du XII e siècle et une Vierge à l'Enfant d'applique en tilleul polychrome, de Rhénanie également mais d'époque XVI e (8 000/10 000 € chacun). Du bon mobilier classique ponctue la fin d'après-midi ainsi qu'une tapisserie de la manufacture d'Aubusson XVIII e figurant Le Thé du prince chinois. Dix  esquisses de François Boucher peintes en 1742, conservées au musée des beaux-arts de Besançon, sont à l'origine de cette tenture dont six pièces furent tissées en 1758 pour le roi (5 000/7 000 €). Articles après-vente
En majesté
Lors de la vente Fraysse & Associés du jeudi 5 mars, à Drouot, un petit ensemble de sculptures et objets…Lire la suite
Face-à-face féminin : charme de l’enfance et fastes de l’Empire
L’impératrice Joséphine et une jolie fillette étaientLire la suite
Articles avant-vente
Retour à la nature
Mêlant spontanéité et sophistication, cette toileLire la suite
Une tabatière, cadeau de l’impératrice Joséphine
Remise par Joséphine au page de Napoléon, le comteLire la suite
140 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué