Agenda des ventes

21022 ventes
dimanche 28 février 2021
dimanche 28 février 2021 - 19:00 - Online
Antenor Auction - 49, rue des Minimes - 1000
Antenor Auction
dimanche 28 février 2021 - 15:00 - Live
Domaine de Franc-Warêt - Rue du village, 54 -...
FW Auction
Les amateurs de design remarqueront, au sein de cette vente éclectique, un rare ensemble mobilier conçu par Jacques Tissinier et l'émaillerie Jean Neuhaus, commandé dans les années 1970 pour décorer le show-room d'une société de transport. Il s'agit d'un modèle dérivé du fameux mobilier créé par le peintre pour les magasins Prisunic (3 000/5 000 €). La vente offre par ailleurs une ménagère en argent à décor de filets floraux par Prudent Quitte et Émile Puiforcat, composée notamment de 23 grandes fourchettes et 12 grandes cuillères (8 500/9 000 €). On notera enfin un bronze argenté de Demeter Chiparus représentant Les Deux Amies (3 000/4 000 €) et une rare paire de sculptures figurant un couple de sphinge et de sphinx, en bois sculpté polychrome : des pièces de la seconde moitié du XIX e siècle d'origine probablement foraine (2 000/3 000 €). Articles avant-vente
Jacques Tissinier, la peinture sans limites
Ce rare ensemble mobilier est dérivé du modèle crééLire la suite
dimanche 28 février 2021 - 14:00 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
Provenant essentiellement de successions et d’inventaires, le programme du dimanche 28 présente une belle homogénéité. Face à une paire de lumineux panoramas à l’aquarelle par Louis Bélanger (1 500/2 000 €), figure un paysage mettant en scène une cascade coulant entre des rochers, peinte dans l’entourage d’Henri Mauperché, actif au milieu du XVII e siècle (2 000/3 000 €). Autour de 1 750 €, la séduction d’une faunesse, sculptée en bas relief en tondo d’après Clodion, s’opposera à la puissance d’un ours ayant eu raison d’un homme, sculpté dans le bronze par Frémiet. Du bureau plat d’époque Louis XV estampillé G. Cordier (6 000/8 000 €), à la table à la Tronchin et aux chaises "lyre" de Georges Jacob, le mobilier variera les styles. Une collection de coffrets de Bagard est à noter. Une vasque à poissons chinoise de la période Wanli, montée en bronze doré, complètera le décor (1 500/2 000 €). Des objets du XX e siècle, par Després, Gallé, Legras ou encore Gestalder, sont aussi au programme.
dimanche 28 février 2021 - 14:00 - Live
Semur-en-Auxois - 17, rue Buffon - 21140
Alexandre Landre
samedi 27 février 2021
samedi 27 février 2021 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Les arts anciens seront particulièrement mis en valeur lors de cette vente avec des meubles et des objets d'art du plus grand intérêt. Un  Couple de gueux  sculpté par Simon Tröger au XVII e siècle, en ivoire et bois naturel, pourrait atteindre les 10 000/15 000 € (voir Gazette n° 7, page 83), de même qu'une importante coiffeuse d'époque Louis XVI réalisée par l'ébéniste du roi Jean-Henri Riesener, en placage d'acajou et à l'ingénieux mécanisme pour orienter le miroir (voir Gazette  n° 7, page 17). Parmi les nombreux autres meubles en présence, nous mettrons en avant une petite commode Transition en placage d'acacia, de hêtre moiré et loupes de sycomore moirées et nuageuses teintées en brun et en blond, dans des filets en bois clair teinté et en bois noirci dessinant des réserves géométriques, par l'ébéniste grenoblois Jean-François Hache (8 000/12 000 €).  Articles avant-vente
Le petit théâtre de Tröger
En Allemagne au XVIII e siècle, Simon Tröger remitLire la suite
Riesener, un ébéniste qui ferme ses coiffeuses en un tour de clé
Maître du mobilier néoclassique, Riesener a su seLire la suite
samedi 27 février 2021 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Côte Basque Enchères Lelièvre - Cabarrouy
Le samedi 27 déclinera l’esprit du XX e siècle, du bout de canapé à plateau de céramique noire et compartiment à journaux, conçu par Robert Guillerme & Jacques Chambron pour Votre Maison éditeur (50/80 €), à la table « trèfle » imaginée par Philippe Hiquily en 1976. Le piétement en fonte d’aluminium de cette une épreuve d’artiste, de 2013, s’épanouit pour porter un plateau de verre (28 000/35 000 €). Gustave Miklos a choisi le cuivre pour son bas-relief tiré par la Monnaie de Paris en 1933, commémorant l’inauguration de la raffinerie de Port-Jérôme, représentée près d’un autel portant une déesse casquée. Les deux faces de la première épreuve sont accompagnées de leurs plombs (12 000/18 000 €). La variation sur les matériaux se poursuivra avec le Talosel de « Gerbera », un miroir sorcière de Line Vautrin, irisé de jaune (7 000/9 000 €), et le cuir en gradins d’une paire de canapés imaginés vers 1975 par Ubald Klug pour De Sede éditeur (environ 7 000 €). Articles avant-vente
Une plaque signée Gustave Miklos
Cette plaque de Gustave Miklos commémore l’inaugurationLire la suite
vendredi 26 février 2021
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Art Richelieu
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
Un séduisant visage accueille le visiteur : celui d'Ali Ben Nasr Mansour dont Carl Haag fait le portrait, à l'aquarelle, en 1858. Son estimation ? 10 000/15 000 €. On poursuit avec un ensemble de vues de villes marocaines et scènes de rue de la même technique, signées Camille-Paul Josso (1902-1986, 150 à 300 €), quelques certificats de pélerinage, des monnaies d'argent, un cadran solaire en marbre blanc gravé d'Afrique du Nord (probablement Ifriqiyya, daté 1679, 5 000/6 000 €), des pages d'album et des peintures persanes. 400/600 € devraient accueillir des carreaux de faïence de Damas XVII e et des miniatures indiennes, 150/300 € des bijoux ottomans ou caucasiens, mais il faudra pousser jusqu'à 6 000/8 000 € pour décrocher une décoration ottomane (en or et pierres précieuses) à la tughra du sultan Abdülhamid II, de la fin XIX e . Une paire de têtes de lion (plaques d'argent sur âme de bois et crinières en vermeil) sculptées en ronde bosse, probablement du Rajasthan d'époque XIX e , nécessitera 1 200/1 500 €, quand deux cornes à poudre en ivoire sculpté en forme de gazelle (fin XIX e -début XX e ) sont attendues autour de 2 000/3 000 € chacune. Direction le Gujarat du XVIII e pour deux cabinets en bois incrusté d'os à décor floral, estimés 5 000/6 000 € et 3 000/5 000 €, et l'Iran qâjâr pour un coffret de peseur en bois peint et laqué, creusé de compartiments, daté 1828, annoncé à 1 200/1 500 €. Articles avant-vente
Carl Haag : le goût du voyage
Fleuron d’une vente d’arts d’Orient et de l’Islam,Lire la suite
vendredi 26 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Drouot Estimations
Les numismates devront être attentifs, une seule pièce de monnaie figure dans cette vente : un ducat d'or de 10 sequins de Silvestro Vallier (1694-1700), au type du ducat d'argent, vénitien, pour lequel 8 000/12 000 € sont espérés. Les bibliophiles tenteront leur chance sur les Œuvres de Pierre de Ronsard (Lyon, 1592) en cinq volumes in-12, habillés de maroquin rouge (3 800/4 000 €), les botanistes sur un exemplaire des Roses peintes de Pierre-Joseph Redouté (Paris, 1824) comprenant 160 planches en couleurs (3 000/4 000 €). La plus belle bataille d'enchères – 220 000/280 000 € – est prévue sur une toile inédite d'Édouard Manet, un portrait du petit Chien Minnay (voir Gazette n° 5, page 17). 400 à 1 500 €, telle est la fourchette de prix à prévoir pour s'offrir l'un des nombreux vases des établissement Gallé et Daum, 2 500/3 000 € pour une paire de vases de forme cornet, en cuivre patiné incrusté à décor floral des établissements Inoue de Kyoto (période Meiji), mais aussi pour un chameau en terre cuite beige et glaçure sancai trois couleurs de la période Tang. On termine avec une pendule dorée et patinée  L'Amérique début XIX e (8 000/15 000 €), un tapis d'Aubusson d'époque Empire d'après un modèle de la manufacture Piat Lefebvre à Tournai, à décor de rinceaux et lyres (6 500/7 000 €). Articles avant-vente
Paris à l’heure amérindienne
Exécutée d’après un dessin de Deverberie, cette penduleLire la suite
Le Minnay de Manet : portrait de chien au temps de l’impressionnisme
L'apparition de ce portrait de chien d’Édouard Manet,Lire la suite
vendredi 26 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Thierry de Maigret
jeudi 25 février 2021
jeudi 25 février 2021 - 14:30 - Live
Saint Cloud (Le Floc'h) - 1 ter, boulevard...
Le Floc'h
jeudi 25 février 2021 - 14:00 - Online
5, rue de Montholon - 5, rue de Montholon - 7...
Thierry de Maigret
jeudi 25 février 2021 - 14:00 - Live
Paris - 1, rue de la Grange Batelière - 75009
Boisgirard - Antonini
jeudi 25 février 2021 - 14:00
Semur-en-Auxois - 17, rue Buffon - 21140
Alexandre Landre
L'art du peintre préromantique Pierre-Paul Prud'hon sera évoqué lors de cette vente au travers d'une Tête de jeune femme . Réalisée par son atelier, cette dernière est une reprise en sens inverse de la tête de muse à droite du dessin du  Triomphe de Bonaparte ou la Paix , conservé dans les collections du château de Chantilly. 5 000/8 000 € seront à envisager pour son acquisition. Les arts décoratifs du XX e siècle seront également très présents à ce sommaire avec notamment une grande coupe de grappes de raisins en argent et argent martelé de Georg Jensen, prisée 3 000/5 000 € et, à la même estimation, un cabinet art déco en palissandre ouvrant à quatre portes illustrées chacune d'une gravure tirée des  Amours pastorales de Daphnis et Chloé , écrit par Longus. Articles avant-vente
Atelier de Pierre Paul Prud’hon
Cette Tête de jeune femme peinte sur toile par un artiste de l’école française du XIX e   siècle relevant…Lire la suite
jeudi 25 février 2021 - 09:30 - Live
Saint Cloud (Le Floc'h) - 1 ter, boulevard...
Le Floc'h
Le jeudi 25 s’ouvre sur un volet consacré aux peintures et aux dessins, parmi lesquels figure une Jeune femme au balcon de François-Joseph Guiguet. Ce fusain rehaussé de pastel, qui provient de la famille de l’artiste, est probablement une esquisse pour le tableau montrant celle arrosant ses fleurs, conservé au musée des beaux-arts de Langres (150/250 €). Un jeune garçon attirera également les regards, avec son buste en terre cuite signée André-Jean Lebrun, actif à la fin du XVIII e siècle (400/600 €). Le mobilier sera lui aussi classique, à l’image d’une suite de six chaises de salle à manger en noyer d’époque Restauration, tout en sobriété avec leur dossier bandeau (450/650 €). Pour un casque japonais suji-bachi kabuto d’époque Meiji, il faudra prévoir autour de 1 000 €.
mercredi 24 février 2021
mercredi 24 février 2021 - 15:00 - Live
Expertisez.com - 75, boulevard Haussmann - 75...
Expertisez.com
mercredi 24 février 2021 - 14:00 - Live
17, rue Drouot - 17, rue Drouot - 75009
L'Huillier & Associés
mercredi 24 février 2021 - 10:30
Paris - 25, boulevard de La Tour-Maubourg - 7...
Audap & Associés
mercredi 24 février 2021 - 10:00
VSR - 87, avenue Aristide Briand - 93240
Pestel-Debord
mardi 23 février 2021
mardi 23 février 2021 - 14:00 - Live
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Rossini
mardi 23 février 2021 - 14:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
mardi 23 février 2021 - 10:30 - Live
Fontainebleau - 9-11, rue Royale - 77300
Osenat
À côté d’un diamant de 3,43 ct à passer au doigt moyennant quelque 10 000 €, un rubis ovale dit « sang de pigeon », pesant 2,08 ct, changera de main autour de 8 500 €. L’émeraude ne sera pas oubliée, mise en valeur en cabochon sur une chevalière encadrée par deux lignes de diamants (5 000/8 000 €), mais formant également le corps d’un cygne en or jaune, dont le reste du plumage est fait d’un pavage de diamants. À ses pieds, un feuillage émaillé marque le sol. Le volatile à l’œil de rubis de cette broche est à épingler autour de 4 000 €. Parmi les signatures, figurent celles de Mauboussin, Van Cleef & Arpels, Cartier, Jean Després et Lalique, mais aussi Boucheron et Movado pour les montres.
mardi 23 février 2021 - 10:30
Neuilly-sur-Marne Le 116 - 116, boulevard Louis-Armand...
Millon
lundi 22 février 2021
lundi 22 février 2021 - 14:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
dimanche 21 février 2021
dimanche 21 février 2021 - 17:00 - Online
Paris - 5 rue du Louvre - 75001
CMA Morlot & Donikian
samedi 20 février 2021
samedi 20 février 2021 - 14:00 - Live
Villefranche-sur-Saône - 592, boulevard Albert-Camus...
Maison de ventes Richard
La peinture ancienne tiendra la tête de cette affiche grâce à un panneau de l'atelier du peintre hanséatique Bernt Notke vers 1480 sur le thème de  La Messe de saint Grégoire  (15 000/20 000 €. Voir Gazette  n°6, page 85) et à un panneau de chêne d'un artiste de l'école flamande du XVI e siècle, d'un suiveur de Quentin Metsys, figurant une  Vierge à l'Enfant  (10 000/12 000 €). Pour ceux qui préfèrent les scènes de genre flamande, signalons une  Fête villageoise  peinte par un suiveur de David Teniers vers 1800 (2 000/3 000 €). Daté vers 1890, un étonnant mobilier de salon au lion héraldique du Palais Lumière à La Ciotat, composé de trois fauteuils d'apparat, une table de bibliothèque et un tabouret à quatre faces en noyer finement sculptés de bustes de lion, pourrait atteindre les 10 000/15 000 €.   Articles après-vente
Les premiers fauteuils de cinéma de l’histoire
Éclectisme et diversité pour cette session, où unLire la suite
Articles avant-vente
Atelier de Bernt Notke, à Lübeck
Saint Grégoire invoque Dieu, et le Christ lui apparaît.Lire la suite
vendredi 19 février 2021
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Daguerre
Une toile de l'école napolitaine du XVII e de l'atelier de Jusepe de Ribera figurant Le Philosophe Dioscoride (20 000/30 000 €), un panneau de Joost Cornelisz Droochsloot,  Paysans fuyant un incendie (8 000/10 000 €), le portrait d'une Jeune femme costumée en sultane , attribué à Louis de Silvestre (4 000/6 000 €) et une Scène de banquet sous des arcades , signée Michel Boyer (1668-1724, 8 000/10 000 €) constituent l'essentiel de ce qu'il faut retenir côté cimaises. En vitrines, une plaque en ivoire sculpté d'une Allégorie de la Monarchie de l'école française XVIII e (800/1 200 €) voisine avec une fontaine de table en forme de Bacchus en majolique d'Urbino (atelier des Patanazzi, XVI e , 1 500/2 000 €), une pendule en bronze ciselé doré d'époque Louis XVI à décor d'angelot tenant un médaillon représentant Henri IV (Jean-Baptiste Duluc, 3 500/4 000 €) et une paire de vases bouteille en porcelaine émaillée (monture de bronze ciselé XIX e ) de la période Qing (2 000/3 000 €). Du bon mobilier d'époque dont un fauteuil bas de Michel Cresson (1 800/2 000 €) et un bureau cylindre en acajou et placage d'acajou de Ferdinand Bury (6 000/8 000 €) sont à noter, de même qu'une chaise à porteur en bois mouluré, sculpté et peint en camaïeu vert, d'époque Louis XV (3 000/4 000 €). Articles après-vente
Un rafraîchissoir à vin fin XVIIIe-début XIXe
Aussi élégant qu’indispensable, ce rafraîchissoirLire la suite
Articles avant-vente
Un élève de l’atelier de Jusepe de Ribera
Que ce portrait de Dioscoride vous en évoque un autreLire la suite
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Ader
On ne sait si cette vente marque le lancement d'une nouvelle spécialité de la maison de ventes, mais la dispersion de la collection Saül Yurkelevich (1931-2005) par ses héritiers et divers tableaux d'amateurs mettent en lumière l'art latino-américain du XX e siècle. Au menu, des œuvres d'Alejandro Puente, César Paternosto, Eduardo Jonquieres, Rodolfo Nieto Labastida, Ramon Vergara Grez… pour lesquelles il faudra s'engager d'une centaine à 15 000 € environ. Articles après-vente
Pleins feux sur l’art latino-américain
La figuration géométrique, portée par l’Argentin CésarLire la suite
Articles avant-vente
Collection Saúl Yurkievich, à la croisée des arts
Pour sa première dispersion d’art latino-américain,Lire la suite
vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
Issu de la collection du Lyonnais Joseph Védrine (1883-1965) – maréchal-ferrant et compagnon du Devoir devenu quincaillier, armurier et taxidermiste – et de divers amateurs, cet ensemble réunit volatiles et bipèdes, visibles sous nos cieux ou dans des contrées plus exotiques ou lointaines. Comme ce quetzal resplendissant d'Amérique centrale (4 000/5 000 €) ou cette vitrine d'oiseaux réunissant une soixantaine de spécimens, du faisan doré au tanagara des montagnes (10 000/15 000 €). 15 000/20 000 € sont demandés d'un ours polaire naturalisé entier, en position debout, tout comme d'un tigre, couché, la tête haute, alors que 1 200/1 500 € sont exigés d'une langouste porcelainen présentée sous un globe Napoléon III. Des cornes, trophées, dents de narval, envolées de papillons et compositions de coraux et coquillages complètent ce panorama d'histoire naturelle. Articles avant-vente
Serpent à plumes
À défaut de décrocher le meilleur résultat – celui-ci étant espéré sur un ours polaire de la baie de…Lire la suite
vendredi 19 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Beaussant Lefèvre
C'est autour de 4 000/5 000 € qu'est espéré un Portrait de Franz Liszt par Henry Scheffer, entre 300 et 3 000 € qu'il faudra lever la main pour s'offrir un paysage du Cotentin provenant de la collection de monsieur D. (Charles Auvray, Guillaume Fouace, Jean-Baptiste Guillemet, etc.). On poursuit avec une toile de Gustave Alaux,  Aux îles, la danse (1 000/1 500 €), un séduisant portrait de Jeune fille au châle , signé Émile Bernard (10 000/15 000 €), une étude pour La Mort de Ravana attribuée à Fernand Cormon (8 000/12 000 €), et une huile sur carton de Paul Sérusier,  Le Sourcier (6 000/8 000 €). Paul Signac pose son chevalet ou plutôt son carnet sur le port, à Port-Louis en Bretagne (aquarelle sur traits de crayon, 10 000/15 000 €), Claude Venard près du Sacré-Cœur, vue des toits de Paris (5 000/6 000 €), Hassan el Glaoui près de Cavaliers devant les remparts de Marrakech (vers 1970-1980, 8 000/12 000 €, gouache). Des arts graphiques, on passe aux arts décoratifs et notamment à un vase en dinanderie de cuivre et laque beige, noire et rouge, à décor géométrique, œuvre de Jean Dunand (2 000/3 000 €), un curieux secrétaire à abattant en bois exotique (William Morris ?, 1 500/1 800 €), sans bouder un grand lustre en métal à motif de plaques circulaires du mouvement Arts & Crafts (200/300 €). Articles après-vente
Émile Bernard, réminiscence
Le retour à l’ordre classique de ce peintre qui futLire la suite
Bernard Boutet de Monvel : vision du Maroc
Cet Oriental assis livrait un pur exemple du styleLire la suite
Articles avant-vente
J’irai revoir ma Normandie
Pour ceux – ou celles – qui ne connaîtraient pas le Cotentin, l’ensemble de paysages proposés vendredi…Lire la suite
Une douceur enfantine signée Émile Bernard
Difficile de ne pas être sensible à cette toile d’ÉmileLire la suite
vendredi 19 février 2021 - 11:00 - Live
Salle 6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Coutau-Bégarie
Les cent premiers numéros sont dispersés le matin. Il s'agit de documentation, de papiers peints et d'archives textiles (maquettes gouaches et réunions d'échantillons, notamment de l'atelier Testemale). L'après-midi verra défiler de la paramentique, des étoffes et des broderies diverses XVII e , XVIII e et XIX e , des toiles imprimées dont un ensemble de Francis Jourdain vers 1925, des costumes et accessoires du costume (souliers, pochettes, boutons d'habit, portefeuilles, chaînes de montres et bijoux en cheveux tressés, bourses). La fin de séance revient à des textiles du monde. Les coups de marteau sont attendus entre 50 et 1 500 €. Articles après-vente
Une robe à l'anglaise fin XVIIIe siècle
Taillée dans une indienne, une robe à l’anglaise retrousséeLire la suite
Articles avant-vente
Mode à l’anglaise
C’est entre 800 et 1  300  € qu’il faut s’engager pour espérer s’offrir cette robe à l’anglaise retroussée…Lire la suite
jeudi 18 février 2021
jeudi 18 février 2021 - 14:30 - Live
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
Place aux arts du XX e siècle le jeudi avec en tête d'affiche le street-artiste Kriki et son acrylique sur toile,  La Pharmacie  dont on attend 8 000/10 000 €. À ses côtés, aux cimaises, une huile sur panneau de Jean Lambert-Rucki,  OEdipe  de 1927, estimée 3 000/5 000 € et une toile abstraite de Théodore Appleby, à 2 000/3 000 €. Du côté du mobilier, nous mettrons en avant un dispositif faisant garde-corps de mezzanine du Corbusier et de Charlotte Perriand en contreplaqué blanc, annoncé à 4 000/6 000 €. Du côté des objets d'art, nous opterons pour un vase soliflore de Georges Jouve en céramique émaillée jaune, signé à l'Alpha, à 2 000/2 300 €. 
jeudi 18 février 2021 - 14:30
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
jeudi 18 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Ader
Parmi les décorations qui passent en début d'après-midi, les plus difficiles à décrocher seront probablement une plaque de chevalier en argent, vermeil imitant les cannetilles et émail, début XIX e , de l'ordre de l'Aigle blanc polonais (3 000/4 000 €), et une croix "pour le mérite" prusse (modèle fin XVIII e -début XIX e ) à quatre branches émaillées bleues et décorées à l'or du chiffre de Frédéric II (6 000/8 000 €). Deux boîtes ornées de miniatures retiendront plus particulièrement l'attention de souvenirs historiques : l'une est en bois verni, ornée du portrait du docteur Corvisart (médecin de Napoléon I er ) par Jean-Baptiste Duchesne (1770-1856), l'autre est en or jaune ciselé, rehaussée du portrait de Frédéric III en uniforme portant ses décorations (chacune 5 000/6 000 €). Au chapitre des armes, blanches et à feu, elles sont classiques, estimées 150 à 2 500 €, à l'exception d'un glaive de maréchal de France (modèle 1817), peut-être du maréchal Marmont pour lequel 8 000/10 000 € sont espérés. Articles après-vente
Un glaive de maréchal de France 1817
Un glaive de maréchal de France datant du retour desLire la suite
Articles avant-vente
Glaive ou épée
D’après une tradition familiale, ce glaive, «modèle 1817 de maréchal de France», pourrait provenir du…Lire la suite
jeudi 18 février 2021 - 13:00 - Live
Nice - 3, place Franklin - 06000
Millon
jeudi 18 février 2021 - 13:00 - Live
Nogent-sur-Marne - 17, rue du Port - 94130
Lucien Paris
Cette vente judiciaire disperse une collection de stylos Montblanc dans une fourchette de 40 à 6 000 €. Des Meisterstück naturellement, mais également près de 200 écrins de luxe s’ouvrant sur des plumes rendant hommage à J. F. Kennedy comme à Rudyard Kipling, ou encore Alexandre le Grand et Charlemagne. La maison sera également mise en avant par des montres, une « automatic » et une « Nicolas Rieussec » étant présentées aux côtés d’une Daytona « série S » de Rolex (entre 3 000 et 8 000 €), mais aussi de modèles Tag Heuer, Breitling et Century. 75 paires de chaussures Louboutin pour hommes, et de nombreux bagages et accessoires Louis Vuitton, dont des valises « Horizon 70 » (de 400 à 500 €), complèteront l’ensemble. Des véhicules seront également au programme, de la Vespa de 1971 à la Ferrari F 430.
jeudi 18 février 2021 - 10:00 - Live
Bruges - 20, rue Cardinal Mercier - B-8000
Carlo Bonte
mercredi 17 février 2021
mercredi 17 février 2021 - 14:30 - Live
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
Les arts asiatiques feront l'ouverture de rideau de cette vente du mercredi 17 février avec un pastel sur papier signé Lin Fengmian,  Groupe de moineaux branchés sur fond de lilas , prisé 8 000/10 000 €, tandis qu'un album d'estampes japonaises réalisées majoritairement par Kuniyoshi et Toyokuni ,vers 1850, pourrait se consulter à 2 000/3 000 €. Meubles et objets d'art anciens interviendront ensuite avec, à leur tête, un grand cabinet italien issu d'un travail napolitain du dernier tiers du XVII e siècle, à panneaux de verre peint et doré, palissandre et bois noirci, la façade ouvrant à huit tiroirs et un guichet découvrant à quatre tiroirs et un secret, les panneaux à décor de scènes de la mythologie grecque et de l’histoire chrétienne (15 000/20 000 €). Se distinguera encore, à la même estimation, de par ses 275 cm de largeur, une grande console XVIII e en marbre rouge du Languedoc mouluré et sculpté, le plateau à double décrochement et côtés mouvementés reposant sur deux montants moulurés à volutes. La peinture ancienne fermera la marche avec notamment  La Chasse au sanglier  d'un artiste de l'école française du XVIII e siècle, d'après un travail d'Alexandre-François Desportes (3 000/5 000 €).  Articles après-vente
Les moineaux rêveurs de Lin Fengmian
Toute la délicatesse du travail de ce peintre chinoisLire la suite
Articles avant-vente
Aimer la nature avec Lin Fengmian
Effectuant un retour aux sources, le peintre chinoisLire la suite
mercredi 17 février 2021 - 14:00 - Live
Maison de ventes Richard - 16, rue Régemortes...
Maison de ventes Richard
mardi 16 février 2021
mardi 16 février 2021 - 14:00 - Live
Moulins - 16, rue Régemortes - 03000
Maison de ventes Richard
Articles après-vente
D’une crinoline de fête à un maillot graphique
La dispersion de la très importante collection deLire la suite
mardi 16 février 2021 - 09:30 - Online
www.drouotonline.com
Salle de ventes du Béguinage
lundi 15 février 2021
lundi 15 février 2021 - 18:00 - Online
Abaca SRL - 325, boulevard Emile Bockstael - ...
Abaca SRL
dimanche 14 février 2021
dimanche 14 février 2021 - 14:30 - Live
Enghien-les-Bains - 2, rue du Docteur-Leray -...
Goxe - Belaisch - Hôtel des ventes d'Enghien
L’œuvre la plus attendue de cette dispersion généraliste est un buste en terre cuite attribué à Jean-Antoine Houdon. Signé par anagramme, daté de 1761, alors que le sculpteur n’a que 20 ans, il représente Jeanne-Françoise Adélaïde Carrière, l’épouse d’un ingénieur au corps royal des Ponts et Chaussées (20 000/30 000 €). Les cimaises auront également leurs grands noms, comme Armand Guillaumin, auteur d’une toile montrant une barque près d’un rocher, à Aguay (28 000/32 000 €). Pour une verseuse double gourde, fabriquée sous le règne de Chongzhen (1628-1644), entre 15 000 et 18 000 € sont à prévoir. Son anse et son bec verseur se parent de têtes d'animaux, tandis que des personnages en bleu de cobalt ornent sa panse sous un col fleuri. L’exotisme s’affichera sur une étonnante paire de sujets du XIX e siècle, un oiseleur indien et une paysanne, façonnés en ivoire piqué de pierres de couleurs, et dont les accessoires et les socles sont en argent et vermeil émaillé (3 000/4 000 €).
dimanche 14 février 2021 - 14:00 - Live
Chenas - Lieu-dit Les Michelons - 69840
Alexandre Landre