Agenda des ventes

20284 ventes
lundi 30 novembre 2020
lundi 30 novembre 2020 - 14:00 - Online
5, rue de Montholon - 5, rue de Montholon - 7...
Thierry de Maigret
lundi 30 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Vermot et Associés
dimanche 29 novembre 2020
dimanche 29 novembre 2020 - 20:00 - Online
www.drouotonline.com
Drouot Estimations
dimanche 29 novembre 2020 - 18:30 - Online
Hôtel des Ventes de Bordeaux Tourny - 38, rue...
Emmanuel Layan & Associés
dimanche 29 novembre 2020 - 16:00 - Online
SELARL Chastaing & Vergé - 53, boulevard Léon...
SELARL Chastaing-Vergé
dimanche 29 novembre 2020 - 16:00 - Online
www.drouotonline.com
SELARL Chastaing-Vergé
dimanche 29 novembre 2020 - 12:00 - Online
www.drouotonline.com
Collauctions
dimanche 29 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Morand & Morand
dimanche 29 novembre 2020 - 11:00 - Live
Bruxelles - 39B, avenue des Casernes - 1040
Millon Belgique , Millon
dimanche 29 novembre 2020 - 10:00 - Live
Auktionshaus Kloss - Rosenthaler Straße 16 - ...
Auktionshaus Kloss
samedi 28 novembre 2020
Meubles et objets d'art seront rois, avec notamment des créations anciennes telles qu'une belle table à écrire Louis XV, estampillée BVRB, en placage de bois de rose et d'amarante en frisage en ailes de papillon, notamment sur le plateau (voir Gazette n° 41 page 153). S'il faudra envisager 15 000/20 000 € pour celle-ci, 4 000/6 000 € seront demandés d'une commode d'époque Louis XVI, estampillée Joseph Feuerstein, à deux tiroirs sans traverse, plaquée de chevrons dans des encadrements d'amarante et affichant une exceptionnelle garniture de bronzes dorés en façade à motif d'urne drapée notamment. Un meuble d'appui sur plinthe Empire signé « Jacob D. Rue Meslée », en placage d'acajou et bronzes dorés tels que masque de faune et têtes de Bacchus, est encore annoncé à 3 000/5 000 €. Relevons enfin la présence d'une vasque de lanterne XIX e en cristal dépoli, à décor feuillagé ondulant d'oiseaux et de larges feuilles appliqué en léger relief (3 000/5 000 €), et d'une paire de flambeaux réalisés à Paris en 1797-1809 par Pierre-Jacques Meurice en vermeil, ornés de figures de muses surmontées de quatre bustes féminins à la grecque (3 500/4 000 €).  Articles avant-vente
L’art de la découpe selon BVRB
Élégance et légèreté sont les maîtres mots du styleLire la suite
samedi 28 novembre 2020 - 14:00 - Live
Art Richelieu - 51, rue Decamps - 75116
Art Richelieu
samedi 28 novembre 2020 - 14:00 - Online
Bordeaux - 86, cours Victor-Hugo - 33000
Vasari Auction
Après une matinée consacrée à la bibliophilie, marquée un volume de  Petit solfège illustré  de Claude Terrasse illustré par Pierre Bonnard, édité à Paris en 1893 et présentant un envoi de l'artiste à Paul Sérusier (2 500/3 000 €), aura lieu l'après-midi une vente généraliste. Une réplique du célèbre  Repas chez Levi  de Véronèse par un artiste vénitien vers 1700, passée par les collections du cardinal Fesch et de Reiset à l'abbaye du Breuil-Benoît dans l'Eure, sera proposée avec une estimation de 20 000/30 000 €. On remarquera encore aux cimaises un portrait de  Jeune fille au bouquet de fleurs  par le peintre russe installé en France en 1869 Alexei Harlamoff (10 000/15 000 €), et  La Traversée des geishas à Osaka  par Paul-Marie Lenoir, l'élève et compagnon de voyage de Jean-Léon Gérôme qui décéda à 38 ans lors d'un voyage au Caire (4 000/6 000 €). Signalons enfin pour les objets d'art la présence d'un coffret de mariage du XV e siècle, issu de l'atelier des Embriacci en Italie du Nord, à décor de plaquettes d'os sculpté (5 000/7 000 €).  Articles avant-vente
Précieux coffret italien
L’atelier des Embriachi, fondé par Baldassare degli Embriachi, fut actif de la fin du XIV e   au début…Lire la suite
samedi 28 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Yellow Peacock
samedi 28 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Valetoux maison de ventes aux enchères
samedi 28 novembre 2020 - 10:30; 14:00 - Live
Villefranche-sur-Saône - 592, boulevard Albert-Camus...
Maison de ventes Richard
Parmi les quelque sept cents lots de cette vente se distingueront six bouteilles de romanée-conti du domaine éponyme dont l'une de 2015, cotée 13 000/15 000 €, et une autre de 2016, à 12 000/14 000 €. Sept bouteilles de la tâche témoignant des années 2005, 2009 et 2010 se négocieront à 3 000/3 500 € pièce, tandis qu'une bouteille de montrachet blanc du domaine de la Romanée Conti 2008 devrait atteindre les 4 000/4 500 €. Côté Bordelais, trois bouteilles de petrus 1989 pourraient partir à 7 800/8 400 € et douze mouton-rothschild 1993, à 2 760/3 000 €. Relevons pour la vallée du Rhône la présence d'une bouteille d'Ermitage Cathelin 1998, estimée 3 000/3 500 €, et pour les champagnes un mathusalem d'Amour Deutz 1999, à 2 500/2 800 €. 
samedi 28 novembre 2020 - 10:00 ; 14:00 - Live
Hôtel des Ventes Giraudeau Tours - Me Jabot, Gauthier,...
Hôtel des ventes Giraudeau
vendredi 27 novembre 2020
vendredi 27 novembre 2020 - 18:00 - Online
Lyon - 6, rue Marcel-Rivière - 69002
Bremens - Belleville
vendredi 27 novembre 2020 - 17:00 - Online
Chantilly - 4, avenue Bourbon - 60500
Hôtel des Ventes de Chantilly Oise enchères
Parmi les moments forts de cette dispersion thématique, on a noté une tête de Pleureuse en bronze d'Auguste Rodin (20 000/30 000 €), deux nus féminins d'Aristide Maillol, Jeune fille accroupie, 1900 (sans cachet de fondeur, 40 000/60 000 €) et Femme les deux mains aux cheveux (ou Baigneuse se coiffant ou Femme debout se coiffant ), un modèle réalisé au plus tard en 1905 et tiré en bronze entre 1909 et 1937 (fonte au sable de Florentin Godard, 30 000/40 000 €). Plusieurs œuvres de Charles Despiau sont au programme dont un portrait de La Princesse Achille Murat (vers 1932-1934, fonte à la cire perdue de Claude Valsuani, 6 000/8 000 €) tandis qu'une tête en cire de Raymond Duchamp-Villon,  Petite Maggy (probablement 1912) constitue l'une des études précédant la réalisation (en 1912) du buste Maggy , portrait de madame Ribemont-Dessaignes par l'artiste. Son estimation : 20 000/30 000 €. Articles avant-vente
Auguste Rodin et Camille Claudel
Rien ne l’indique dans les écrits d’Auguste Rodin,Lire la suite
vendredi 27 novembre 2020 - 14:30 - Live
Marseille - 5, rue Vincent Courdouan - 13006
De Baecque et Associés
Jean Le Gac, Marcel Broodthears, Charles Lapicque, Richard Ranft, Aubrey Beardsley, Albert Marquet, Henri Lebasque, Roger Bezombes, Henri Hayden… sont quelques-uns des noms qui ponctuent la début d'après-midi consacré aux gravures et aux œuvres sur papier (est. 100 à 1 500 €). On poursuit avec une Vue de Saint-Malo, 1934 d'Émile-Othon Friesz (3 000/4 000 €) et une autre de L'Entrée du port de Honfleur, 1933 (2 500/3 000 €), des paysages d'Alexandre Sasha Garbell, un ensemble de toiles de Vladimir Naiditch (600/800 €), des compositions abstraites de Mark Alsterlind. D'Eugène Galien-Laloue, un panorama de La Place de la Bastille (gouache) pourrait trouver preneur entre 15 000 et 18 000 €, de Mela Muter un autre du Pont-Neuf des années 1925 nécessitera 30 000/40 000 €. Les vitrines de bijoux devraient susciter des résultats de quelques dizaines à 15 000 € (collier draperie vers 1910, en platine à maillons navettes ajourés sertis de diamants anciens et en rose), un peu plus loin, en revanche, comptez 25 000/30 000 € pour décrocher un miroir circulaire de Line Vautrin, en talosel teinté écaille incrusté de verre teinté, modèle Pistil . 
vendredi 27 novembre 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
Hôtel des Ventes des Graves - J. Barra
vendredi 27 novembre 2020 - 13:30 Dentelles 15:00 Vintage - Live
Paris - 10, rue Rossini - 75009
De Baecque et Associés
vendredi 27 novembre 2020 - 13:30 - Online
www.drouotonline.com
Sadde Hôtel des ventes de Dijon
jeudi 26 novembre 2020
jeudi 26 novembre 2020 - 17:00 - Online
ASTE Maison de Ventes - Galerie Cathédrale, rue...
Asté Maison de Ventes
jeudi 26 novembre 2020 - 14:30 - Live
Enghien-les-Bains - 2, rue du Docteur-Leray -...
Goxe - Belaisch - Hôtel des ventes d'Enghien
Des daguerréotypes coquins de 1848 (autour de 5 500 €) aux portraits de personnalités publiques immortalisées par Jean-Loup Sieff (2 500/3 000 €), et du rare daguerréotype de Louis-Cyrus Macaire montrant un navire en mer vers 1852 (5 000 € environ) aux quatre épreuves sur papier albuminé d’Adolphe Brun montrant des vues panoramiques des Alpes (1 600/1 800 €), le choix sera large parmi les photographies présentées le jeudi 26. Constantin Brancusi en sera la vedette, grâce à trente-cinq négatifs sur plaque de verre, montrant notamment Irina Codreanu dansant dans son atelier vers 1920 (entre 3 000 et 10 000 €). Quinze numéros, des années 1940 à 1960, évoqueront le travail de Georgette Chadourne, qui fut la photographe du Paris littéraire et artistique (de 100 à 1 200 €). Articles avant-vente
Brancusi photographe d’avant-garde
Sur 35  négatifs datant de 1920, Brancusi fait danserLire la suite
L'archéologie sera au centre de l'arène avec une statuette d'Athéna en bronze issue d'un travail romain du II e  ou III e siècle (10 000/15 000 €) ou encore un cratère en terre cuite ocre à vernis noir, réalisé au IV e siècle av. J.-C. en Campanie, à décor rouge sur fond noir d'un homme nu tenant une vasque et un miroir, suivi d'une femme tenant une boîte et une couronne végétale (1 500/2 000 €). L'autre thème important de cette vente est celui de la porcelaine chinoise avec notamment un vase d'époque Guangxu (vers 1900) de forme balustre, à décor en camaïeu bleu de fleurs de lotus et de chrysanthème, muni de deux anses figurant des chiens de Fô retenant des anneaux (2 000/3 000 €).  Articles avant-vente
Un bronze presque deux fois millénaire
Cette statuette romaine du II e -III e siècle évoqueLire la suite
jeudi 26 novembre 2020 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
jeudi 26 novembre 2020 - 14:00 - Live
Paris - 253, rue Saint-Honoré - 75001
Marie-Saint Germain
La plus belle bataille d'enchères est attendue entre 70 000 et 100 000 € et pourrait récompenser une paire de clips d'oreilles transformables, d'époque art déco, en or gris et platine. La parure est formée d'un motif ajouré en fer de lance recouvert de diamants ronds au-dessus d'un motif piriforme. Disposant de 33 000/35 000 €, on pourra hésiter entre deux bagues, l'une en or gris ornée d'une émeraude transparente, de taille émeraude à pans coupés (Colombie, 8,57 ct) entre deux diamants de taille trapèze, l'autre en platine sertie d'un diamant solitaire de taille brillant (5,70 ct). Toute de bleue ornée, une bague en or gris sertie d'un saphir (Birmanie, 10,76 ct) de taille coussin épaulé de brillants pourrait partir autour de 20 000 €, tandis qu'un bracelet articulé en or gris dessinant des motifs ovales habillés de rubis et de diamants est annoncé à 17 000/18 000 €. Un miroir à main d'Armand-Albert Rateau en bronze à patine brune antique à décor d'oiseaux et d'un personnage (2 000/3 000 €) complète cette sélection. Articles avant-vente
Miroir à main par Rateau
Si les meubles d’Armand Albert Rateau (1882-1938) apparaissent ponctuellement sous le marteau, beaucoup…Lire la suite
C'est parmi les tableaux anciens que l'on devrait assister à la plus belle bataille d'enchères. 60 000/80 000 € sont espérés d'un panneau du peintre d'origine hollandaise, actif à Troyes, en Bourgogne, présent en Italie, Grégoire Guérard (actif de 1512 à 1538) figurant Sainte Catherine d'Alexandrie . On citera ensuite un vase à décor d'ours polaires des établissements Gallé vers 1925 (25 000/40 000 €), un ensemble de faïences nivernaises et des porcelaines dures. Articles avant-vente
Gallé après Gallé : la peau de l’ours blanc
Réalisé après la mort du chef de file de l’école deLire la suite
jeudi 26 novembre 2020 - 14:00
Beaune - 13, boulevard Saint-Jacques - 21200
Alexandre Landre
jeudi 26 novembre 2020 - 14:00 - Live
Orléans - Galerie des ventes, 2, impasse Notre-Dame-du-Chemin...
Pousse-Cornet
Des monnaies tant anciennes que modernes seront proposées, avec des estimations allant de 5 à 2 500 €. Les moins cotées d'entre elles seront en argent ou alliage cuivreux et les plus prisées en or, à l'image de la dizaine de pièces de 20 francs or « au coq » de 1908 à 1914 (2 000/2 200 €) ou du louis d'or « aux lunettes » frappé en 1727 à Bayonne, un exemplaire semblant provenir du trésor de la rue Mouffetard découvert en 1938 (1 500/1 600 €). Au plus haut des estimations, à 2 000/2 500 €, on trouvera un cadre oval artisanal présentant des monnaies du monde, de différents pays et de différentes époques. Signalons pour les monnaies en argent la présence d'un statère macédonien de Lété, dans la région d'Emathia, frappé entre 530 et 480 av. J.-C. et à motif de satyre ithyphallique (1 000/1 500 €). 
jeudi 26 novembre 2020 - 13:30 - Online
www.drouotonline.com
Sadde Hôtel des ventes de Dijon