vendredi 16 octobre 2020 - 11:00,14:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
De Baecque et Associés
La vacation du matin, soit 65 numéros, est réservée à l'orfèvrerie. L'après-midi, le lever de rideau revient à un bel ensemble d'estampes, anciennes et modernes (150 à 4 000 €), à lesquelles succèdent des dessins dont une Étude de femme tenant sa robe (peut-être Anne-Marguerite d'Argenon, nièce de l'auteur) aux trois crayons de Charles de La Fosse, estimée 6 000/8 000 €. Dans des genres très différents, une Allégorie de l'eau de l'atelier de Jan Bruegel le Jeune et le Portrait de la comtesse Henriette de Cernay dessinant par Guillaume Voiriot (1713-1799) pourraient trouver preneur entre 8 000 et 12 000 €. Les plus beaux scores sont attendus parmi les tableaux modernes : autour de 50 000/80 000 € pour une peinture à la colle d'Édouard Vuillard,  Vue des Pavillons vers la mer, 1910 (voir Gazette n° 34, page 20) ayant appartenu à Louis Loucheur dont le portrait à la mine de plomb (vers 1928-1929), par Vuillard également, est estimé 4 000/6 000 €. Comptez 30 000/50 000 € pour un fixé sous verre de Louis Marcoussis de 1926, 50 000/60 000 € pour un panneau de Maurice Utrillo représentant l'un de ses sujets de prédilection, Le Moulin de la Galette , 35 000/50 000 € pour une Route bordée d'arbres signée Maurice de Vlaminck. Mela Muter enfin laisse une Vue de la Seine (vers 1925), animée d'un seul personnage mais occupée par de nombreuses péniches, la gamme de couleurs qu'elle affectionne étant présente – bleus, émeraudes, violets, blancs, gris et gris. Son estimation ? 20 000/30 000 €. Parmi les bronzes XIX e , les chasseurs pourront s'offrir, moyennant 150 à 500 €, des chiens dans différentes attitudes. Articles avant-vente
Un fixé sous verre cubiste de Louis Marcoussis
Louis Marcoussis a exécuté en 1926 ce fixé sous verreLire la suite
Édouard Vuillard, perspective Nabi
Édouard Vuillard, les Hessel et Louis Loucheur seLire la suite
388 Résultats