En bateau ou en ballon, un vrai tour du monde

Le 03 juin 2021, par Philippe Dufour

Thématique évasion pour ces deux jours d’enchères, où différents lots nous faisaient voyager dans le temps et l’espace, de la France à l’Indonésie.

Pierre Van der Plancke, ou Petrus Plancius (1552-1622), Insulae Moluccae Celeberrimae sunt ob Maximam aromatum copiam quam totum terrarum, 1617, publiée par Claes Janszoon Visscher, planche gravée en double page, 39 55 cm.
Adjugé : 76 880 

C’est une pendule dite «au ballon» en marbre blanc, et en bronze ciselé et doré à sujet d’une montgolfière, qui invitait d’abord à une ascension, stoppée à la hauteur de 27 280 €. Vu dans la Gazette n° 20 (page 123), l’instrument (59 35 20 cm) de la fin du XVIIIsiècle se compose d’une nacelle agrémentée d’un amour tenant une longue-vue, soutenue par deux consoles aux rinceaux feuillagés et fleuris, et est orné de deux bustes de Mercure. Le balancier «à la montgolfière» et le mouvement, à fil, tout comme le cadran d’émail blanc, sont signés de Pierre Robinet, à Paris. Quant à la vente organisée le samedi 29 mai, placée sous le signe des grandes découvertes, elle se signalait par la présence d’une remarquable carte «des épices» du début du XVIIe siècle, qui a été très disputée, puisque enlevée à 76 880 €… On la doit à Pierre Van der Plancke, alias Petrus Plancius (1552-1622), auteur de Insulae Moluccae Celeberrimae sunt ob Maximam aromatum copiam quam totum terrarum. Publiée en 1617 par Claes Janszoon Visscher (1587-1652), cette planche gravée en double page (39 55 cm) montre les îles d’Asie du Sud-Est et reprend des cartes manuscrites portugaises secrètes de la région, principalement du continent asiatique et des Moluques. En bas, apparaissent les précieux produits qui pourront être rapportés du lointain périple : noix de muscade, clous de girofle ou encore bois de santal.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne