facebook
Gazette Drouot logo print

Vente aux enchères de tableaux du XIXe, tableaux modernes, sculptures, bronzes, dessins, objets d'art et d'ameublement, design, art nouveau, art déco - Paris

tableaux du XIXe, tableaux modernes, sculptures, bronzes, dessins, objets d'art et d'ameublement, design, art nouveau, art déco

jeudi 22 juin 2017 - 14:15 (CEST) - Live
Salle 14 - Hôtel Drouot - 75009

Beaussant Lefèvre & Associés

tableaux du XIXe, tableaux modernes, sculptures, bronzes, dessins, objets d'art et d'ameublement, design, art nouveau, art déco
C'est vers les cimaises que se tourneront la plupart des regards et que devraient avoir lieu les meilleures batailles d'enchères. Ainsi 10 000/15 000 € sont avancés tant d'une toile d'Eugène Fichel de 1876, À l'hôtel Drouot que d'une Vue de la Brière au clair de lune signée Ferdinand Loyen du Puigaudeau, 15 000/20 000 € d'une Étude d'enfants au crayon noir et au fusain de Paul Gauguin. Le meilleur coup de marteau – à hauteur de 50 000/70 000 € – est espéré d'une aquarelle et encre de 1958 de Zao Wou-ki, non titrée, sur fond vert, tandis que 18 000/22 000 € sont demandés d'un rarissime bronze patiné et doré (3/5, fonte Blanchet), non titré, de Pierre Soulages. C'est autour de 100 à 500 € enfin que sont estimés tant des paysages et quelques portraits de Maximilien Luce que des aquarelles et huiles sur carton provenant de la famille Rouart. Outre deux lots de fauteuils de Paul Follot en placage de macassar, on retiendra une lampe tripode modèle "à l'étoile" (créé en 1935) en bronze à patine brune (numéroté 033) d'Alberto Giacometti pour Jean-Michel Frank (25 000 €).
193 Résultats
Liste Galerie