samedi 12 juin 2021 - 14:00 - Live
Hôtel des Ventes Giraudeau - 246-248, rue Giraudeau...
Hôtel des ventes Giraudeau
Galeriste, marchand puis courtier, Pierre Maurs (1908-2000) était un homme de cœur et de goût. Grâce à son œil d'exception, il a réuni tout au long de sa vie un ensemble unique (voir Gazette  n° 22, page 16). Les derniers tableaux de cette collection personnelle seront ici dispersés. À leur tête, on remarquera des œuvres fauves de grande qualité telles que le  Port d'Anvers  d'Othon Friesz, daté de 1906 (80 000/120 000 €), et des  Péniches sur la Seine  peintes en 1908 par Maurice de Vlaminck (80 000/100 000 €). L'impressionnisme sera illustré par une toile d'Armand Guillaumin,  Damiette, les gerbes de blé  (20 000/30 000 €), Amedeo Modigliani livrera à l'aquarelle un  Modèle assis  (15 000/20 000 €), et une  Nature morte aux raisins  d'Youla Chapoval laissera admirer ses formes cubisantes (4 000/6 000 €). Pierre Maurs appréciait également les arts africains, asiatiques et océaniens, comme en témoignera un superbe album de trente miniatures indiennes du début du XVII e siècle, à envisager à 30 000/50 000 € (voir Gazette  n° 22, page 129).  Articles après-vente
Collection Pierre Maurs, les Fauves au bord de l’eau
À la recherche des couleurs et formes les plus novatrices,Lire la suite
Articles avant-vente
Les amours d’Amar Chattar et Sundari Virda
Provenant de la collection Pierre Maurs, cet albumLire la suite
La fibre humaniste de Pierre Maurs, galeriste et collectionneur
Pierre Maurs a mené sa vie comme sa carrière avecLire la suite
130 Résultats
Résultat : Non Communiqué