Au programme des souvenirs historiques présenté le mardi 28, majoritairement napoléoniens, figure une cinquantaine de gravures, tableaux, meubles et objets d’art collectionnés par Jean-Marc Agostini, un spécialiste de l’histoire du premier Empire, dont l’ouvrage de Percier, Fontaine et Isabey retraçant le sacre de Napoléon sera proposé autour de 5 000 €. L’horlogerie remontera le temps, notamment grâce à un régulateur borne réputé avoir été offert au comte de Rambuteau par l’impératrice Joséphine (25 000/30 000 €). Plus anecdotiques, mais très évocatrices, 68 abeilles en canetille et fils dorés butineront dans quatre lots, entre 600 et 3 000 €. Parmi les pièces de Sèvres, vous remarquerez Uranie et Zénon le stoïcien, deux statuettes en biscuit similaires à celles du surtout du service des Quartiers Généraux (2 000/3 000 €). Le prince Eugène et le roi Murat, les maréchaux Suchet et Davou, mais aussi le major Artaut seront au rendez-vous. Son rare sabre persan, dit « shamshir », fera scintiller ses pierres précieuses moyennant quelque 7 000 €. Articles avant-vente
La course du temps
Des mythes antiques à celui de l’épopée napoléonienne,Lire la suite
273 Résultats