Une luxueuse maison de poupée

Le 28 mai 2020, par Philippe Dufour

Un défilé de bébés et de fillettes en porcelaine ayant fait le bonheur d’enfants au XIXe siècle convergeait vers une vaste demeure du second Empire.

France, époque Napoléon III. Maison de poupée, noyer ciré, 175 90 38 cm.
Adjugé : 36 000 

Cet habitacle en bois s’est révélé le lot phare de la vente organisée par l’opérateur chartrain ; il devait vendre plus de 95 % des cinq cents lots de sa vacation devant un parterre clairsemé de collectionneurs, puisque, selon les directives officielles, ici comme ailleurs les enchérisseurs devaient être espacés… En réalité, il s’agit d’une maison de poupée française de style Renaissance fabriquée sous Napoléon III, en noyer ciré, à quatre éléments et mesurant pas moins de 1,75 mètre de haut. Disputée par des passionnés de cinq nationalités différentes, et triplant son estimation, elle a finalement été achetée par une Française pour 36 000 €. À cela n’est pas étranger le fait que ce jouet exceptionnel est bien connu, car il a figuré en 1901 à l’exposition «L’enfance à travers les âges», organisée au Petit Palais à Paris ; une carte postale avait alors été éditée, où l’on pouvait lire aussi le nom de sa première propriétaire : «Maison de poupée 1865, appartient à Mme Mathieu Alphen», dont les initiales «AH» se retrouvent gravées sur les cheminées. Du côté des poupées, la palme revenait à un bébé Bru du modèle «Chevrot» et de taille 5 (h. 44 cm), qui à partir d’une estimation haute de 15 000 € grimpait jusqu’à 22 200 €. Beaucoup plus habillée, lui succédait une poupée «Petit Dumoutier» (h. 46 cm) à la tête en biscuit pressé, saisie à 9 120 € ; marquée en creux «P2D», elle présente une bouche fermée, des yeux de sulfure bleu à rayon, des oreilles percées et un corps tout articulé, à boules, avec mains en plomb. Sa toilette de soie rose est de style ancien. Il y avait aussi un exceptionnel bébé Steiner, par sa grandeur (84 cm), à la tête en biscuit pressé marquée «Sie C7», à la bouche fermée et au corps articulé, avec une calotte en carton violet et une perruque en mohair blond également d’origine. Le bambin attirait 8 400 €.

samedi 16 mai 2020 - 10:00,14:00 - Live
Galerie de Chartres, 7, rue Collin-d'Harleville 28000 Chartres
Ivoire - Galerie de Chartres (Lelièvre, Maiche, Paris)
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne