Retour au temps des rois avec une tapisserie montrant une chasse au cerf inspirée d’Oudry, tissée à Bruxelles vers 1745 dans les ateliers Leyniers-Reydams (20 000/25 000 €). Grand classique de l'époque Louis XV, une commode tombeau en amarante, ouvrant à quatre tiroirs sur trois rangs encadrés d'espagnolettes de bronze, est attendue autour de 17 500 €. Elle est estampillée « IMC », probablement pour Jean-Mathieu Chevallier. Une pendule en bronze doré, accueillant deux enfants chinois en porcelaine dans un entourage de fleurs (autour de 7 000 €), fera merveille sur son plateau de marbre brèche d’Alep. Dans la même estimation, place au faste italien, grâce à un miroir doté d’un spectaculaire cadre sculpté en bois doré, multipliant les enroulements et ponctué d’un masque grotesque. Aux cimaises, remonter jusqu’au XVII e siècle permettra d’apprécier un Choc de cavalerie attribué à Peter Meulener (6 000/8 000 €), et un coffret d’ivoire et d’écaille donné à Jean Armand (12 500 € environ). Articles après-vente
Minerve, Apollon et Jupiter
Au tournant du XIX e   siècle, les modèles antiquesLire la suite
Articles avant-vente
Armand, ébéniste du Roi-Soleil
Un coffret marqueté d’écaille et d’ivoire met en lumièreLire la suite
327 Résultats