facebook
Gazette Drouot logo print

La Gazette Drouot Art et patrimoine - Expositions

«Dysfunctional»

Le 17 juillet 2019, par Virginie Chuimer-Layen

Présentée par la Carpenters Workshop Gallery dans le palais de la galerie Giorgio Franchetti, l’exposition «Dysfunctional» s’amuse à brouiller les…

«Dysfunctional»
Verhoeven Twins (nés en 1976), Moments of Happiness, 2019, verre, 57 41 41 cm.
Courtesy de l’artiste et de la Carpenters Workshop Gallery.

Présentée par la Carpenters Workshop Gallery dans le palais de la galerie Giorgio Franchetti, l’exposition «Dysfunctional» s’amuse à brouiller les frontières entre art et design. «Pourquoi des œuvres ne peuvent-elles pas devenir fonctionnelles ?» se demandent les commissaires et cofondateurs de la galerie, Julien Lombrail et Loïc Le Gaillard. Pour y répondre, 21 artistes sont conviés à investir les trois étages, la terrasse et le jardin de ce pur joyau du gothique flamboyant italien. Lagune oblige, beaucoup de créateurs évoquent la place de l’eau au sein de la cité mais soulèvent aussi, plus généralement, des questions écologiques globales. Au rez-de-chaussée, le visiteur est accueilli par un chapelet aérien et grillagé de nuages et par des arbres-sièges lumineux du designer hollandais Nacho Carbonell. Ocean Memories Acqua Alta de Mathieu Lehanneur rappelle dans la force et la pureté du marbre vert et du granit le phénomène des marées. De même pour Alaska Alaska Acqua Alta, installation de Virgil Abloh où, sur la terrasse du premier étage, les chaises et bancs semblent vouloir résister au fatal naufrage. Toujours à ce niveau, dans la chapelle où trône le splendide Saint Sébastien d’Andrea Mantegna, Studio Drift présente Fragile nature. Guirlande honorant de mille lumières ce chef-d’œuvre renaissant, cette pièce constituée de graines de pissenlits et petites lampes Led parle de notre rapport si délicat et incertain à la nature. Au-delà de ces considérations environnementales, les cinquante œuvres exposées s’imposent par leur technicité et leur beauté qui accrochent irrémédiablement l’œil. Preuve en est encore avec Moments of Happiness du duo hollandais Verhoeven Twins, bulles de verre iridescent nous transportant dans un monde de rêve et de légèreté. Un événement en marge de la Biennale pour les amoureux du très bel objet.

«Dysfunctional»,
Galleria Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro,
3932, Cannaregio, Venise, tél. 
: +39 041 522 2349.
Jusqu’au 24 novembre 2019.
www.carpentersworkshopgallery.com 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne