Une toile vers 1906 de Jean Metzinger,  Le Parc Monceau (50 000/70 000 €), une pièce unique en plomb de Germaine Richier datée 1953,  Plomb avec verres de couleur (80 000/120 000 €), une toile de 1951 de Maurice Estève,  Taurillon (60 000/70 000 €), une pièce unique d'Arman,  Super nova constituée de bouteilles d'encre coulant sur un panneau, des années 1970 (30 000/50 000 €), ainsi qu'une peinture de 1988 de Georges Mathieu,  Chagrin délicieux (80 000/100 000 €) devraient recueillir les meilleurs résultats du chapitre de la peinture contemporaine française. Des œuvres de Sayed Haider Raza leur succèdent (dont deux acryliques de 2007 et 2008 Nagas et Prakriti-yoni , estimés 45 000/50 000 € chacun), de l'art russe et chinois dont Travers du monde de Zhu Fadong (même estimation). Articles avant-vente
La guerre des étoiles selon Georges Mathieu
Ce Chagrin délicieux de Georges Mathieu fera-t-ilLire la suite
256 Résultats