Aux tableaux anciens où l’on a relevé deux grandes huiles sur toile de Giacomo Nani (1698-1755) à sujets de bouquets de fleurs (101,5 x 76 cm) pour lesquelles 6 000/8 000 € sont demandés, succèdent quelques œuvres de l’école russe dont un Projet d’éventail à l’aquarelle et à la gouache de Constantin Andreevich Somov, estimé 6 000/12 000 €. Côté vitrines, les premières sont occupées par des montres en or émaillées XVIII e , les suivantes par une petite collection de broches fantaisie figurant des sapins de Noël, travail américain vers 1960-1980 d’Albert Weiss et Jonette Jewerly Company. Les estimations de 40/60 € devraient être dépassées… On poursuit avec les bijoux, où l’on devrait disputer à 60 000/65 000 € une bague en or rose ornée de deux diamants piriformes blanc ou fancy rose (1,50 ct chacun), à 35 000/40 000 € un bracelet formé de trois bandeaux encadrant un motif ovale serti de diamants de différentes tailles, à 80 000/85 000 € une bague ornée d’un diamant demi-taille (12,25 ct). Une broche pendentif enfin de René Boivin, stylisée d’une tortue sertie de diamants, blancs ou de couleurs et d’améthystes, est attendue à 15 000/25 000 €. Quelques centaines à 6 000/8 000 € devraient ponctuer la section orfèvrerie française des XVIII e et XIX e , tandis que le mobilier, d’époque et de style, est emmené par une suite de quatre fauteuils à châssis à dossier plat en bois doré sculpté d’époque Louis XVI, estampillée Pluvinet (15 000/20 000 €). Articles après-vente
Une suite de sièges XVIIIe bien assise
Bijoux, objets de vitrine, d’art et d’ameublementLire la suite
Articles avant-vente
Chic et pratique
Beaucoup plus luxueuse que celles que portent infirmières et aides-soignantes accrochées à leur blouse,…Lire la suite
280 Résultats
Résultat : Non Communiqué