lundi 18 juin 2018 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Menu riche et varié, avec un accent porté sur les meubles et objets d'art. Si la plupart d'entre eux datent des XVIII e et XIX e siècles, on remontera jusqu'au XVI e , grâce à un plat rond en majolique d'Urbino (1 500/2 000 €), et au XVII e avec un rare couvert à manche rectangulaire émaillé noir, à décor incrusté en argent de trophées guerriers, d'instruments de musique et des armoiries des Médicis (1 000/1 200 €). Du mobilier, nous signalerons une belle commode arbalète d'un artisant de la vallée du Rhône – proche de l'atelier des Hache –, en noyer teinté et richement sculpté de réserves mouvementées, à décor de rosaces, coquilles et fleurons sur fond de treillage (3 000/4 000 €), mais aussi un rare guéridon rond en bronze doré et au plateau de marbres de couleurs, issu d'un travail russe du début du XIX e (12 000/15 000 €). Un chapeau bicorne ayant appartenu à Napoléon Bonaparte (30 000/40 000 €) et un sabre de récompense offert par le général Moreau, en l'an IX (5 000/8 000 €), occuperont la section militaria. On passera le mardi aux peintures tant anciennes que modernes, où se trouveront aussi bien un  Couple de pèlerins , d'un artiste de l'école allemande du XVIII e (4 000/6 000 €), qu'une huile sur carton signée Óscar Domínguez (1906-1957),  Maison (5 000/8 000 €). Se distinguera enfin une collection particulière de trente-cinq œuvres du peintre lyonnais Jacques Truphémus (1922-2017), avec des estimations de quelques centaines d'euros pour les dessins et de plusieurs milliers pour les toiles. En vedette, un Autoportrait aux lunettes  (4 000/6 000 €) , daté vers 1979, et Café, 1977 (même estimation).
359 Résultats