Deux ateliers méritent le détour dans cette vente classique : le premier est celui de Jean-Richard Goubie (1842-1899), artiste voyageur en Égypte en 1868, et en Algérie, connu aussi pour ses peintures de chevaux et de cavaliers. 70 toiles et œuvres sur papier (dont un album d’études d’animaux et de fleurs) sont proposées, estimés quelques dizaines d’euros à 1 500. L’autre atelier à découvrir est celui du Marseillais, qui fit de la mer et des bateaux son sujet de prédilection, Alexandre Brun (1853-1941). Plus loin, une tapisserie d’Audenarde fin XVI e , à décor de Feuilles de choux et de bêtes féroces, est annoncée à 25 000/30 000 €, une peinture sur soie de la fin de l’époque Ming figurant un Paysage de collines et de pins animé d’Immortels à 6 000/8 000 €, une commode de Jacques-Émile Ruhlmann et Adolphe Chanaux, dite Colette , en placage d’amarante, disputée à 30 000/40 000 €.  
369 Résultats