L’île de la Cité à la toute fin du XVIe siècle...

Le 29 avril 2021, par Claire Papon

Ce diorama met en scène l’île de la Cité à la toute fin du XVIe siècle. Il est proposé dans une vente caritative au bénéfice de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, deux ans après son incendie.

François Léman dit Madraz (né en 1942), diorama représentant l’île de la Cité avec la cathédrale Notre-Dame en 1595, bois et peinture à l’huile, 108 183 55 cm.
Estimation : 3 000/5 000 

Deux cents lots de bijoux, pièces d’or, tableaux, céramiques, verreries, meubles anciens ou modernes, estimés de quelques centaines à quelques milliers d’euros prennent le chemin des enchères, provenant de successions recueillies par le diocèse de Paris. Prévue de longue date, la dispersion prend une résonnance particulière, le produit récolté étant destiné au Fonds Cathédrale de Paris – sous l’égide de la fondation Notre-Dame – contribuant à la restauration et aux aménagements intérieurs de l’édifice après son incendie le 15 avril 2019. Au menu également, trois grandes œuvres en trois dimensions de Madraz – et données par lui – représentent le quartier du cœur de la capitale : La Cité au pont au Change vers 1650 avec la flèche de la Sainte-Chapelle et les cuirs des tanneurs qui sèchent, Le Pont aux Meuniers en 1580 avec la place de la vallée de la Misère, la tour Saint-Jacques et le pont ayant accueilli des moulins à farine avant sa destruction en 1596. Le troisième « tableau » (voir photo) montre Notre-Dame depuis le pont d’Austerlitz, avec le palais de l’Archevêché, le port aux Mulets, le petit pont couvert, la tour du roi Dagobert, les remparts… Ces trois dioramas (estimés chacun 3 000/5 000 €) revisitent des œuvres de Fédor Hoffbauer (1839-1922), auteur de nombreuses vues de la capitale.

Agenda
Un vase en grès émaillé d'Axel Johannes Saalto, édité par la manufacture Royal Copenhague (3 000/5 000 €), trois tableaux dioramas de Madraz représentant l'île de la Cité (3 000/5 000 € chacun), une suite de quatre fauteuils cabriolets d'époque Louis XV, estampillés Georges Jacob (même estimation), une suite de quatre tables gigogne à plateaux marquetés signées Émile Gallé (800/1 200 €), une coupe en verre blanc soufflé-moulé Vigne de René Lalique (2 000/3 000 €), une petite commode Transition en placage de bois de violette de Nicolas Guyot (800/1 000 €) sont quelques-unes des pièces ponctuant cette vente caritative organisée au profit du Fonds Cathédrale Notre-Dame de Paris, afin d'aider à la reconstruction de Notre-Dame deux ans après son incendie.
vendredi 07 mai 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Paris Enchères - Collin du Bocage
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne