Marcel Couderc : l’art déco en Algérie

Le 13 juillet 2021, par Caroline Legrand

Quatre œuvres signées Marcel Couderc surferont sur la vague de l’art déco. Découverte d’un artiste français installé en Afrique du Nord.

Marcel Couderc (1898-1991), Scène de chasse, huile sur panneau signée, 193 77 cm.
Estimation : 4 000/5 000 

Peu d’informations nous sont parvenues sur la vie et la carrière de Marcel Couderc. Il séjourna de nombreuses années au Maroc, occupant un poste de professeur de dessin au lycée Poeymirau de Meknès, de 1932 à la fin des années 1940. C’est à cette époque qu’il fut choisi pour décorer le superbe cinéma Caméra, construit par Antoine Sandeaux dans cette ville du nord du pays alors en plein renouveau. Couderc proposa plusieurs fresques dans le style art déco décrivant des femmes élégantes et mondaines au milieu d’un paysage, ou encore une allégorie du septième art. Ces compositions monumentales et majestueuses, aux couleurs nuancées et aux figures stylisées, firent sa réputation. Il travailla également en Algérie, où il reçut le grand prix de l’académie des Beaux-Arts d’Alger en 1938. C’est d’ailleurs dans ce pays, et directement auprès de l’artiste entre 1940 et 1960, que furent acquis par une famille résidant dans la capitale un panneau de laque à décor stylisé de Poissons (détail reproduit en page de droite), tout comme un autre, Africaine et enfant de 1953, et les huiles sur panneau : cette Scène de chasse et une Scène galante à l’antique de 1951 (195 89 cm, 2 500/3 000 €). Ces œuvres dénotent l’influence de l’art naïf d’un Douanier Rousseau, illustrée notamment dans le lien ténu entre la nature et les hommes, mais aussi celle de l’univers art déco, en particulier sur les panneaux de laque, où poissons et figures humaines adoptent des formes géométriques et des lignes sinueuses et stylisées… des créations éminemment décoratives et emblématiques d’une époque.
 

Marcel Couderc, Poissons, 1940, laque sur panneau, signée et datée, 66 x 21,5 cm. Estimation : 3 000/4 000 €
Marcel Couderc, Poissons, 1940, laque sur panneau, signée et datée, 66 21,5 cm.
Estimation : 3 000/4 000 
Agenda
Sur le thème des « modernités » seront proposés à 13 h lors de cette vente niçoise des peintures, meubles et laques. L'artiste Marcel Couderc (1898-1991) se distinguera avec deux laques et deux huiles. Parmi les premières, Africaine et enfant de 1953 sera attendu à 3 000/5 000 € et au rang des secondes, un Chasseur africain devrait partir à 4 000/5 000 €. Les amateurs de mobilier se disputeront à 1 000/1 500 € une paire d'armoires de chambre à coucher en sycomore, réalisées en 1948 dans le cadre d'une commande privée par Maurice Lafaille, et ceux de peinture à 10 000/15 000 € Le Printemps de Mandrake, de Jean Messagier en 1972. À 15 h s'annonceront ensuite des lots plus classiques dont une œuvre de l'école napolitaine du XVIIIe siècle, Perroquets sur leurs perchoirs, peinte à une huile sur ardoise et attendue à 600/800 €. 
jeudi 22 juillet 2021 - 13:00 - Live
Millon RIVIERA - 42 Boulevard Gambetta 06000 NICE - - 06000
Millon
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne