L’Orient fantasmé de Pierre Joseph Mousset

Le 15 septembre 2021, par Caroline Legrand

Marié à la fille du compositeur Offenbach, Pierre Joseph Mousset demeure un artiste méconnu, dont pourtant l’œuvre essentiellement orientaliste et féminisée mérite votre attention.

Pierre-Joseph Mousset (1850-1894), Odalisque au harem, huile sur toile signée, 162 130 cm.
Estimation : 8 000/10 000 

Avec le voyage d’Eugène Delacroix au Maroc en 1832, la mode est à l’orientalisme en France. Mais nombre de peintres n’effectuent pas la traversée de la Méditerranée et peignent dans leur atelier des images rêvées, sublimées, d’un Orient fantasmé par des Occidentaux curieux et séduits. Tel est le cas de Pierre-Joseph Mousset. S’il a suivi des études de droit, il se tourne rapidement vers la peinture, retenant les leçons de son maître Villar. Il commence à exposer tardivement, au Salon de 1880. Dans son atelier situé dans l’est de Paris, il réalise des tableaux de grand format au style académique. Ses imposants nus féminins, totalement dans l’air du temps, reçoivent un très bon accueil dans les milieux officiels. Il peint notamment beaucoup sur le thème de La Mort de Cléopâtre, multipliant les représentations de femmes orientales. Le 23 septembre 2017, lors de la vente sur place du mobilier de sa demeure de Saint-Mandé – et celle de son épouse Jacqueline Offenbach, la dernière fille du célèbre compositeur –, on a pû redécouvrir certaines de ses œuvres majeures, à l’image de l’impressionnante Esclave nue qui fut adjugée 31 000 € par la maison De Baecque et Associés, 19 000 € allant à une Charmeuse : odalisque nue allongée sur une peau d’ours.

Agenda
Tableaux anciens et modernes s'apprêtent à rivaliser avec d'un côté un Portrait du marquis de la Chapelle, attribué au peintre du XVIIe Louis Ferdinand Elle (4 000/6 000 €), et de l'autre une toile de l'orientaliste du XIXe Pierre Joseph Mousset, à 8 000/10 000 € (voir Gazette n° 32, page 94). Concernant le XXe, Louis Toffoli livrera en échange de 5 000/7 000 € une scène lumineuse, ayant pour sujet Les Maîtres-Verriers. Pour ceux préférant la sculpture naturaliste, on citera le Moissonneur s'abreuvant de l'artiste fin XIXe-début XXe Jean Baffier (2 500/3 000 €). 
samedi 25 septembre 2021 - 10:00
Bourges - 11, rue Fulton - 18000
Michel Darmancier et Olivier Clair
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne