facebook
Gazette Drouot logo print

Plat art déco de Gio Ponti

Le 11 janvier 2022, par Sophie Reyssat

Créé par Gio Ponti vers 1925 et édité par Richard Ginori, ce grand plat en faïence sera l’une des pièces phares d’une dispersion suite à succession.

Plat art déco de Gio Ponti

 

Créé par Gio Ponti vers 1925 et édité par Richard Ginori, ce grand plat en faïence, proposé entre 5 000 et 6 000 €, sera l’une des pièces phares d’une dispersion suite à succession, dont les lots seront proposés aux enchères sur Internet jusqu’au 18 janvier (Le Calvez & Associés OVV). Il montre une jeune femme d'esthétique art déco flottant au-dessus d’un palais évoquant l'architecture de la Renaissance. Présenté pour la première fois à l'exposition de Monza en 1923, ce thème de la femme dans les nuées est le premier de la série «Le Mie Donne», pour laquelle il existe deux autres versions : l’une met une femme en scène parmi des fleurs, l’autre fait d'elle une acrobate jouant avec des cordes. Avec son style unique, Gio Ponti était sûr d'être remarqué à l’Exposition nationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris, en 1925.

Agenda

Une « licorne » prenant la forme d’une jeune fille endormie mènera cette vente online dispersant le contenu de deux propriétés d'un architecte, suite à succession. Pour ce bronze de Michel Lévy, 4 000 à 6 000 € seront à débourser. Une estimation similaire est associée à un grand plat en faïence de Gio Ponti. Titré Isabella, produit par Ginori vers 1925, il appartient à la série Le Mie Donne. Des classiques sont au programme, comme un secrétaire marqueté de noyer flammé, dont l'abattant découvre des tiroirs plaqués de ronce d'érable (200/300 €), mais la fantaisie sera de la partie avec une tête de taureau en osier créée par Adrien Audoux et Frida Minet (400/600 €). Les collectionneurs seront au rendez-vous pour un rare poste de radio Radioën, fabriqué par Continental Edisson en 1959 pour équiper les 2CV Citroën (100/120 €). Montres et bijoux feront partie de la sélection, et il faudra prévoir entre 2 300 et 2 600 € pour passer au doigt une bague sertie d’un saphir de 6,95 ct.

tableaux, mobilier et objets d'art, bijoux, céramiques, art nouveau, art déco : succession d'une propriété de Nesles-la-Vallée et Montmorency-Groslay
mardi 18 janvier 2022 - 14:30 (CET) - Online
- www.drouot.com Paris
Le Calvez & Associés
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot