Un livre d’heures pour le roi Charles X

Le 05 novembre 2020, par Agathe Albi-Gervy

Ce livre d’heures à l’usage de Rouen, offert par un anonyme au roi de France Charles X, a été enluminé dans l’atelier du Maître de l’Échevinage de Rouen, l’un des plus prolifiques et influents de la fin
du XV
e siècle.

Livre d’heures à l’usage de Rouen, fin du XVe siècle, manuscrit enluminé sur vélin, en latin et en français, 82 folios, 39 enluminures dont 15 en pleine page, reliure en maroquin bleu du XIXe siècle, 18,4 12,3 cm, complet.
Estimation : 40 000/60 000 $

« Hommage de Fidélité/et de Respect/a sa Majesté Charles X/Roi de France.» Cette dédicace, poinçonnée sur la reliure de la quatrième de couverture en maroquin bleu du XIXe siècle, rappelle que ce livre d’heures à l’usage de Rouen a été offert au roi de France Charles X (1824-1830), réputé pour son attachement à un catholicisme intransigeant. Par la suite, l’ouvrage passe dans les mains du lieutenant général Hyacinthe François Joseph Despinoy (1764-1848), grand officier de la Révolution et de l’Empire qui s’est illustré au cours des sièges de Toulon, de Collioure et de Puycerda, ainsi qu’à la campagne d’Italie, avant de prendre le commandement de la forteresse d’Alexandrie. La vente de sa succession en 1849 oriente le destin de ce livre d’heures vers la Grande-Bretagne, où il est de nouveau soumis au marteau en 1892 et étoffé d’une description en anglais non identifiée. Copié sur vélin à Rouen, à la fin du XVe siècle, ce manuscrit de 82 folios est enluminé de vingt-quatre miniatures de calendrier et quinze autres en pleine page. Leur auteur serait un membre de l’atelier ou un suiveur du Maître de l’Échevinage de Rouen, artiste anonyme à la tête de l’un des ateliers d’enluminure les plus prolifiques de la fin du XVe siècle. Actif à Rouen entre 1450 et 1485, il tient son nom de cinq manuscrits qu’il enlumina pour la prestigieuse librairie des échevins de Rouen. Il sut tirer parti de la présence, dans la capitale normande, de riches commanditaires anglais à qui il propose un style influencé de l’enluminure parisienne, dans une veine conservatrice accordant la prédominance au dessin. Malgré la raideur de ses figures et ses compositions répétitives, son art fait des émules et inspire des imitateurs, au point que l’enluminure rouennaise acquiert, grâce à lui, une uniformité de style. Notons qu’ici, les Heures de la Vierge se distinguent du modèle le plus courant en associant sur une même page l’Annonciation avec, en partie supérieure, Adam et Ève tentée par le serpent dans le jardin d’Éden.

Agenda
Star de ce catalogue de livres et manuscrits, un livre d'heures à l'usage de Rouen a la particularité d'avoir été offert par un inconnu au roi de France Charles X, dont les armes ornent la reliure en maroquin bleu du XIXe siècle. Complet de ses 82 folios, il renferme trente-neuf enluminures, dont quinze en pleine page. Leur style les inscrit dans l'école du Maître de l'Échevinage de Rouen, chef de file de l'enluminure normande à la fin du XVe siècle (40 000/60 000 €). Ce même catalogue dévoile également une édition new-yorkaise de 1922-1925 des trente-sept volumes de l'œuvre complète de Mark Twain, signés par l'auteur (15 000/25 000 $) et une première édition d'Un chant de Noël de Charles Dickens, imprimée à Londres, chez Chapman & Hall, en 1843 (8 000/12 000 $).
jeudi 12 novembre 2020 - 05:00
Philadelphie - 2400, Market Street - 19103
Freeman's
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne