facebook
Gazette Drouot logo print
Panorama (avant-vente)

La poétesse du métal

Le 17 novembre 2021, par Claire Papon
La poétesse du métal

Pas moins de trois miroirs de Line Vautrin (1913-1997) prennent le chemin des enchères mardi 23, salle 9 à Drouot chez Gros & Delettrez (M. Lescop de Moÿ). Les plus attendus sont un modèle Comète (vers 1955-1960), incrusté de plaquettes en verre, or et mordorées (15 000/25 000 €), et celui reproduit (diam. 64,5 cm), en Talosel incrusté de morceaux de verre de couleurs, estimé 20 000/30 000 €. Faisant d’abord du bronze son matériau de prédilection, dans lequel elle réalise boutons et bijoux, Vautrin va laisser sa marque dans les années 1960 avec le Talosel, matériau créé à partir d’acétate de cellulose lui permettant de créer des objets décoratifs qui séduiront Françoise Sagan, Ingrid Bergman ou Yves Saint Laurent.

Agenda
La course à l’estimation la plus élevée est remportée par Florence Jacquesson (née en 1962) avec une suite de trois sculptures animalières en bronze à patine brune représentant un chimpanzé, un orang-outan et un gorille. Pour ces trois réalisations signées et numérotées, entre 25 000 et 35 000 € seront attendus. Line Vautrin (1913-1997) attirera également l’attention avec un miroir sorcière circulaire en Talosel – matériau de son invention, incrusté ici de morceaux de verre (20 000/30 000 €) ; tout comme Jean Royère (1902-1981), avec un fauteuil modèle « Orange » créé en 1939 (15 000/25 000 €). Mentionnons également deux flacons, un bol épais et un vase réalisés par Maurice Marinot (1882-1960). Pour chacun de ces objets en verre rouge, il faudra compter entre 6 000 et 8 000 €.
mardi 23 novembre 2021 - 14:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009
Gros & Delettrez
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot