facebook
Gazette Drouot logo print

Une marine de Lacroix de Marseille

Le 24 novembre 2021, par Sophie Reyssat

Ses jeux de lumière mettent en relief un paysage serein, auquel les personnages donnent un accent pittoresque.

Une marine de Lacroix de Marseille
Charles François Lacroix de Marseille (vers 1700-1748), Marine par temps calme, toile, 57,5 75,2 cm.
Estimation : 30 000/50 000 


Bien que Claude Lorrain ait montré la voie avec ses représentations de baies idéales, les marines étaient encore un genre mineur en France avant que Claude Joseph Vernet leur donne ses lettres de noblesse et suscite des vocations. Charles François Lacroix de Marseille, qui l’a rencontré vers 1751, fait partie de ses suiveurs, comme le montre cette Marine par temps calme. À l’image de ses maîtres, il s’est rendu en Italie à la recherche de la lumière et de la mer. À Rome, en 1754, il a sans doute été l’élève de Manglard, et il a pu s’émerveiller devant les vestiges antiques, qui l’inspirent ici pour cet arc de triomphe servant d’entrée à la ville, que l’on distingue dans le lointain. On le retrouve également à Naples en 1757, où il a observé la vie quotidienne qu’il retrace dans ses personnages du premier plan. Comme les pêcheurs, la caravelle est un leitmotiv. Ses voiles ramassées vont de pair avec la mer d’huile, qui a permis de faire une bonne pêche. Comme Vernet, Lacroix choisit l’aube ou le crépuscule pour leurs effets atmosphériques de rose et de gris, structurant et révélant les éléments du paysage avec des effets de contre-jour, et créant des diagonales convergeant vers l’horizon. Contemporain du peintre, François Boucher a quant à lui placé le pittoresque dans un intérieur avec Le Bain de pied, un dessin à la pierre noire rehaussé de craie blanche sur un papier anciennement bleu (30,8 21,5 cm, 6 000/8 000 €).

Agenda
François Boucher (1703-1770) mène ici la danse avec Le Bain de pied, pierre noire et rehauts de craie blanche sur papier anciennement bleu. Pour cette feuille signée, entre 6 000 et 8 000 € seront attendus. Une sanguine rapprochée de l’entourage de Fragonard, mettant en scène une femme et des enfants au lavoir dans un paysage d’Italie, tentera quant à elle d’emporter entre 4 000 et 6 000 €. Au registre de la peinture, mentionnons notamment une paire de toiles du peintre allemand Christian Georg Schütz II, Voyageurs au bord du Rhin et Promeneurs dans un paysage vallonné (5 000/6 000 €), et une Marine par temps calme (3 000/5 000 €) de Charles-François Lacroix de Marseille (vers 1700-1748).
dimanche 28 novembre 2021 - 14:00 - Live
Galerie des Chevau-Légers, 6 bis, avenue de Sceaux - 78000 Versailles
Chevau-Legers Enchères
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot