Panorama (avant-vente)

Précieux plateau de Farah Pahlavi

Le 01 avril 2021, par Caroline Legrand

2,25 kg d’or… L'objet vaut son pesant ! 50 000/60 000 € seront ainsi à débourser pour emporter ce plateau à deux anses, en or guilloché et ciselé, le jeudi 8 avril à Dijon (Sadde OVV). Issue d’un travail du XXe siècle, a priori des années 1960-1970, cette pièce est l’œuvre d’un artisan marocain, figurant toutefois en son centre le Faravahar ; ce symbole zoroastrien, au soleil ailé égyptien, évoque la Perse antique. Ce plateau provient par ailleurs de l’ancienne collection Farah Pahlavi, née en 1938, qui fut la dernière épouse du chah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi, renversé en 1979.

Agenda
L'affiche est alléchante, qui propose aussi bien des objets de grand luxe que des pièces de créateurs. Il faudra ainsi débourser pas moins de 50 000/60 000 € pour un étonnant plateau à deux anses en or guilloché et ciselé, à décor central du Faravahar (symbole de la Perse antique), pesant plus de deux kilos et issu d'un travail marocain vers 1960-1970. Du côté des bijoux, nous attirerons votre attention tant sur un solitaire de 6,5 ct environ, de taille brillant moderne (20 000/25 000 €), que sur une bague Danse des hippocampes réalisée par la très imaginative joaillière parisienne Lydia Courteille, en or noirci serti d'une opale noire entourée de diamants brillant et de saphirs multicolores (6 000/7 000 €). On notera enfin pour les montres la présence d'une Rolex « Submariner Red » de 1972, estimée 28 000/30 000 €, et une Piaget « Altiplano » pour dame en or à couronne de trente-six diamants, datée vers 1980, à 5 500/6 000 €. 
jeudi 08 avril 2021 - 02:30
Dijon - 13, rue Paul-Cabet - 21000
Sadde Hôtel des ventes de Dijon
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne