Panorama (avant-vente)

À la table de Després

Ces couverts de Jean Després ont été acquis par un couple proche de l'orfèvre et joaillier.

Orfèvre et bijoutier, Jean Després (1889-1980) sera remarqué le lundi 18 sous le marteau de Ader (M. Eyraud, expert), pour une bague et deux paires de boutons de manchette modernistes ainsi que pour quelques pièces de forme en argent. Toute la saveur du modernisme se déploie dans ces couverts signés et poinçonnés (l. 17,6 cm, poids 319,10 g), acquis par un couple proche de l’artiste et conservés par ses héritiers, qui seront proposés entre 2 000 et 3 000 €. Pour contrebalancer la rigueur de leurs formes – ovale parfait de la cuillère, larges rectangles des manches renforcés par un cylindre transversal – l’argent s’anime sous l’effet du martelage et s’adoucit grâce à l’ajout d’ivoire.

Agenda
Comme à l'habitude, cette dispersion comprend son lot de verreries de Daum, de René Lalique, mais aussi un ensemble de vingt plaques sèches au gélatino-bromure d'argent formant prises de vue (couples, femme au sphinx, gargouilles…) provenant des archives de l'artiste (3 000/5 000 €), des céramiques de Sèvres, de Charles Catteau pour la manufacture de La Louvière, et des pièces de Jean Després. Au chapitre du mobilier, un ensemble de salle à manger en placage de noyer d'Eugène Printz pourrait trouver preneur à hauteur de 6 000/8 000 € et une suite de quatre chaises en chêne (modèle dit « Rustique » ou « Maison rurale » exécuté en 1937 pour l'Exposition internationale) de Jean Royère (Gouffé éditeur), entre 10 000 et 15 000 €. En fin d'après-midi, on a noté des verreries contemporaines de René Deniel, Raymond Martinez, Chantal Royant, Étienne Leperlier, Marisa et Alain Bégou…
lundi 18 mai 2020 - 14:00 - Live
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart - 75002
Ader
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne