Gazette Drouot logo print

Zix, chroniqueur des conquêtes napoléoniennes

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 25 septembre 2019 - 14:30 (CEST) - 14, rue du Rempart-Saint-Étienne - 31000 Toulouse

Le carnet de croquis et les vingt-huit dessins réalisés par cet artiste français constituent un témoignage irremplaçable sur l’avancée des armées de Napoléon Ier en Europe.

Benjamin Zix (1772-1811), album (23,5 x 37 cm) contenant 28 dessins exécutés pendant... Zix, chroniqueur des conquêtes napoléoniennes
Benjamin Zix (1772-1811), album (23,5 37 cm) contenant 28 dessins exécutés pendant la campagne de Prusse et de Pologne en 1806-1807, crayon noir, plume et encre de Chine, dont Les Soins donnés dans le grand réfectoire du château de Malbork (à gauche) et l’Arrivée de l’Empereur à Dantzig (à droite).
Adjugé : 208 400 

Cet impressionnant ensemble, qui a été redécouvert dans une famille du Sud-Ouest par Jérome de Colonges, immortalise les campagnes impériales effectuées en Allemagne et en Pologne entre août 1806 et juin 1807 (voir l'article Campagnes napoléoniennes de la Gazette n° 31, page 87). Tous devaient être finalement préemptés par le musée du Louvre pour la somme de 208 400 €. Benjamin Zix, originaire de Strasbourg, est chargé par Dominique-Vivant Denon de suivre la grande armée et de garder trace des scènes les plus représentatives des conquêtes. Leur rencontre a été orchestrée par l’impératrice Joséphine, et Zix parcourra non seulement le nord de l’Europe, mais aussi l’Autriche, l’Espagne et l’Italie. Côté stylistique, le dessinateur se distingue de ses confrères par le réalisme minutieux de ses compositions et l’analyse détaillée de la vie quotidienne des soldats. Comme dans la composition – très architecturée – décrivant l’intérieur du Grand réfectoire du château de Malbork, où l’on donne des soins à la troupe après la sanglante bataille d’Eylau des 7 et 8 février 1807. Grâce à Zix, on a aussi la chance de posséder des instantanés d’événements plus officiels, comme le déménagement des sculptures du musée de Kassel, l’entrée de l’Empereur à Dantzig ; ou encore, point culminant de cette expédition hasardeuse, l’entrevue entre celui-ci et le tsar Alexandre Ier, sur le Niémen – il s’ensuivra le traité de paix franco-russe signé à Tilsit le 7 juillet 1807. Tous ces croquis inspireront d’autres dessinateurs, restés en France ; ils devaient d’ailleurs être imprimés et réunis dans un seul recueil relatant l’épopée napoléonienne, un projet qui ne verra jamais le jour.

mercredi 25 septembre 2019 - 14:30 (CEST) - Live
14, rue du Rempart-Saint-Étienne - 31000 Toulouse
Ivoire - Primardeco
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne