facebook
Gazette Drouot logo print

Une statuette de l'État de Guerrero, 300-100 av. J.-C.

Le 04 février 2021, par Anne Doridou-Heim

Deux figures remontées du Mexique préclassique se tenaient fières et hiératiques, acceptant les hommages dus à leur rang.

Une statuette de l'État de Guerrero, 300-100 av. J.-C.
Culture chontal, État de Guerrero, Mexique préclassique récent, 300-100 av. J.-C. Figure debout, diorite vert clair, h. 34 cm, l. 10 cm.
Adjugé : 66 300 

Cela fait près de deux mille ans qu’elles nous regardent ainsi et l’intensité de leur présence ne s’est en rien amoindrie. Provenant d’une collection privée française, deux figures debout, sculptées dans une pierre verte (schiste pour l’une, diorite pour l’autre), nées dans le Guerrero au temps du Mexique préclassique récent (300-100 av. J.-C.), offrent plusieurs points communs. Toutes deux donnent une impression de monumentalité, bien qu’elles ne mesurent que respectivement 32 et 34 cm. Cependant, alors que l’une (reproduite en couverture de la Gazette n° 2, voir l'article Une idole précolombienne et préclassique page 6) relève de la culture pré-Teotihuacán, l’autre (illustrée ci-contre) appartient à la culture chontal. Elle semble plus sereine aussi, presque compatissante, avec ses bras repliés sur le torse, tout au contraire de l’impression de colère que dégage la première avec ses bras tendus. Elles recevaient respectivement 88 400 € et 66 300 €. La collection comportait 60 pierres sculptées, statues et masques et invitait à une promenade statique dans l’époque précolombienne. 57 200 € venaient se figer sur une troisième figure debout (h. 39 cm), de la même période et de la culture pré-Teotihuacán mais celle-ci à tête amovible, et 33 800 € sur le masque anthropomorphe (h. 16,5 cm) reproduit page 38 de la Gazette n° 3 (voir l'article Masque Chontal). La vente, qui se concluait sur le produit total de 716 346 €, prenait ensuite la direction de la Colombie à l’époque de la culture Calima de la période Yotoco (100 av. J.-C. - 800). De nombreuses tombes y ont été découvertes, près de la rivière du même nom et dans les basses terres fertiles qui bordent la vallée du rio Cauca. Mises à jour, elles ont révélé des perles de cristal, des bijoux en or mais aussi des objets en terre cuite, des vases et des masques. C’est l’un de ceux-ci qui était adjugé 40 300 €. En céramique brune (h. 24,5 cm, l. 27 cm), il est décoré d’une frise entourant le visage : les spécialistes ont déterminé qu’il s’agissait de singes stylisés.

vendredi 29 janvier 2021 - 16:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009
Binoche et Giquello
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne