Gazette Drouot logo print

Statères et tétradrachmes, de la Gaule à la Grèce

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 27 juin 2022 - 14:00 (CEST) - 28, rue Pierre-Mendès-France - 27400 Louviers

Toute la dextérité des monnayeurs de l’Antiquité était illustrée par des pièces parmi les plus rares, frappées dans les cités de la lointaine Grèce, mais aussi par nos tribus gauloises.

Gaule, Normandie (IIIe siècle av. J.-C.). Quart de statère d’or (2,02 g) à l’oiseau... Statères et tétradrachmes, de la Gaule à la Grèce
Gaule, Normandie (IIIe siècle av. J.-C.). Quart de statère d’or (2,02 g) à l’oiseau conducteur et au chaudron, avers : tête apollinienne à la chevelure aux boucles entrelacées, revers : chaudron sous un cheval à droite surmonté.
Adjugé : 54 610 

Au cours de cette vente dévolue à la joaillerie et à la numismatique, qui a au total recueilli 939 800 €, trois pièces remarquables se détachaient du peloton. Pour commencer brillait l’éclat de l’or celtique, qui adoptait cette fois les contours d’une petite monnaie (2,02 g), un quart de statère d’or frappé par une tribu gauloise de l’actuelle Normandie au IIIe siècle avant notre ère. Achetée par un collectionneur suisse 54 610 €, elle est du type «à l’oiseau conducteur et au chaudron», présentant à l’avers la tête apollinienne à la chevelure aux boucles entrelacées et au revers un chaudron sous un cheval à droite surmonté d’un rapace, avec astre dans le champ et légende dégénérée à l’exergue. Cette pièce inédite, mais proche de la «DT 2060» connue à quatre exemplaires, a été trouvée lors de travaux à Épaignes (Eure). Elle associe à une très grande rareté une qualité de gravure étonnante, et une conservation quasi parfaite. Direction l’île d’Eubée, en Grèce, avec un statère en argent de Carystos, des années 369-338 av. J.-C. (7,65 g) ; sur son avers, une vache allaite son veau, un coq se tenant debout à droite au revers. Passé par la collection Platt en 1939, il changeait de mains contre 53 340 €. Enfin, pour 50 800 €, on a empoché un tétradrachme (17,42 g) de Mendé, en Macédoine (entre 460-423 av. J.-C.), du séduisant modèle «au Dionysos» sur le dos d’un âne, alors qu’au dos se dessine un carré renfermant un cep de vigne à quatre grappes.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne