Gazette Drouot logo print

Nomination à la tête des grands musées : la revanche des conservateurs

Publié le , par Vincent Noce
L’arrivée de Christophe Leribault à Versailles consacre le grand retour des conservateurs à la tête des musées nationaux. Ils occupent désormais tous les postes clés, du Louvre à Orsay, dont la présidence échoit obligatoirement à une personnalité scientifique, en passant par le quai Branly et, désormais, Versailles, où...
  Nomination à la tête des grands musées : la revanche des conservateurs
 
L’arrivée de Christophe Leribault à Versailles consacre le grand retour des conservateurs à la tête des musées nationaux. Ils occupent désormais tous les postes clés, du Louvre à Orsay, dont la présidence échoit obligatoirement à une personnalité scientifique, en passant par le quai Branly et, désormais, Versailles, où un historien de l’art pur jus prend la place d’une ancienne conseillère de cabinet. Au Centre Pompidou, Laurent Le Bon a mis un terme à une suite ininterrompue depuis trente ans de hauts fonctionnaires. Tous les établissements recevant plus d’un million de visiteurs…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous