Max Klinger, Tente et autres cycles à Munich

Le 03 mars 2020, par Baptiste Roelly
Max Klinger, Adam, 1880, «opus III : Ève et l’avenir», feuille 5, eau-forte et aquatinte, 63 44,1 cm.
© Staatliche Graphische Sammlung München

Le centenaire de la mort de Max Klinger est célébré à Munich par une exposition qui aborde tant les œuvres et la méthode de travail que la réception de cet acteur clé du renouveau de l’estampe originale en Allemagne. En guise de préambule, un long couloir situe l’artiste dans le paysage artistique de son époque et esquisse la constellation d’éditeurs ou de collectionneurs qui l’entourait. La postérité de Klinger y est également montrée via des focus, portés notamment sur sa popularité auprès des amateurs, sur sa présence dans la collection particulière d’Adolf Hitler, ou sur les artistes qui se réclamèrent de lui. Ces indicateurs mêlant provenances, résultats aux enchères et circulation des œuvres, a priori réservés aux spécialistes, sont ici présentés d’une manière limpide qui permet à tous d’en saisir l’intérêt. S’ensuit le noyau dur de l’exposition, six cycles d’estampes présentés dans leur intégralité : Ève et l’avenir, Intermezzi, Un gant, Une vie, Drames et Tente. Alternant les veines symboliste et réaliste conjointement explorées par l’artiste, cette sélection judicieuse couvre tout le spectre de son activité. Ni les rixes de centaures, ni le ptérodactyle dérobant un gant, ni même la mère préférant noyer son enfant plutôt que de l’exposer aux coups de son père ne manquent à l’appel. Cet univers singulier, où l’onirisme et la misère humaine se côtoient, est mis en perspective avec les travaux préparatoires par lesquels Klinger élabore ses œuvres. Depuis les études ou esquisses dessinées jusqu’aux états successifs de ses estampes, c’est tout le laboratoire de l’artiste qui s’offre au visiteur. Il résulte de toutes ces approches une exposition de haute volée, aussi réflexive que contemplative, pointue mais toujours accessible.

Pinakothek der Moderne,
40, Barer Strasse, Munich, tél. 
: + 49 (0)89 23805-360.
Jusqu’au 10 mai 2020.
www.pinakothek-der-moderne.de