Gazette Drouot logo print

Les charmes de l’enfance

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 24 juin 2020 - 15:00 (CEST) - Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009

Un record mondial et un départ vers Stockholm pour le Lyonnais Claude Bonnefond.

Claude Bonnefond (1796-1860), La Chambre des petits Savoyards, 1817, huile sur toile,... Les charmes de l’enfance
Claude Bonnefond (1796-1860), La Chambre des petits Savoyards, 1817, huile sur toile, 89 66 cm.
Adjugé : 22 103 

Depuis sa réouverture après d’importants et salués travaux de rénovation, le Nationalmuseum de Stockholm est présent sur le marché européen et ne manque pas une occasion d’enrichir ses collections, notamment de peintures françaises du XIXe siècle. Cette fois, son intérêt s’est porté sur deux tableaux de Claude Bonnefond (1796-1860) respectivement peints en 1817 et 1819, La Chambre des petits Savoyards – aussi nommée Les Petits Montreurs de marmottes (reproduite ci-contre) – et Un vieillard aveugle conduit par sa petite-fille (101 79 cm). Ces deux toiles, présentées au Salon de leur année de création, y avaient été acquises par le duc de Berry avant d’être mises aux enchères lors de la vente des biens de la duchesse, à Paris en avril 1865. Charme, traçabilité et provenance, voilà les trois atouts les rendant très désirables et les ayant conduites à 22 103 € – record du monde selon Artnet – et 11 703 €. Bonnefond, peintre de l’école lyonnaise, très actif dans sa cité puisqu’il y assuma durant près de trente ans le poste de directeur de l’école des beaux-arts, fit sa première apparition sur un salon parisien justement avec cette charmante représentation de montreurs de marmottes, un thème prisé de cette époque qui s’ouvrait au romantisme.

mercredi 24 juin 2020 - 15:00 (CEST) - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009
Millon
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne