Gazette Drouot logo print

Intérieur de Marcel Rieder et paysage de Gustave Courbet

Publié le , par Sophie Reyssat
Vente le 20 mars 2022 - 10:00 (CET) - 9-11, rue Royale - 77300 Fontainebleau

Le peintre alsacien obtient un record, tandis que le maître d’Ornans est remarqué pour les cerfs de sa région.

Marcel Rieder (1862-1942), La Lecture, huile sur toile, 81 x 65 cm. Adjugé : 17 ... Intérieur de Marcel Rieder et paysage de Gustave Courbet
Marcel Rieder (1862-1942), La Lecture, huile sur toile, 81 65 cm.
Adjugé : 17 250 

Cette dispersion consacrée aux tableaux du XIXe siècle mettait en vedette les Deux chevreuils au repos dans un paysage de neige peints par Gustave Courbet (46,5 55,5 cm). Cette toile de 1866, entrée dans la collection du critique d’art Théodore Duret, ami et défenseur de l’artiste, était décrochée à 156 250 €. Elle reste en France. Cette vente permettait aussi à Marcel Rieder d’obtenir un record mondial (source : Artnet) à 17 250 €, pour cette toile de 1934 illustrant La Lecture. Arrivé à Paris après l’annexion de sa terre natale par l’Allemagne, l’Alsacien a débuté sa carrière en peignant des sujets académiques, allégoriques ou d’inspiration mythologique. Sa rencontre avec le peintre danois Viggo Johansen a fait évoluer son style vers des scènes anecdotiques, peintes dans le raffinement des intérieurs bourgeois, et des compositions intimistes dont la lumière tamisée estompe subtilement les contours et lui permet de déployer une palette nuancée jouant avec les dégradés. La section consacrée à la peinture animalière (voir l'article Les animaux de Rosa Bonheur à Gustave Courbet de la Gazette n° 11, pages 118-119) recelait d’autres jolis succès, grâce à de nombreux acheteurs français et américains. Ils se partageaient équitablement les deux chevaux de Rosa Bonheur, dont cette année marque le bicentenaire de la naissance : son Cheval à la robe bai brun reste sur son territoire moyennant 16 250 € (46 38 cm), tandis que son Cheval à la robe bai dans un paysage traversera l’Atlantique pour 15 850 € (66 82 cm). Le Taureau se frottant contre un arbre dans un paysage italien, dû à Jacques Raymond Bracassat (73,5 92,5 cm) reste pour sa part en France. Pour compléter ce tour d’horizon, le Lion sur une falaise, peint par un talentueux anonyme vers 1850, obtenait 4 818 € (21,8 25,4 cm), contre 2 625 € pour les Moutons à la bergerie signés G. Jacquet (50 65 cm).

dimanche 20 mars 2022 - 10:00 (CET) - Live
9-11, rue Royale - 77300 Fontainebleau
Osenat
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne