Gazette Drouot logo print

Documentaire : quand JR s’invite en prison en Californie

Publié le , par Camille Larbey

Dans ce nouveau documentaire, JR raconte ses ateliers d’art menés dans une prison de haute sécurité californienne. Émouvant, à condition de supporter l’omniprésence du street artiste français parmi les plus renommés.

En 2019, l’artiste français JR a créé une œuvre avec la collaboration des prisonniers... Documentaire : quand JR s’invite en prison en Californie
En 2019, l’artiste français JR a créé une œuvre avec la collaboration des prisonniers et des surveillants au sein de la prison de Tehachapi, en Californie. Tehachapi by JR © Marc Azoulay
Il agace par son art consommé de l’autopromotion, autant qu’il fascine par sa capacité à placer ses collages géants dans des endroits toujours plus improbables  : une favela, le mur de Gaza, un porte-conteneur géant, les pyramides de Gizeh, le parvis du  Louvre et, prochainement, un wagon de l’ Orient-Express . Rien ne semble bloquer l’artiste aux lunettes de soleil et chapeau. Pas même les barbelés de la prison américaine de Tehachapi. Initialement réservée aux femmes, souvent citée dans des films noirs comme Le Faucon maltais (John Huston, 1941) ou Assurance sur la mort (Billy Wilder, 1944), Tehachapi est aujourd’hui une prison pour hommes, au milieu du désert californien. En octobre…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous