Gazette Drouot logo print

Delacroix et la nature en son musée

Publié le , par Sophie Humann

Décidée en pleine pandémie, cette exposition réunit un nombre modeste d’œuvres, réparties dans les quatre pièces du musée Delacroix : l’atelier du peintre, sa chambre, le salon et la salle à manger. Le choix de Claire Béssède, sa directrice et commissaire de l’événement, s’est porté essentiellement sur ses propres collections...

Eugène Delacroix (1798-1863), Étude de deux tigres ou Jeune tigre jouant avec sa... Delacroix et la nature en son musée
Eugène Delacroix (1798-1863), Étude de deux tigres ou Jeune tigre jouant avec sa mère, 1831.
© RMN - Grand Palais / musée du Louvre / Franck Raux

Décidée en pleine pandémie, cette exposition réunit un nombre modeste d’œuvres, réparties dans les quatre pièces du musée Delacroix : l’atelier du peintre, sa chambre, le salon et la salle à manger. Le choix de Claire Béssède, sa directrice et commissaire de l’événement, s’est porté essentiellement sur ses propres collections et sur des prêts de voisins, dont le Louvre et Orsay : une empreinte carbone réduite, un choix resserré donc mais varié, qui permet de mieux comprendre le processus de création de l’artiste. Si la nature lui procurait des émotions fortes, les paysages sont rares dans l’œuvre du peintre d’histoire, et presque tous sont demeurés dans ses cartons. En voici quelques-uns, vibrants, traversés de lumière : la Vue de Champrosay, L’Étang (le Louroux en Touraine), La Mer vue des hauteurs de Dieppe… Des études au crayon prises sur le vif, de fleurs, de branches, d’animaux, montrent comment l’artiste s’imprégnait du réel puis laissait son imagination l’emporter dans ses représentations de combats de fauves, d’hommes et de chevaux. Quelques sculptures de Barye, qu’il retrouvait souvent à la ménagerie du Muséum, sont réunies à côté du célèbre billet écrit par le peintre et prêté par la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art : «Le lion est mort. Au galop. Le temps qu’il fait doit nous activer. Je vous y attends. Mille amitiés. Ce samedi, E. Delacroix». Dans l’atelier, une lionne naturalisée confiée – ainsi qu’une corneille – par la maison Deyrolle, mécène de l’exposition, semble regarder le Jeune tigre jouant avec sa mère, venu du Louvre. Et dans le jardin, pour prolonger cette visite intime et pleine de vie, la voix du jardinier qui présida à la plantation des zinnias, des roses trémières, des chèvrefeuilles, des seringats chers au maître, nous raconte dans un podcast la création de ce petit éden caché.

Musée national Eugène-Delacroix,
6, rue de 
Fürstenberg, Paris VIe, tél. : 01 44 41 86 50,
Jusqu’au 27 juin 2022.
www.musee.delacroix.fr
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne