Gazette Drouot logo print

Concerto pour cordes françaises et espagnoles

Publié le , par Philippe Dufour

Des instruments de musique se rangeant dans cette catégorie étaient à portée, notamment l’une des toutes premières guitares « modernes », inventée par Torres.

Antonio de Torres (1817-1892), Guitare «SE35», 1882, érable ondé et maillé, filets... Concerto pour cordes françaises et espagnoles
Antonio de Torres (1817-1892), Guitare «SE35», 1882, érable ondé et maillé, filets d’ébène, palissandre, deux étiquettes : l’une de Torres, l’autre du restaurateur Manuel Ramirez en 1904. Dim. de la table 48 36 cm (27 cm pour la plus petite largeur), épaisseur 9 cm, l. totale avec le manche 97 cm, poids 1 182 g.
Adjugé : 176 080 

Célébrée en couverture de la Gazette n° 34 (voir l'article Antonio de Torres, père de la guitare classique moderne), la guitare baptisée «SE35» d’Antonio de Torres est en quelque sorte un monument de la lutherie… Elle voit le jour à Séville en 1882, dans l’atelier du célèbre fabricant espagnol, inventeur en 1856 de la nouvelle guitare classique avec un premier exemplaire, la «Leona». Notre modèle (l. 97 cm) confirme ses avantages, obtenus surtout grâce à l’amincissement extrême de la table d’harmonie et, sous celle-ci, au barrage en éventail. Aussi le bel instrument égrenait-il 176 080 €, confirmant son estimation la plus haute. On pouvait se consoler avec une autre guitare classique plus récente, au millésime de 1963 cette fois, et signée « Daniel Friederich, rue Ramponneau, Paris», un modèle «Récital» vendu 19 840 €. Toujours du côté des cordes pincées, s’est distinguée une caisse de clavecin avec sa table d’harmonie peinte de fleurs naïves, fabriquée en France – peut-être à Dijon – vers 1750. Elle changeait de murs contre 28 520 €. Dans cette catégorie, il y avait aussi une somptueuse harpe Érard de style néo-grec (voir l'article Holtzman et Érard sur une douce mélodie de la Gazette n° 38, page 122) ; élaborée en bois noirci et dotée d’un riche décor sculpté et peint, elle porte également la date de 1873 et le n° 1867 (ancien n° 1757). Accusant une bonne hauteur de 183 cm, l’instrument de salon a été déménagé pour 22 320 €.

instruments de musique : vents et cordes pincées
samedi 06 novembre 2021 - 14:00 (CET)
16, avenue de Lyon - 03200 Vichy
Vichy Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne