Clémence Tasiaux

Le 05 février 2019, par Agathe Albi-Gervy

Originaire de Bruxelles, l'ancienne directrice adjointe de Sotheby's Londres vient de prendre la tête du département d’arts d’après-Guerre et contemporain de Bonhams Londres.

Clémence Tasiaux 
Photo Bonhams

Une nomination qui révèle l’orientation de la politique d’Epiris, le fonds d’investissement devenu propriétaire de la maison de ventes en septembre 2018 : il ambitionne de rivaliser avec les deux enseignes leaders sur le secteur de l’art contemporain à l’échelle mondiale, Christie’s et Sotheby’s.

Diplômée en droit de l’Université catholique de Louvain, la bruxelloise Clémence Tasiaux complète sa formation en art moderne et contemporain chez Christie’s Education en 2011 et 2012, avant d’intégrer Sotheby’s Londres dans le département concerné, où elle atteindra, en février 2017, l’échelon de directrice adjointe. En mai de la même année, elle part offrir ses compétences en art et en stratégie au cabinet de conseil et de courtage londonien Alcacer, d’où elle a été débauchée par Bonhams le mois dernier. La spécialiste y a fait son entrée en même temps que Chris Tolson, le nouveau directeur des technologies – ou CTO –, qui a pour mission de refondre le site Internet de Bonhams et de développer ses ventes en ligne, autre grand projet d’Epiris dès les premières semaines suivant son achat.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne