Des décisions historiques pour le groupe Drouot

Le 05 novembre 2020, par Agathe Albi-Gervy

Si l'Hôtel Drouot est fermé pour la deuxième fois de l'année en raison de la crise sanitaire, cela ne doit pas masquer les décisions prises par l'assemblée générale du 30 septembre ayant adopté un ambitieux projet de réformes qui sera mené par Alexandre Giquello, réélu président de Drouot Patrimoine.

 

Après 170 ans d’activité, l’Hôtel Drouot connaît encore des situations inédites. Pour la deuxième fois de l’année, l’établissement doit fermer ses portes au public, et ce jusqu’à nouvel ordre, afin de se conformer aux directives gouvernementales annoncées le 28 octobre.Des maisons de ventes ayant décidé de maintenir leurs vacations en live à huis clos ou en «online only», le public est invité à visiter les sites Internet des opérateurs et à consulter le calendrier des ventes, régulièrement mis à jour, sur www.gazette-drouot.com et drouotonline.com. Inédit également, le programme adopté quelques semaines avant cette fermeture par les actionnaires du groupe Drouot. Le 30 septembre, réunis en assemblée générale, ils ont voté, à une très forte majorité, deux décisions importantes : d’une part, la réélection de Me Alexandre Giquello à la présidence de Drouot Patrimoine pour un deuxième mandat de trois ans ; d’autre part, l’adoption d’un programme ambitieux de réformes, né d’un travail d’introspection consécutif à la crise sanitaire. L’Hôtel Drouot apparaît comme une plateforme multiservice dédiée aux ventes aux enchères publiques, à l’instar de son entité numérique Drouot Digital. Premier changement notable : l’ouverture de l’Hôtel, après autorisation du conseil d’administration, à toute maison de ventes qui le souhaite, et non plus aux seuls actionnaires. Les opérateurs bénéficieront d’une plateforme multiservice repensée dans sa globalité, de la location de salle aux ventes en ligne accessibles sur Drouot Digital, ou encore de la communication d’Auctionspress, société éditrice de La Gazette Drouot et du Moniteur des ventes. Afin de simplifier l’accès aux différentes informations du groupe, tous les sites Web – sauf celui de la Gazette – seront regroupés sur le portail unique de Drouot.com. Quant aux acquéreurs, ils pourront faire appel au futur service clients, qui comptera notamment un service de conciergerie. Autre perspective, la création d’une filiale : Drouot Immobilier, pour laquelle le groupe pourra s’appuyer sur l’expertise de professionnels du secteur et sur la puissance de sa marque. L’ambition est la suivante : «faire de Drouot la plateforme multiservice la plus performante qui soit pour les ventes aux enchères publiques», résume Alexandre Giquello.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne