Gazette Drouot logo print

La nature morte avec Venard, l’art forain avec Limonaire

Publié le , par Philippe Dufour

La toile affiche tous les codes chers au peintre postcubiste, formes à la limite de l’abstraction et couleurs sourdes, contrastant fortement avec les deux lots suivants, garants d’une poésie plus populaire.

La nature morte avec Venard,  l’art forain avec Limonaire
Claude Venard (1913-1999), Nature morte au poisson, huile sur toile signée en bas à gauche, 114 146 cm.
Adjugé : 30 380 

La Nature morte au poisson, rigoureusement construite par de puissants plans géométriques, ne laisse aucun doute sur l’identité de son auteur. Claude Venard s’est formé en autodidacte, avant d’exposer, brièvement, avec le mouvement Forces nouvelles en 1936. Plus tard, il accentuera encore le caractère abstrait de ses compositions, aux forts à-plats de matière parfois travaillée au couteau. Sa toile déclinant une palette franche de bleus a remporté 30 380 €. Changement d’ambiance, avec une véritable fontaine Wallace en fonte, qui a été déménagée pour 17 360 € ; c’est en 1870, à cause du manque d’eau dans la capitale bombardée, que le milliardaire et philanthrope britannique, sir Richard Wallace, a eu l’idée d’offrir des points d’eau à tous les Parisiens... Celle-ci (h. 295 cm), portant la signature du sculpteur Charles-Auguste Lebourg et sa date de réalisation, «1872», provient, naturellement de la Fonderie du Val d’Osne… Encore des plaisirs simples, avec un âne de manège des Frères Limonaire en bois sculpté et polychromé (130 160 30 cm), qui faisait encore rêver à hauteur de 8 432 €. En revanche, la peinture de l’école flamande attribuée à l’atelier de Bernard Van Orley représentant une Vierge à l’Enfant dans un paysage n’a pas trouvé preneur (voir l'article Atelier de Bernard Van Orley page 122, Gazette n°33).

tableaux, mobilier et objets d'art, tableaux anciens et tableaux modernes, sculptures, art forain, art religieux
samedi 03 octobre 2020 - 14:00 (CEST) -
Pastaud
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot