Panorama (après-vente)

Tragédie réinterprétée

Le 08 février 2021, par Anne Doridou-Heim

Peinte par une école italienne du XVIIIe siècle, cette reprise du chef-d’œuvre du Parmesan (1503-1540), le Suicide de Lucrèce – accroché à la Galerie nationale de Capodimonte, à Naples –, a tout de même suscité un résultat de 20 480 €. Il faut dire que le copiste a su imprimer beaucoup d’émotion dans sa toile (72 56 cm) et qu’il a respecté au mieux les codes du maître maniériste de la Renaissance. Cette peinture se trouvait dans la vente de dessins et tableaux anciens organisée par Ader à Drouot, le mercredi 27 janvier (cabinet Turquin).

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne