Record pour César

Le 13 mai 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

L'Hôtel des Ventes de Monte-Carlo frappe un nouveau record pour un marbre du sculpteur français, le maître des compressions et des expansions.

César (1921-1998), Centaure, Hommage à Picasso, 1994, marbre travertin rouge, pièce unique, 230 212 102 cm.
Adjugé : 1,014 M€

La réhabilitation de César poursuit son cours. « L’image de César était brouillée. Le temps faisant son œuvre après sa disparition, on peut regarder avec une certaine décantation ce qu’il a amené à l’art majeur au XXe siècle », disait déjà l’architecte Jean Nouvel en 2008, à l’occasion de la rétrospective que consacrait la fondation Cartier au sculpteur. Et il faudra attendre encore dix ans, soit vingt ans après la mort de l’artiste marseillais, pour que le Centre Pompidou lui rende à son tour hommage. Le prix moyen d’une œuvre de César est alors de 15 250 €. Nous sommes bien loin de l’adjudication de 1,014 M€, frappée par l’Hôtel des Ventes de Monte-Carlo au Yacht Club de Monaco, le jeudi 29 avril (voir Gazette n° 16, page 117). Il s’agit d’un record mondial pour un Centaure, pour un marbre de César mais aussi le deuxième prix pour l’une de ses œuvres – le podium étant toujours détenu par un « Pouce » monumental, vendu 1 286 265 € par Cornette de Saint Cyr, en 2007 (source : Artnet). Le 22 juillet dernier, HVMC avait déjà adjugé un « Centaure » de César, en bronze cette fois, pour 355 000 €. Ces deux œuvres ont été acquises par le même amateur suisse. Le Centaure en marbre de 1,5 tonne sera installé dans sa résidence en Belgique. Si les « Centaures » et les « Pouces » de César atteignent désormais des prix records en salle des ventes, ses compressions et expansions, pièces pourtant emblématiques de son travail, restent plus abordables (310 000 £ pour une compression d’automobile chez Sotheby’s à Londres, en 2018), mais pourraient bien, souhaitons-le, connaître un jour la même envolée… 

jeudi 29 avril 2021 - 17:00 - Catalogue
Hôtel des ventes de Monte-Carlo
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne