Oblitération : des étoiles dans le ciel de Paris

Le 04 février 2021, par Philippe Dufour

Les philatélistes étaient comblés avec cette vente dédiée à leur passion, où s’affichait en particulier une impressionnante collection d’«étoiles» parisiennes…

Collection spécialisée d’étoiles de Paris avec l’étoile n° 35 de la Salpêtrière.
Adjugé : 32 500 

Cet ensemble unique et spécialisé a remporté 32 500 €, car il présente, pour une partie de ses courriers, l’étoile n° 35 de la Salpêtrière (moins de dix pièces connues). Rappelons donc en quoi consiste cette dénomination : il s’agit d’une oblitération apposée sur le timbre-poste utilisée à Paris de 1863 à 1876 – et caractéristique de l’époque de la guerre de 1870. Elle prend la forme d’une étoile de points, au centre de laquelle apparaît un numéro, de 1 à 40, correspondant à un bureau de poste de quartier, ici celui du grand hôpital de la capitale. La collection, pouvant être montrée lors de concours internationaux, s’avère être un travail très complet sur le sujet, regroupant des pièces de qualité, dont des affranchissements mixtes et composés, des levées exceptionnelles à destination de l’étranger (Suisse, Royaume-Uni, Valparaiso), des première et dernière dates connues, des tête-bêche. Pour la Belgique, il y avait aussi un ensemble comprenant des premières séries et les nuances, en timbres seuls et sur lettres, tels «Orval», «Mercier», «Roues ailées», «Braine-L’alleud»… sans oublier ceux de colonies belges (dont le Congo). Ce lot s’est envolé à 18 125 €. Enfin, une feuille entière de 150 timbres du n° 4 «Cérès» – de fait, un essai sur papier épais – a été adjugée 10 931 €.

vendredi 29 janvier 2021 - 02:00 - Catalogue
Lavoissière-Gueilhers HDV de La Rochelle
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne