L’Afrique noire de Riccardo Scarpa

Le 20 mars 2019, par Philippe Dufour
Riccardo Scarpa (1905-1999), Négrillon au vase, 1943, granit noir, 43 36 31 cm. Adjugé : 30 250 €

Disparu en 1999, le sculpteur d’origine vénitienne Riccardo Scarpa a laissé derrière lui de nombreuses pièces provenant de son atelier, dont près de deux cents œuvres étaient dispersées ce mercredi 13 mars. L’artiste, célèbre également pour son activité de médailleur, maîtrisait toutes les techniques pour traduire les volumes, le modelage de la terre, comme la fonte du bronze et ses patines, sans oublier la taille de la pierre, du calcaire au granit. Si Scarpa a surtout vécu en France, où il s’installe en 1928, c’est l’Afrique noire et ses habitants qui l’ont beaucoup inspiré, et poussé à créer son univers très personnel, aux courbes douces et stylisées. En témoignait, pour 30 250 €, le Négrillon au vase ciselé dans le granit noir, une pièce unique exécutée en 1943 et reproduite dans l’ouvrage Riccardo Scarpa écrit par Réjane Collet (Paris, 1979). L’accompagnait, à 16 335 €, la Négresse assise, dégagée toujours dans le granit, autre pièce unique réalisée en 1946. On admirait ensuite l’Égypte, figure féminine puissante sculptée en 1951, dans la pierre de Comblanchien, signée, qui était achetée 11 162 €. Pour 11 132 €, un visage idéalisé célébrait l’Éthiopie, grandeur nature. En pierre blanche, cette tête majestueuse, posée sur un socle en granit noir, est une œuvre originale, exécutée en 1947, connue aussi par un plâtre patiné. Une dernière sculpture symbolisait Belle Ile, autre pièce unique de 1951, attirant cette fois la somme de 9 920 €. 
 

Négresse assise, granit noir, signé, 68 x 47 x 30 cm. Adjugé : 16 335 €
Négresse assise, granit noir, signé, 68 47 30 cm. Adjugé : 16 335 €
mercredi 13 mars 2019 - 14:15 - Catalogue
Ivoire - Deloys - de la Perraudière / d’Oysonville
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne