Des vases chinois de palais aux cinq dragons

Le 11 juillet 2019, par Philippe Dufour

Ondulants et griffus, les animaux fabuleux se déployaient sur le fond jaune de deux importants vases de porcelaine de Chine.

Chine, période Guanxu, vers 1880. Paire de vases de palais en porcelaine à décor en émaux de la famille rose sur fond jaune, h. 93 cm.
Adjugé : 39 060 

Cette paire présentait une taille imposante  93 cm de haut  ainsi que des motifs tout aussi solennels, en principe réservés à l’élite : cinq dragons évoluant parmi des nuages ruyi, en émaux de la famille rose, que surmontaient des scènes d’assemblée de dignitaires sur une terrasse. Dites «de palais», ces pièces de forme datent de la période Guanxu, soit des environs de 1880, et ne pouvaient qu’attirer 39 060 €. Leur succédait pour 5 670 € un cachet de lettré en jade blanc céladon, datant de la fin du XVIIIou du début XIXe siècle et sculpté en léger relief de motifs de leiwen et dragons stylisés ; son empreinte a été gravée en relief de quatre caractères de style zhuan. Cette session consacrée à l’Asie avait été précédée, le lundi 1er juillet, d’une dispersion d’armes et de militaria. S’en détachaient deux lots. D’abord, ce rare sabre des marins de la garde, d’époque premier Empire ; il arborait une monture en bronze, avec pommeau ovoïde à queue courte. La signature «Duc» se lisait sur la face inférieure de la branche du quillon, tandis que la mention «Garde impériale», encadrée de deux ancres, était également gravée ; il était empoigné contre 5 572 €. Pour 5 292 €, c’était un fusil de chasse à barillet et à percussion Colt, modèle 1855, version à cinq coups en calibre 12  avec marquage «Col. Colt Hartford. C.T. U.S.A.» , qui était à portée de main.

vendredi 05 juillet 2019 - 14:00 - Catalogue
7, rue d'Astorg 31000 Toulouse
Marambat - de Malafosse
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne