Un dessin de Fontaine pour le Louvre

Le 17 juin 2021, par Anne Doridou-Heim

Juste acquisition. Ce dessin de Fontaine va au musée pour lequel il a été créé, celui du Louvre.

Pierre-François-Léonard Fontaine (1762-1853), Vue de la salle du Héros combattant et du Tibre au musée du Louvre, vers 1817, aquarelle, plume et encre noire, 29,5 32,5 cm.
Adjugé : 44 800 

Certaines acquisitions font plus plaisir que d’autres. On avait du mal à imaginer une autre issue pour cette aquarelle de Pierre-François-Léonard Fontaine que de se retrouver au Louvre. C’est désormais chose faite, l’établissement parisien ayant acquis pour 44 800 € cette feuille dessinée alors que Fontaine travaillait avec Charles Percier (1764-1838) à l’aménagement des salles du musée. Cet achat fait oublier la déception ressentie pour l’album de vues d’Italie du même, resté invendu (voir l'article Pérégrinations dans la campagne romaine en compagnie de Fontaine de la Gazette n° 22, voir page 43). En 1815, à la chute de l’Empereur, la salle dite du «Héros combattant et du Tibre», installée depuis sept ans dans le prolongement de la galerie de la Melpomène, n’est que partiellement ouverte. Or, après les accords de Vienne, des sculptures «raptées» par Napoléon quittant le musée pour rejoindre leurs lieux originels, il faut combler les vides et en repenser le cadre. Le conservateur Visconti fait appel à Fontaine, toujours architecte du palais, et c’est finalement en 1817 que la salle dans son nouvel aspect est inaugurée, sous Louis XVIII donc. Au premier plan à droite, on reconnaît le célèbre gladiateur Borghèse, antique grec trouvé en 1611, fleuron de la collection du même nom acheté par Napoléon auprès de son beau-frère en 1807. Cette aquarelle d’une salle de sculptures antiques n’est pas la seule réalisée par Fontaine : on connaît de lui au moins L’Ancienne Salle de l’Apollon du Belvédère et la Vue de la salle des Empereurs romains et du grand vestibule. Elle va rejoindre une Vue de la galerie de Melpomène de son complice, qui l’attendait au musée du Louvre.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne