vendredi 28 mai 2021 - 14:00 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre
Cette première partie d'après-midi est consacrée à la dispersion des tableaux, objets d'art et meubles dépendant de la succession James Bismuth (1931-2020), collectionneur passionné aux choix éclectiques. Pour preuves, des natures mortes de l'âge d'or hollandais et flamand (Isaac Soreau, Balthasar Van der Ast, Ambrosius Bosschaert père et fils, Osias Bert, etc.), une vue de La Place Saint-Marc et de la Piazzetta par Lucas Carlevarijs (250 000/350 000 €), du mobilier Régence et Louis XV, mais aussi des œuvres de Vieira da Silva, Jean Dubuffet, Asger Jorn, Mimmo Rotella, Hans Reichel, Roberto Matta, André Masson, ainsi que des objets d'arts africain et précolombien. La seonde partie d'après-midi devrait elle aussi être ponctuée de belles batailles d'enchères. Qu'il s'agisse des portraits d'Olga Boznanska et des dessins et toiles d'Odilon Redon ayant appartenu à Louis Libaude (voir Gazette n° 18, page 12), d'une huile sur panneau de Georges Seurat,  Le Pêcheur pour lequel 400 000/500 000 € sont annoncés (voir Gazette n° 19, page 14), ou d'une Étude pour la Tasse de thé bleue ou L'Heure du thé signée des initiales de Mary Cassatt (voir Gazette n° 17, page 6), estimée 60 000/80 000 €. Si les toiles de Pierre Soulages ne manquent pas sous le marteau, beaucoup plus rares sont ses bronzes. L'un d'eux, Bronze n° 2 de 1976 à patine dorée (3/5), requerra 22 000/25 000 €. Le mot de la fin revient toutefois à une grande toile (150 x 301 cm) de Luigi Loir, Paris, port de mer, 1885 de laquelle 80 000/120 000 € sont demandés. Articles après-vente
James F. Bismuth, doge des arts
La collection de ce véritable amateur délivrait uneLire la suite
Articles avant-vente
Collection James Bismuth, de Carlevarijs à Dubuffet
S’il est une dispersion à ne manquer sous aucun prétexte,Lire la suite
Mary Cassatt : l’artiste, sa sœur et l’impressionnisme…
La technique très impressionniste de Mary CassattLire la suite
116 Résultats