vendredi 02 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Mirabaud - Mercier
Le début de vente revient à la seconde partie de la collection de tableaux et de sculptures Barrie-Chevalier, la première ayant eu lieu le 12 juin 2020. Une centaine d'œuvres sont inscrites au catalogue, parmi lesquelles des tableaux de Justin Ouvrié, Léon Giran-Max, Eugène Deshayes, Léon-François Bénouville ( Scène antique , 2 500/3 000 €), Octave Linet, André Léveillé ( Scène de marché au chevet de l'église Saint-Laurent à Paris , 3 000/5 000 €), Auguste Lepère, Joseph Bail… Hors collection cette fois, on a noté une gouache de Maurice de Vlaminck, Vieilles fermes de Valmondois (12 000/18 000 €), des paysages d'Albert Lebourg et Jean-François Auburtin ( Les Bords de Seine à Triel , 6 000/8 000 € et Côte normande , 4 000/6 000 €), Les Peupliers de Pierre-Eugène Montézin (5 000/7 000 €). D'Édouard Vuillard enfin, il faudra s'engager entre 28 000 et 35 000 € pour espérer décrocher une huile sur carton des années 1903-1904, Sentier en bord de mer à Vasouy . Quelques meubles et luminaires XX e ferment la marche dont une console de Raymond Subes à plateau d'épaisse dalle de marbre vert reposant sur un piétement en fer poli à doubles volutes, cadeau de l'artiste aux parents de l'actuel propriétaire (15 000/18 000 €). Articles après-vente
Sous les frondaisons de l’art moderne
Cette deuxième partie de la collection Barrie-ChevalierLire la suite
Articles avant-vente
Collection Barrie-Chevalier
Exposée à plusieurs reprises, la dernière fois en 1996 au musée Eugène-Boudin à Honfleur («Images de…Lire la suite
215 Résultats
Résultat : Non Communiqué