En première partie, on s'intéresse aux arts des contrées lointaines. Réalisée en Inde à l'époque Pala, XII e siècle, un fragment de stèle en pierre noire représente Vishnou debout à quatre bras, tenant ses attributs (la massue, le disque, la conque et le lotus), flanqué de deux apsaras près de la mandorle (8 000/10 000 €). On remarque aussi un pendentif hei tiki  maori, celui-ci en néphrite et aux yeux incrustés de fragments d'haliotis (4 000/8 000 € - Voir  Gazette  n° 17, page 96). Lors de la seconde, honneur aux objets d'art comme une pendule squelette début XIX e en bronze doré et émail, au cadran signé « Galle rue Vivienne à Paris » (8 000/12 000 €), ou un autel miniature à âme en bois orné de glaces et verre polychrome, Venise, fin XVIII e  (6 000/10 000 €). On admirera ensuite, grâce au peintre hollandais du XVII e  Jacobus Storck, une Vue du port d'Amsterdam : l'Ij près du Pont Neuf  (45 000/50 000 € - Voir  Gazette  n° 17, page 98). Une huile sur panneau attribuée à Louis de Caullery (vers 1565-1622),  Feu d’artifice lors de l’entrée de l’Isabella Clara Eugenia d’Espagne et de l’archiduc Albrecht VII d’Autriche à Anvers en 1595 (75 x 107 cm), pourrait nécessiter 15 000/20 000 €. Le trajet d’Albert et Isabelle atteint les trois kilomètres et demi. La joyeuse entrée commença en début d'après-midi pour n'arriver au palais qu’à la nuit tombée ou dans la nuit avancée, ce qui permit aux témoins de l'événement d’admirer les illuminations des artificiers. Articles après-vente
Louis de Caullery, un témoin de l’histoire flamande
Dans les Flandres, la fin de la domination espagnoleLire la suite
Articles avant-vente
Storck, peintre amstellodamois du siècle d’or
Toute l’animation du port d’Amsterdam en plein essorLire la suite
Arts premiers autour du globe
Des artefacts provenant du monde entier nous inviterontLire la suite
546 Résultats