Il ne sera pas nécessaire d'attendre bien longtemps dans cette vente pour assister probablement à une belle bataille d'enchères : 80 000 à 120 000 € sont ainsi espérés d'un dessin de Jean-Baptiste Greuze Le Départ en nourrice dont une esquisse au crayon est conservée au musée du Louvre. On poursuit avec une table de Carlo Bugatti (6 000/10 000 €), une coupelle en céramique de Pablo Picasso Taureau (modèle créé en 1952 et édité à 500 exemplaires, 1 000/2 000 €), une partie de ménagère monogrammée de Puiforcat (3 500/4 000 €), ainsi qu'un canapé bas et une paire de bergères en bois sculpté relaqué gris, attribués à Jean-Baptiste Boulard (2 000/3 000 € et 1 500/2 000 €). Articles avant-vente
Inspiration exotique
Lors de l’exposition de Turin en 1902, la reine d’Italie félicite Carlo Bugatti (1856-1940) pour ses…Lire la suite
Jean-Baptiste Greuze : de l’air pur pour bébé
Jean-Baptiste Greuze illustre ici une pratique couranteLire la suite
188 Résultats