Pour l’amour des arts avec Chagall, Rotella, Bugatti...

Le 08 avril 2021, par Claire Papon

Rotella, Bugatti, Ruhlmann, Zadkine ou Chagall… les arts du XXe se conjuguent au pluriel.

Marc Chagall (1987-1985), Les Amoureux au soleil orange, 1980, lavis d’encre de Chine, pastel, encre de Chine et aquarelle, 76 56 cm.
Estimation : 180 000/250 000 

À tout seigneur tout honneur, commençons par celui qui pourrait recueillir la plus belle enchère : Marc Chagall. Les atouts de cette feuille exécutée à la fin de la vie de l’artiste ? Son format, son bon état de conservation mais surtout son thème, sorte de synthèse de son œuvre où l’on retrouve, sous un soleil rougeoyant, un couple d’amoureux flottant dans les airs, des bouquets de fleurs, l’âne et le coq, un bestiaire familier à l’artiste natif de Vitebsk, qui fit de nombreux séjours dans la ferme de ses grands-parents. Tout aussi typique, la palette où se côtoient couleurs et encre de Chine. Difficile de faire plus emblématique…

Nombreux aussi sont les grands noms au chapitre des estampes qui ouvre la séance. L’ensemble provient de la collection des propriétaires des éditions de l’Herne et réunit des œuvres d’Alexander Calder, Jean Dubuffet, Robert Indiana, René Magritte, Takashi Murakami, Yan Pei-Ming, Mimmo Rotella (estimations de 300 à 3 
000 €). De l’atelier du peintre Henri Martin, une chaise en bois noirci incrusté de cuivre réalisée par Carlo Bugatti (4 000/6 000 €) voisine avec une suspension en fer forgé et verre figurant des grappes de raisin d’Henri Bellery-Desfontaines (1 500/2 000 €). De Jacques-Émile Ruhlmann, une lampe de table (vers 1920) en bronze argenté, albâtre et rideau de perles provenant d’une collection parisienne est attendue autour de 40 000/60 000 €, d’Ossip Zadkine une rare statuette en terre, Douce mélancolie, 1957, nécessitera 20 000/30 000 €. Comptez entre 3 000 et 10 000 € pour des sièges et des meubles en teck vernissé de Pierre Jeanneret, l’architecte et designer suisse très en vogue ces dernières années. Les pièces proposées ici sont issues de modèles créés vers 1955-1956 pour des bâtiments administratifs et résidences universitaires de la ville indienne de Chandigarh, un projet réalisé à l’invitation de son cousin Le Corbusier.

Agenda
L'après-midi se partage entre arts graphiques (dont un ensemble d'estampes) et arts décoratifs du XXe où la plus haute marche du podium est espérée pour une œuvre sur papier de Marc Chagall de 1980 (180 000/250 000 €). À ses côtés on signalera du mobilier de Carlo Bugatti et une suspension de Bellery-Desfontaines provenant de l'atelier d'Henri Martin, une lampe de table de Jacques-Émile Ruhlmann (40 000/60 000 €), une taille directe en noyer de Jean Lambert-Rucki, Confidence (pièce unique, vers 1923-1925, 20 000/30 000 €), sans omettre un ensemble de meubles de Pierre Jeanneret.
jeudi 15 avril 2021 - 02:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Binoche et Giquello
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne