Lot n° 39
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
PIANO ERARD "Art case", modèle grand concert français à cordes parallèles, année 1873, numéro 46156 Ebénisterie de style Napoléon III en bois laqué noir et moulures dorées, la laque et les parties dorées ont été relaquées Bon état général, cadre serrurier, étouffoirs et marteaux neufs, cordes d'origine légèrement corrodées par endroits, le sommier est également d'origine et tient l'accord (autour de 438 HZ), 88 notes du la à l'ut L. 255 cm l. 146 cm En état de jeu, l'instrument n'a subi aucune restauration importante devant être sain à la base Cet instrument a été fabriqué de 1849 à 1902 en 485 exemplaires, cependant le numéro 46156 comme le 46157 présentent la particularité d'avoir 88 touches du la au do (7 octaves 1/4) et de ce fait mesure 255 cm et non 246 cm comme les autres qui vont du La au la (7 octaves). Ce piano a été présenté à l'Exposition Universelle de Vienne en 1873. Monsieur le Comte Jean-Joseph Valéry, arrière-grand oncle du poète Paul Valéry, achète ce piano en mars 1875. A la tête de la Compagnie maritime Valéry Frères et fils, il fut Président de la Chambre de Commerce de Bastia en 1859 puis Sénateur de Corse de 1876 à 1879. La fille du comte, Marie-Antoinette, devient Comtesse de Béarn par son mariage avec le Comte Jean de Béarn et obtient par héritage le piano. Gaston de Béarn récupère ce piano et y fit apposer son sceau. La bannière figurant sur le piano reprise uniquement par Gaston de Béarn est celle de Gaston Fébus : To co y se gauze (Touche y si tu l'ose). Décrit avec l'aimable collaboration de Monsieur Guy ESTIMBRE
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente